Haut de page.

Game of Thrones - Intrigues à Westeros
Game of Thrones - Intrigues à Westeros


Fiche descriptive

Jeux familial

Edge

Reiner Knizia

2 à 6

8 ans et +

15 mn

2014


9€
Chronique
Game of Thrones - Intrigues à Westeros
kniziesque, tout simplement

Revendiquez le Trône de Fer ! Le Trône de Fer : Intrigues à Westeros est un jeu de cartes rapide et amusant pour deux à six joueurs qui s’affrontent pour asseoir leur hégémonie sur le Trône de Fer des Sept Royaumes.
un bon jeu !


kniziesque, tout simplement
Surfant sur le succès de l’excellent Games of Thrones de George R. R. Martin (et de sa remarquable adaptation TV), Edge nous propose un sympathique jeu de carte, simple mais malin, signé par le grand Docteur Knizia…

Règles et matériel

Le jeu propose 36 cartes carrées représentant les principaux personnages de la série réparties en quatre maisons (Les Stark, les Targaryen, les Lannister et les Baratheon), 7 cartes Trône de Fer et 24 jetons Pénalité de différentes valeurs (1,2 et 5). Les règles sont aussi simples que fluides. Les illustrations du jeu sont directement tirées de la série. Cela a l’avantage d’accentuer la thématique en proposant des visuels aisément reconnaissables par les fans de la série mais nous aurions pour notre part préféré des illustrations inédites…

Déroulement d’une partie

Game of Thrones - Intrigues à Westeros, apperçu du matérielLe gagnant de la partie sera le joueur ayant totalisé le moins de points à l’issue d’un nombre de manches égales au nombre de joueur. Le nombre de cartes distribuées en début de manche dépend du nombre de joueurs…
A son tour de jeu, un joueur doit placer une carte aux côtés d’une autre précédemment jouée ou au-dessus de deux autres cartes à condition qu’elle soit de la même famille qu’une de ces deux cartes. Si un joueur ne peut plus jouer, il est éliminé de la manche. Les joueurs jouent jusqu’à ce qu’ils soient dans l’impossibilité de le faire. L’aire de jeu se développe peu à peu, pour former une pyramide, rarement achevée…
Le joueur ayant le dernier posé une carte pioche une Carte Trône de Fer, suite à quoi chaque joueur reçoit autant de points de pénalité que de cartes encore en main.

l’Avis de la Rédaction

Game of Thrones - Intrigues à Westeros, quelques cartesA l’instar des différents jeux de Knizia, le thème est ici anecdotique et fortement plaquée sur une mécanique sobre et parfaitement huilée. Preuve en est que le jeu est une réédition d’un jeu mettant en scène… des pingouins (Pingu-Party, lui-même réédition de Banquise)! Mais force est de reconnaître que cette nouvelle édition, en plus d’une re- thématisation réussie, gagne clairement en lisibilité. Et, comme toujours avec les créations du Maître, le jeu s’avère bien plus subtil que les règles ne pouvait le laisser augurer…

Car si la lecture des règles peut laisser dubitatif quant à l’intérêt du jeu, le fait est qu’il se révèle peu à peu, au fil des parties… La façon de gérer sa main évoque un jeu de plis alors que le placement progressif des cartes induit des stratégies de blocage ou de développement simples mais particulièrement vicieux. Empêcher les autres joueurs de jouer des cartes qu’ils ont en grand nombre, faire grimper telle ou telle famille afin de lui laisser le champ libre pour l’accession au trône (qu’on imagine au sommet de la pyramide), tel sera le challenge des joueurs qui vont s’affronter à l’ombre du Trône de Fer…

Les manches s’enchaînent (trop?) rapidement. Le hasard vient pondérer une main trop favorable dans le tirage de la carte Trône de Fer, donnant une prime au vainqueur mais offrant aux autres joueurs la possibilité de se refaire. Chaque manche est âprement disputée et il faudra prendre garde de ne pas jouer trop rapidement sous peine de commettre l’irréparable et se retrouver irrémédiablement bloqué, condamné à laisser les autres joueurs se disputer la prime au vainqueur…

Le format du jeu le rend idéal pour les voyages et le format carré des cartes réduit subtilement la surface du jeu par rapport à sa précédente édition. Le prix mini est là encore un atout supplémentaire pour ce jeu qui ne simple et malin…

On retrouve dans ce Game of Throne tout ce qui fait le charme des jeux de Knizia : des règles épurées qui masquent un jeu subtil et délicieux qui réunira un public familial, cible du jeu, mais aussi des joueurs avertis selon qu’il se jouera en plat de résistance ou en apéro… Bref, un très bon cru de l’un des auteurs les plus prolifiques du jeu de société moderne dans une version remaniée fort bien réalisée…


On aime...

un jeu simple et malin
les parties courtes et (âprement) disputées
le gain en lisibilité
le prix mini


On n'aime pas...

Les illustrations tirées de la série
la thématique plaquée

Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.