Haut de page.

Praetor - Pour la Gloire de Rome
Praetor - Pour la Gloire de Rome


Fiche descriptive

Jeux familial

Editions Sans-Detour

Andrei Novac

David Szilagyi

2 à 5 joueurs

12 ans et +

75 mn

2014


39€
Chronique
Praetor - Pour la Gloire de Rome
La Cité d’Hadrien

En 122 de notre ère, l’Empire romain est au summum de sa gloire. Hadrien a mis fin aux menaces barbares. Il se consacre maintenant à la fondation de nouvelles villes et à l’édification de fortifications, afin d’assurer la domination et la richesse de Rome...
un excellent jeu!


La Cité d’Hadrien
Dans Praetor, les joueurs incarnent des ingénieurs romains œuvrant de concert pour l’édification d’une cité à la gloire de Rome et de l’empereur Hadrien.

Règles et matériel

La boîte de Praetor abrite un matériel agréable, de qualité, rehaussé par les élégantes illustrations de David Szilagyi qui signe à notre connaissance son premier jeu.

La densité des règles (8 pages) pourra dérouter et inquiéter les joueurs occasionnels. Néanmoins, elles s’avèrent très fluides, bien écrites et le résumé qui en est fait s’avère pleinement fonctionnel. Le matériel, bien pensé, est lui très ergonomique.

Matériel : 42 tuiles cités, 14 tuiles murs, 40 dés de 5 couleurs (les ouvriers), 5 plateaux individuels, 75 disques en bois de 5 couleurs, 1 plateau de score, 90 cubes ressources (25 bois, 25 pierre, 20 marbre et 20 armes) et 49 pièces (de valeur 1 et 5)


Déroulement d’une partie


Mise en place

Praetor, partie en coursEn fonction du nombre de joueurs, une mise en place initiale est proposée et certaines Tuiles Cité sont écartées.
Chaque joueur prend un plateau individuel, 8 dés et 15 disques de sa couleur.
Chaque joueur reçoit 10 Or, 4 Bois, 3 Pierre, 2 Marbre et 1 Arme et place sur son plateau individuel 3 ouvriers de 1, 2 et 3 points d’expérience.
Un jeton est placé sur la case 0 de la piste Moral du plateau individuel et un autre sur une Tuile mine d’Or.
Chaque joueur place un jeton sur la case 10 de la piste de score (Faveur) et les autres s’y placent dans l’ordre décroissant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.


Phases de jeu

Chaque tour se déroule en trois phases distinctes :

1Phase d’Ordre du Tour : L’ordre du tour est déterminé (ordre inverse des Faveurs)

2Phase d’Action : Dans l’ordre du tour, chaque joueur peut effectuer une action ou passer. Il peut ainsi utiliser un ouvrier actif pour construire un nouveau bâtiment ou activer une Tuile construite précédemment (gratuitement si elle lui appartient, en rémunérant son propriétaire sinon) ou bien activer une Tuile spéciale déjà construite.

3Phase de Maintenance :
Cette phase gère le vieillissement des ouvriers, leur paiement et le réassort des pioches.


Fin de partie

La partie s’achève lorsque la ville est achevée (épuisement des Tuiles Cité) ou lorsque le Mur d’Hadrien est entièrement construit.

l’Avis de la Rédaction

Praetor, apperçu du matérielPraetor est un jeu de pose d’ouvrier. La présence des dés fera frémir d’horreur les farouches adversaires du hasard et de l’impondérable, qu’ils se rassurent! Les dés ne servent que de compteur et ne sont jamais lancés au cour de la partie! C’est d’ailleurs là que réside la principale et savoureuse innovation du jeu : les ouvriers sont dotés d’une expérience (allant de 1 à 6) qui s’accroît au fil de la partie jusqu’à ce qu’ils prennent leur paisible retraite!


Malgré leur aspect dense et touffu, les règles sont simples et s’assimilent et s’expliquent rapidement. Néanmoins, une seule partie ne suffit pas appréhender toutes les subtilités de la mécanique et des différentes Tuiles Cité. Lors des premières parties, un déséquilibre semble apparaître avec certaines tuiles (le Camp de Travailleurs ou le Temple de Mercure par exemple)… Mais, une fois connue, la puissante apparente de ces tuiles pourra être contrée par la mise en place de stratégies. Les combos entre les différentes Tuiles Cité apparaissent au fil des parties, révélant de nouvelles stratégies…
Car ce qui apparait au départ comme un jeu simple où chacun œuvre dans son coin est en fait un jeu aux multiples interactions où se développer tout en pourrissant ses concurrents est bien souvent la clef du succès!

A chaque tour, les choix sont cornéliens d’autant que les manières de scorer sont… légions! De plus, le jeu monte en puissance au fil des tours, les points s’engrangeant de façon exponentielle… A ce titre, la piste des scores semble quelque peu étroite, les parties se gagnant souvent aux alentours de 200 points… Même dispensable, des tuiles façon Carcassonne indiquant qu’on a déjà fait un tour de compteur aurait peut-être été un plus…

L’idée tour de jeu s’effectuant dans l’ordre inverse de la piste de score est un mécanisme de régulation simple et élégant alors que la possibilité d’utiliser (contre rétribution) les bâtiments édifiés par d’autres joueurs s’avère toujours aussi efficace ludiquement…

Si elle permet de scorer, la possibilité de choisir l’orientation d’une Tuile Cité lors de sa construction (ce qu’oublient souvent les joueurs lors de la première partie !) nuit un peu à la lisibilité du plateau, même si elle fait partie intégrante du choix des Tuiles Cité à construire… Il ne faudra pas négliger la participation à la construction du Mur d’Hadrien dont chaque segment est en soit un bonus (+3 !) pour les constructions futures… Laisser un seul joueur se lancer dans la maçonnerie c’est souvent le laisser filer vers une écrasante victoire !

Malgré des règles très touffues, Praetor est un jeu très accessible d’une grande richesse et qui, à l’instar des bons vins gaulois, se bonifie avec le temps… Destiné à un public familial avertit, il plaira sans doute aussi aux joueurs invétérés pour la subtilité de sa mécanique et une thématique plutôt bien rendue… Praetor, jeu de pose d’ouvrier et de gestion, s’avère donc être une excellente surprise de ce mois de juin…



On aime...

les multiples façons de scorer
l’idée du vieillissement des ouvriers
la simplicité et la richesse des mécanismes


On n'aime pas...

la densité des règles
la piste de score trop courte
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.