Haut de page.

Black Fleet
Black Fleet


Fiche descriptive

Jeux familial

Space Cowboys

Sebastian Bleasdale

Denis Zilber

3 à 4

14 ans

60 mn

septembre 2014


44€95
Chronique

Marchands, pirates et frégates sillonnent les mers.Vous disposez d’une petite flotte de bateaux qui va vous permettre de faire fortune.

Les marchands livrent les marchandises de port en port, les pirates tentent de les intercepter, avant d’enterrer leur butin bien mal acquis. Ils essaient d’échapper aux frégates, contrôlés par tous les joueurs et qui veulent les couler.
un chef d'oeuvre!


A l’abordaaaaaagggggggeeeee !
Après le remarquable Splendor, premier jeu édité par les Space Cowboys, société regroupant de vieux et inventifs briscards du jeu de société, voici venir Black Fleet, un jeu qui sent bon les embruns, la poudre et le sang…

Règles et matériel

Black Fleet, apperçu d'une partieAprès le somptueux matériel de Splendor, on était en droit de s’attendre à un matériel de grande qualité pour ce deuxième jeu… Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on n’est pas déçus! La boîte foisonne de matériel aussi élégant que bien conçu… Le thermoformage tout d’abord est un petit bijou du genre… Les figurines (que dis-je, les sculptures!) des bateaux d’inspiration cartoonesque sont superbement bien sculptées et les illustrations des cartes (et de la carte !), signées Denis Zilber, sont de toute beauté… et les doublons sont en métal sonnant et trébuchant… Bref, le jeu propose un matériel somptueux qu’on prend plaisir à manipuler…

Sitôt la boîte ouverte et le (somptueux) matériel dépunché, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on sent l’appel du large! L’envie de jouer se fait vite irrésistible et l’on ne peut s’empêcher de plonger dans la règle…
Bien écrite, joliment mise en page et très visuelle, sa lecture est un réel plaisir. Les principes du jeu sont vite assimilés et on peut rapidement, pour peu qu’on ait sous la main deux ou trois gentilhommes (ou gentilles damoiselles) de bonne fortune, on peut rapidement se lancer dans la partie et à l’abordage de navire(s)!

Contenu de la boîte : : 1 plateau, 10 figurines de bateaux, 65 cubes de marchandise , 30 doublons métalliques, 44 cartes de mouvement, 44 cartes de fortune de mer, 24 cartes de développement, 4 cartes de flotte , 8 cartes de victoire…

Déroulement d’une partie

Black Fleet, les doublons sonnants et trébuchantsAprès une mise en place simple et bien expliquée avec moult illustrations, la partie peut rapidement commencer.
A son tour, un joueur doit jouer l’une des cartes mouvements de sa main. Celle-ci lui permet de déplacer, dans l’ordre de son choix, une frégate, son navire marchand et son bateau pirate du nombre de cases indiqué par la carte.

La frégate permet de couler un navire pirate adverse (et de gagner 2 doublons), les bateaux pirates vides d’attaquer un navire marchand adverse (et de gagner une des marchandises transportée et 2 doublons. Si le navire attaqué perd sa dernière marchandise, il coule!) alors que le navire marchand peut vendre et récupérer des marchandises…
Durant son tour, un joueur peut jouer autant de cartes Fortune de Mer qu’il le souhaite, leur effet, conférant des avantages, pouvant se substituer aux règles.

A l’issue de son tour, le joueur complète sa main en piochant des Cartes de Mouvement et en piochant ou défaussant éventuellement des cartes Fortune des Mer (en fonction des indications de la carte Mouvement jouée à ce tour)… En en payant le coût, le joueur peut retourner l’une des cartes développement de son choix. La carte victoire ne pouvant être retournée qu’après que toutes les autres cartes l’aient été…
Un joueur achetant la carte Victoire déclenche la fin de partie… On achève alors le tour de jeu.
Le joueur ayant retourné la carte Victoire remporte la partie. En cas d’égalité, le plus riche l’emporte!

l’Avis de la Rédaction

Black Fleet, le dos des cartes développementBlack Fleet est un jeu familial savoureux qui séduit d’emblée par la simplicité, la fluidité et la cohérence de ses mécanismes… Les frégates peuvent chasser les bateaux pirates qui peuvent aborder les navires marchands… On peut difficilement faire plus simple, clair et efficace!

