Haut de page.

Cacao
Cacao


Fiche descriptive

Jeux familial

Filosofia

Phil Walker-Harding

Claus Stephan

2 à 4

8 ans et +

45 mn

mars 2015


29€50
Chronique

Cacao emmène les joueurs dans le monde exotique du «fruit des dieux'.

Comme le chef de votre tribu, vous devez conduire votre peuple à la prospérité à travers la culture et le commerce du cacao. Pour ce faire, vous aurez besoin de les mettre au travail de la meilleure façon possible.

Dans le jeu, chaque joueur a une terrasse individuelle de carreaux de travailleurs, avec le nombre de travailleurs de chaque côté de la tuile variant de tuile en tuile. L'aire de jeu commence avec seulement quelques cases de jungle dans le jeu : un champ de cacao et un petit marché; deux cases de jungle sont posées en face et les carreaux de la jungle restantes empilées comme pioche.

À son tour, un joueur place une de ses tuiles de travailleurs sur la carte adjacentes à une ou plusieurs cases de jungle déjà en jeu, puis ajoute une des tuiles de la jungle à l'aire de jeu dans cet espace.

Les travailleurs se mettent au travail et livrent les résultats de leurs efforts :
si vous avez placé les travailleurs à côté d'un champ de cacao, vous recevez un ou deux marqueurs de cacao par travailleur,
s'ils sont à côté d'un marché, vous pouvez choisir de vendre un marqueur de cacao par travailleur au prix indiqué,
s'ils sont à côté d'un bien, vous recevez de l'eau,
s'ils sont à côté d'un temple, ils se situent bien jusqu'à la fin du jeu; et ainsi de suite.


Une fois que tous les joueurs ont utilisé toutes leurs tuiles de travailleurs, le jeu se termine. Les joueurs marquent (ou perdent) des points en fonction de leur approvisionnement en eau et chaque temples récompenses les travailleurs. Celui qui a recueilli le plus de victoire d'or gagne.
un excellent jeu!


Pour une poignée de cabosses
Cacao est le premier jeu édité de Phil Walker-Harding. Dans ce jeu de pose d’ouvrier sans ouvrier, les joueurs vont s’efforcer de récolter et vendre des cabosses afin de devenir le plus riche négociant en fin de partie.

Règles et matériel

Cacao, le set de matériel du joueur rouge © Filosofia / Stephan / Walker-HardingLa boîte colorée de Cacao abrite un matériel exotique, foisonnant et de qualité qui se range impeccablement dans un thermophormé élégant et bien pensé. Le carton des tuiles, des pièces et des plateaux individuels est d’excellente facture, le meeple et les cabosses en bois fort sympathiques et les illustrations de Claus Stephan (Lancaster, Fresco , Russian Railroads …) très réussies…

Les règles, 4 pages à peine, sont très digestes. On pourra s’interroger sur la pertinence de proposer les capacités des tuiles sur une feuille annexe au lieu de les avoir dans le corpus des règles mais qu’importe : les règles sont claires, bien écrites et facilement assimilables…

Contenu de la boîte : 28 tuiles jungle (plantations, marchés, mines d’or, lieu de culte du soleil, temples et sources), 20 fèves de cacao en bois, 12 jetons Soleil, 48 pièces d’or (24 x 1, 12 x 5, 12 x 10) et un set de matériel par joueur comprenant 1 meeple Porteur d’Eau, 1 plateau Village, 11 tuiles Ouvriers.

Déroulement d’une partie

Cacao, tuiles jungle, fève de cacao, jetons de soleil et pièces d'or © Filosofia / Stephan / Walker-HardingMise en place
Chaque joueur reçoit un set de matériel. Chacun mélange ses tuiles Ouvrier et en pioche 3 qui constitueront sa main de départ.
1 tuile plantation simple et 1 tuile marché de valeur 2 sont placées en diagonales pour former le terrain de départ.
Les tuiles Jungle sont ensuite mélangées et deux d’entre elles sont dévoilées pour constituer une pioche visible.

Déroulement
A son tour de jeu, le joueur va poser une tuile Ouvrier (en l’orientant à sa convenance) et en bénéficiant de l’effet des terrains mitoyens de la tuile qu’il a posé. Il pourra ainsi récolter des cabosses, les vendre, exploiter une mine d’or, irriguer ses champs, récupérer des jetons Soleil ou tenter d’obtenir une majorité sur un temple…
Le nombre d’ouvrier sur le côté jouxtant la tuile Ouvrier (de 0 à 3 ouvriers) donne le nombre de fois où l’action pourra être réalisée.
Après le tour d’un joueur, si sa pose de tuile le nécessite, il doit compléter le plateau en jouant une tuile Jungle prise dans la pioche visible. Les éventuels ouvriers la jouxtant peuvent réaliser l’action associée.

Fin de partie
La partie s’achève lorsque tous les joueurs ont placé l’ensemble de leurs tuiles. On procède alors à un décompte (pièce d’or, ajustement dû à l’irrigation, bonus de temple et de jetons Soleil). Le joueur totalisant le plus de points remporte la partie…

l’Avis de la Rédaction

Cacao, apperçu du matériel © Filosofia / Stephan / Walker-HardingCacao est clairement un jeu familial particulièrement enthousiasmant. Les règles très fluides en font un jeu de pose de tuile simple et malin auquel pourront jouer jeunes et moins jeunes joueurs avec un réel plaisir.

Clairement un jeu d’opportuniste, la tactique a néanmoins son mot à dire. Car si la main du joueur s’annonce cruciale, la pioche visible permet d’affiner ses stratégies et de faire d’une pierre deux coups en posant une tuile village, bénéficiant et des tuiles limitrophes et d’une tuile éventuellement issue de cette pioche découverte…

Certes, la récolte de cabosse et leur revente sur les marchés, plus ou moins lucratifs, constituent la principale source de revenu. Mais l’irrigation comme les temples permettent bien souvent de faire la différence, alors que les jetons Soleil peuvent s’avérer redoutablement efficace en permettant aux joueurs de recouvrir l’une de leur tuile ouvrier par une autre, permettant de marquer des points non négligeables !

Cacao, les tribus explorent la jungle © Filosofia / Stephan / Walker-HardingLa présence d’argent pourra sembler incongrue tant une piste de score semblerait à l’usage plus ergonomique (les pièces étant gagnées et jamais dépensées, il faut souvent reverser de la monnaie à la banque pour que le jeu puisse tourner). L’auteur a sans doute voulu rendre le trésor de chacun secret afin qu’on ne sache pas vraiment quel joueur semble en passe de remporter la partie… C’est bien là le seul reproche que l’on peut faire à ce jeu… avec l’absence de chocolat dans la boîte smiley

Plus simple d’abord que Carcassonne (interactions plus limitées, loin des âpres combats pour la domination d’une ville ou d’un champ), Cacao a sa simplicité et son exotisme pour principaux atouts. Les mécanismes simples et élégants sont assimilables par les plus jeunes et les joueurs occasionnels y trouveront rapidement leurs marques. Bref, un excellent jeu à dévorer sans modération!


On aime...

le matériel élégant et exotique
la thématique originale et dépaysant
les règles simples expliquées en peu de temps
La pioche ouverte

On n'aime pas...

une piste de score aurait rendu le jeu plus ergonomique
il n’y a pas de chocolat dans la boîte smiley
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.