Haut de page.

L' Île aux Femmes
L' Île aux Femmes


Fiche descriptive

Humour

Zanzim

Zanzim

Zanzim

Glénat

1000 Feuilles

14 janvier 2014


19€50

9782723497008

Chronique

Lorsqu'un Don Juan se retrouve prisonnier sur une île remplie de femmes...

Céleste Bompard est un « Coq en l’air », un as de la voltige. Ses prouesses lui valent un large succès auprès de la gent féminine. Il aligne les conquêtes. Engagé alors que la Grande Guerre éclate, il est chargé de transporter les lettres que les soldats du front écrivent à leurs femmes.

Mais lors d’une mission, Céleste est victime d’un tir ennemi et son biplan se crashe sur une île mystérieuse. Obligé de survivre dans cet endroit visiblement désert, il trompe son ennui en lisant les lettres que les poilus destinent à leurs femmes. Un jour, en parcourant les lieux, il découvre un jardin d’Éden entièrement peuplé de femmes ! De véritables amazones, aussi belles que redoutables, qui ne tardent pas à le capturer pour remplacer leur "reproducteur" actuel.

Alors qu'il avait l'habitude de mener la danse avec les femmes, voilà que Céleste est devenu leur esclave !
un excellent album!


Une fable féministe rafraîchissante
l 'île auxfemmes, planche de l'album © Glénat / ZanzimAvec l’Île aux Femmes, Zanzim signe une fable féministe pleine de fraîcheur et d’inventivité…

Céleste Bompard est un as de la voltige, ce qui lui vaut un large succès auprès de la gente féminine. Son tableau de chasse est déjà conséquent lorsque la Grande Guerre éclate. Il met alors ses talents d’aviateur au service de sa patrie et se retrouve à transporter les lettes que les soldats du front écrivent à leur épouses… Las! Son avion est victime d’un tir ennemi et son biplan s’écrase sur une île mystérieuse qui ne figure sur aucune carte. Jouant les robinsons sur cette île apparemment déserte il lit, pour tromper l’ennui, les lettres enflammées que les poilus ont écrites à leurs femmes… Mais un jour, il découvre ce qui lui apparaît comme un jardin d’Eden : une vallée perdue entièrement peuplée de femmes qui ont tôt fait de le capturer… Le Don Juan va devenir leur esclave plus ou moins consentant…

l 'île auxfemmes, planche de l'album © Glénat / ZanzimZanzim, dont on avait découvert le trait et le talent dans ses albums scénarisés par Hubert (Les yeux verts, La sirène des pompiers, Ma Vie Posthume) signe son premier album solo et le fait est que c’est incontestablement une réussite! C’est en effet peu dire que l’Île aux Femmes est un album jubilatoire et truculent. Le récit est joliment charpenté. Après un prologue décrivant l’arrivée inopinée du héros malgré lui sur une île apparemment déserte, l’auteur nous présente, l’espace d’un flash-back, son personnage, sorte de Don Juan épinglant ses trophées et tombant une à une des femmes bouleversées par ses prouesses aériennes avant de les laisser tomber une fois séduite et glissées dans son lit… Puis le récit reprend son cours alors que Céleste Bompard va découvrir l’improbable vallée où vit une tribu de femmes, véritables amazones aussi belles que dangereuses… Lui, l’indécrottable macho va découvrir l’envers du décor avec cette société féministe où l’homme n’est qu’un instrument au service des femmes… Le séducteur en manque de femme va devoir les séduire par de multiples petites attention avant d’espérer toucher au Saint-Graal tant convoité… Cela suffira-t-il à le faire profondément changer? La fin, savoureuse, met le récit dans une toute autre perspective, que nous ne pouvons décemment dévoiler ici sans peine d’en atténuer l’exquise saveur…

En parfaite osmose avec son récit décalé, le trait poétique et plein de fraîcheur si caractéristique de Zanzim fait une fois de plus mouche.

l’Île aux Femmes est un album rafraîchissant et décalé particulièrement réussi. Avec cette fable féministe Zanzim, dont on appréciait le dessin poétique et épuré, nous fait montre de son talent de conteur inventif… A déguster sans modération…
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.