Mais, Space Cowboys oblige, nous avons droit à un matériel foisonnant de toute beauté qui accroit indéniablement le plaisir de jeu tout en renforçant une thématique déjà très présente. En plus d’être beau, le matériel s’avère bien sûr des plus ergonomiques! Malgré la finesse de leur sculpture, les navires sont tout à la fois aisés à déplacer et faciles à charger et n’entrave en rien la lisibilité du jeu… Chacun sait à tout moment ce que chacun transporte, permettant ainsi de mieux planifier les déplacements des pirates!

Black Fleet, les naviresLe mécanisme de déplacement des navires, s’il n’est pas révolutionnaire, n’en est pas moins subtil et très pertinent! Fi des dés trop hasardeux. A chaque tour, les joueurs ont juste à choisir entre deux cartes… Simple on vous dit! Vais-je utiliser une frégate pour attaquer un ennemi ou lui faire escorter mon navire marchand? Vais-je foncer toute voile dehors sur un marchand avec mon bateau pirate au risque de subir les foudres d’une frégate qui fraye non loin ou vais-je me placer en embuscade pour l’empêcher de rejoindre un port trop pour lui trop lucratif? Vais-je profiter d’un vent favorable pour tracer vers un port lucratif ou vais-je faire un petit détour pour éviter les eaux où croisent les pirates? Des choix simples, oui, mais déterminants!

Les interactions entre les joueurs sont légions et il n’est pas rare de les voir négocier âprement pour laisser passer un navire marchand, ne pas utiliser la frégate contre mon bateau pirate sinon ou suggérer perfidement qu’il faudrait penser à couler tel navire ou aborder tel autre… C’est un peu la seconde couche de négoce du jeu : en plus des marchandises qui s’achètent et se vendent de façon mécanique (très ingénieuse mécanique!) il y a un aspect tchatche et embrouilles réellement jubilatoire… Le plus diplomate (ou le plus machiavélique manipulateur) saura n’en doutons pas tirer son épingle du jeu… pour la planter dans le dos d’un concurrent!

Certes, le jeu fait la part belle aux combats mais ici, point d’éliminations! Un navire marchand sombrera certes au bout de trois abordages mais pour réapparaître au prochain tour dans le port de son choix! Certes, les frégates coulent impitoyablement les navires pirates qui croisent leurs routes mais ces derniers réapparaîtront dans les mers lointaines avant de revenir écumer les Caraïbes dès le tour suivant… Ces combats sont donc implacables puisqu’ils ne laissent nulle place au hasard et la victoire à l’attaquant mais ils ne sont aucunement meurtriers! Cette subtile nuance en fait un excellent jeu familial auquel les poseurs de cubes s’adonneront néanmoins avec plaisir…

Black Fleet, l'ultime carte développement, synonyme de victoireLes cartes de développement, variées et complémentaires ainsi que les cartes Fortune des Mer assurent un bon renouvellement des parties et de fertiles et appréciables rebondissements, introduisant une dimension impondérable très appréciable et obligeant les joueurs à adapter leur stratégie à leurs possibilités de développement…

Une petite ombre, diaphane, au tableau : il faudra une grande surface de jeu pour une partie de Black Fleet tant le plateau au graphisme acidulé est grand! Rien de bien gênant si ce n’est qu’au vu de l’étendue du plateau, les cartes développement achetées par les autres joueurs demeurent assez illisibles. N’était-il pas possible de remplacer ou d’enrichir le texte par une iconographie bien pensée afin que l’effet de chaque carte développement soit perceptible d’un seul regard?

Les Space Cowboys ont une fois de plus joint l’utile à l’agréable et le beau à l’ergonomique… Sebastian Bleasdale signe avec Black Fleet un jeu jubilatoire à la thématique très présente et dont la cohérence des règles assurent une grande fluidité… On y joue et y rejoue avec plaisir, jouant à cache-cache avec les frégates et les vaisseaux pirates avec un plaisir sans cesse renouvelé…

On aime...

un matériel irréprochable de grand standing
un jeu bien équilibré
une thématique très présente
des règles épurées pour un jeu savoureux
les négociation entre les joueurs

On n'aime pas...

le manque de lisibilité des cartes développement des adversaires
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.