Haut de page.

Welcome to the Dungeon
Welcome to the Dungeon


Fiche descriptive

Jeux familial

Iello

Masato Uesugi

Paul Mafayon

Mini Games

2 à 4

10 ans et +

30 mn

Mars 2015


12€
Chroniques

Entrez si vous l'osez !

Vous êtes tous à l’entrée du donjon, mais un seul d’entre vous peut entrer : le plus brave, le plus fou, ou celui qui n’a pas eu la chance de fuir ! Pour le déterminer, vous allez à chaque tour réduire votre équipement ou ajouter des monstres à affronter à l’intérieur. Serez-vous assez téméraire pour vous enfoncer dans le donjon ou laisserez-vous passer vos adversaire devant en espérant ne jamais les voir ressortir ?
un excellent jeu!


Entrez si vous l’osez… sinon on vous jette dedans!
Welcome to the Dungeon s’inscrit dans la lignée des jeux minimalistes venus du pays du soleil levant. Dans ce petit jeu de bluff, d’enchères et de stop ou encore, les joueurs incarneront de valeureux aventuriers armés jusqu’aux doigts de pieds s’aventurant (parfois sous la contrainte!) dans un sombre donjon pour y affronter les monstres terrifiants y résidant…

Règles et matériel

Welcome to the Dungeon, apperçu du matériel © Iello / MafayonQuelle bonne idée d’avoir remplacé les graphismes, quelque peu épurés, de la version originale par les illustrations foisonnants et colorées de Paul Mafayon qui a déjà signé ceux du déjanté Loony Quest (entre autres)… Les cartes Equipement comme les cartes Monstres sont très sympathiques alors que l’illustration de couverture (reprise sur le dos des cartes Monstres), rehaussée par un vernis sélectif élégant, est un petit bijou…

Si les règles (12 pages) paraissent touffues, elles ne le sont nullement puisque bien écrites et organisées. Minimalisme oblige, les règles sont très simples et très rapidement assimilables et explicables.

Contenu de la boîte : 13 cartes Monstre, 4 cartes Aide de jeu, 4 tuiles Aventurier, 28 tuiles Équipement, 8 cartes Réussite et un livret de règles.

Déroulement d’une partie

Welcome to the Dungeon, illustration des carte Monstre © Iello / MafayonMise en place
Chaque joueur reçoit une carte aide de jeu… Les cartes monstres sont mélangées pour former une pioche. Un aventurier (Mage, Guerrier, Barbare ou Voleuse) est choisi ou tiré aléatoirement et ses cartes équipement alignées sur la table…

Déroulement
Chaque manche se joue en deux phases, une Phase d’enchère et une Phase Donjon.

Phase d’enchère
A son tour de jeu, le joueur peut :
1Piocher une carte Monstre qu’il regarde secrètement. Dès lors, deux choix s’offrent à lui : soit il place le monstre dans le donjon face cachée, soit il le place devant lui, toujours face cachée, et le recouvre d’une tuile matériel encore disponible, en dépouillant ainsi l’aventurier…
1Passer son tour et se retirer de la manche en cours. Si la pioche est vide, le joueur est obligé de passer.

Welcome to the Dungeon, la Voleuse et son matériel © Iello / MafayonPhase Donjon
Lorsque tous les joueurs ont passé sauf l’un d’entre eux, ce dernier va entrer dans le donjon et tenter de survivre à la horde de monstres…
Le joueur calcule ses points de vie (PV propres + PV dû à l’équipement en sa possession).
Tour à tour, il va retourner une carte Monstre de la pile Donjon. Si l’aventurier possède l’équipement pour pourfendre le monstre, pas de problème, sinon, ce dernier lui fait perdre un nombre de PV égal à sa Puissance…
A l’issue du donjon, soit l’aventurier est mort (et c’est fâcheux), soit il en sort brillamment brandissant une carte Réussite, certificat d’aventurier patenté… Il choisit le prochain aventurier à se lancer dans l’exploration du donjon et aura l’honneur de commencer à jouer lors de la prochaine manche…

Un aventurier qui sort d’un donjon les pieds devant pour la première fois retourne sa carte aide de jeu face rouge… La seconde fois, il est purement et simplement éliminé…

Fin de partie
La partie est remportée par le premier joueur à sortir vivant de deux donjons par le denier joueur encore en jeu…

l’Avis de la Rédaction

Welcome to the Dungeon, le Barbare et son matériel © Iello / MafayonC’est toujours avec un réel plaisir que l’on retrouve ces petits jeux de la collection « mini games » de iello. Règles simples et matériel de qualité sont encore une fois au rendez-vous… Et force est de reconnaître que ce jeu minimaliste de Masato Uesugi est un petit bijou de simplicité et d’ingéniosité

Les illustrations, moins design mais indéniablement plus attractives, ne sont pas les seules modifications apportées au jeu! La principale réside dans les nouveaux personnages dotés de leur équipement et qui viennent enrichir le jeu, proposant des manches variées et renouvelées. Guerrier, Barbare, Mage et Voleuse sont ainsi plus ou moins volontaires pour explorer les couloirs sombres et infestés de monstres des donjons… De quoi rappeler de bons souvenirs aux vieux rôlistes reconvertis en joueurs invétérés…

Welcome to the Dungeon, le Guerrier et son matériel © Iello / MafayonLes règles du jeu sont d’une extrême simplicité mais aussi (et surtout ?) d’une grande perversité ! Passer, c’est ferme et définitif… Prendre une carte, c’est toujours à double tranchant, qu’on la place dans le donjon ou qu’on la pose devant soit, la recouvrant d’un élément de l’équipement de l’aventurier. Car lorsque le donjon devient trop peuplé et l’aventurier trop mal équipé, c’est souvent à ce moment-là que les joueurs passent, les uns après les autres, et que vous vous retrouvez, seul et presque nu, devant un inquiétant donjon peuplé de monstres dangereux… Eh là, vous regrettez de ne pas avoir passé!

A deux joueurs, le jeu est d’emblée plus tendu puisqu’il suffit qu’un joueur passe pour que l’autre se retrouve poussé (parfois à coups de pied dans les fesses!) dans l’entrée du donjon… A plus le jeu est différent, mais en général, lorsque les joueurs commencent à déserter, c’est souvent mauvais signe…

Welcome to the Dungeon, le Mage et son matériel © Iello / MafayonLa matérialisation des Points de Vie, sous forme de jeton (ou autre) auraient été plus ergonomique mais rien de rédhibitoire néanmoins!

Welcome to the Dungeon (Dungeon of Mandom en V.O.) est un délicieux petit jeu de bluff et d’enchère dans la lignée d’un Skull & Roses mais en bien plus funky… Son format de (grande) poche, son prix mini, la subtilité et la simplicité de ses mécanismes, la beauté des illustrations… tout concourt à en faire un jeu incontournable pour les amateurs de bluff et de stop ou encore… Alors osez entrer dans donjon… de toute façon, sinon, on vous pousse dedans!


On aime...

les règles épurées simples et sadiques
les illustrations colorées et expressives
le nom de l’illustrateur figure sur la boîte

On n'aime pas...

l’absence de marqueur Point de Vie
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.