Haut de page.

Oddville
Oddville


Fiche descriptive

Jeux familial

Iello

Carlo Lavezzi

Mariano Iannelli, Markus Günther

2 à 4

10 ans et +

45 mn

2012


19€
Chronique

Les quatre grandes Guildes d'OddVille ont demandé à plusieurs architectes de concevoir leur ville : saurez-vous devenir le plus renommé d'entre eux ?

Utilisez au mieux vos ouvriers afin de récupérer des projets de construction et les ressources nécessaires à leur réalisation. Choisissez et placez vos bâtiments avec soin pour accroître votre pouvoir et votre renommée tout en contrariant les plans de vos adversaires. Dessinez les rues d'OddVille afin de profiter des ressources ou de l'or des bâtiments voisins, même s'ils ne vous appartiennent pas. En construisant les bons bâtiments, vous vous attirerez les faveurs des différentes guildes, dont les membres vous aideront dans votre tâche. Mais rien n'est gravé dans le marbre et ils n'hésiteront pas à vous abandonner si vos adversaires les flattent à leur tour.

Le système de jeu est très simple : à son tour, un joueur choisit entre deux options : jouer une carte Ouvrier ou construire un bâtiment. Chaque joueur dispose de 4 cartes Ouvrier plus ou moins puissantes qui lui permettent de récupérer au choix de l'or, des ressources ou une carte bâtiment. Pour construire un bâtiment, il faut dépenser les ressources nécessaires et placer la carte à côté d’une autre déjà en jeu. Chaque bâtiment construit apporte à son propriétaire un bonus immédiat, permet d’engager un personnage spécial d’une guilde et rapporte des points de victoire en fin de partie.

La ville s'étend ainsi grâce aux contributions de tous les joueurs, qui voient ainsi leur renommée se forger au fil de la partie. Lorsqu'un joueur construit son sixième bâtiment, la partie prend immédiatement fin et le joueur qui totalise le plus de points est déclaré vainqueur.
un excellent jeu!


Dans les vieux pots…
Dans Odd Ville, les joueurs participeront à la construction d’une ville, utilisant leurs ouvriers pour gagner l’argent et les ressources nécessaires pour édifier de nouveaux bâtiments tout en cherchant à s’attirer les faveurs des quatre puissantes guildes de la cité…

Règles et matériel

Oddville, Apperçu du matériel Ⓒ IelloLe matériel de Odd Ville est sobre mais élégant. Jeu de pose d’ouvriers oblige, nous avons droit à de sympathiques meeples. Les cartes, illustrées par Markus Günther et Mariano Iannelli, confèrent une forte identité graphique au jeu…

Les règles (6 pages en accordéon) sont denses mais néanmoins claires et fluides. Les petits ajustements nécessaires en fonction du nombre de joueurs (face du plateau ressource, cartes Personnages à écarter en début de partie) sont indolores et assurent des parties disputées quel que soit la configuration.

Contenu de la boîte : 64 cartes Bâtiment-Pièce, 11 cartes quartier central, 1 plateau de Ressources réversible, 3 cartes Personnage pour chacune des 4 Guildes et, pour chaque joueur, un set de 4 cartes ouvriers et 9 meeples.

Déroulement d’une partie

Oddville, cartes guildes Ⓒ IelloMise en place
La mise en place est relativement rapide :

Chaque joueur prend son set de cartes et ses meeples.
Les cartes Personnage sont triées et mélangées par Guildes puis posées en quatre tas face visible
Les cartes Bâtiments sont soigneusement mélangées pour former une pioche. Les 6 premières cartes sont retournées pour former une rangée à côté de la pioche.
Dans l’ordre inverse du tour, chaque joueur choisit une ressource (différente des joueurs précédents) en plaçant un meeple dans l’emplacement supérieur de la ressource.

Déroulement
Un joueur ne peut avoir devant lui plus de 5 Pièce ou plus de 2 Bâtiments.

A son tour de jeu, un joueur doit effectuer l’une des actions suivantes :

1 Jouer une carte Ouvrier pour prendre au choix : le nombre de Pièces indiqué sur la carte, acheter une ressource indiquée sur la carte ou prendre un Bâtiment disponible en s’acquittant du coût qui varie en fonction de la carte ouvrier et de sa position.
2 Agrandir Odd Ville : En construisant un bâtiment de sa réserve (en s’acquittant de son coût en matière première et en respectant les règles de poses relatives à la continuité des ruelles). Il place alors un meeple dessus. Certaines cartes permettent de s’attirer les faveurs d’une Guilde (le joueur prend alors la carte supérieur de la pile de la guilde associé) et d’éventuelles ressources.

Oddville, les cartes ouvriers Ⓒ IelloNote: un joueur ayant joué ses 4 cartes Ouvriers est obligé de les reprendre en main et d’en jouer une lors de son prochain tour. A n’importe quel moment, il peut néanmoins reprendre ses Ouvriers en main au début de son tour en payant un nombre de Pièce égal au nombre d’Ouvriers encore en main…

Fin de partie
La partie s’achève lorsqu’un joueur a placé son sixième meeple dans Odd Ville…

On procède alors à un décompte (valeur des cartes Bâtiments construites par chaque joueur, points des cartes Personnage possédées auquel s’ajoute 1 point par Ressource). En plus de points fixes, chaque carte Bâtiment peut apporter différents bonus…

Le joueur possédant le plus de point remporte la partie…

l’Avis de la Rédaction

Oddville, une ville en pleine expansion Ⓒ IelloSi les mécanismes d’Odd Ville n’ont rien de révolutionnaires, l’association de différentes rouages éprouvés en font un cocktail ludique des plus réussis

Le principe des cartes Ouvriers, principal moteur du jeu, s’avère tout à la fois simple et diaboliquement efficace. De puissances croissantes, leur utilisation optimale confère toute sa subtilité au jeu, permettant d’acquérir des Bâtiments à prix raisonnables, de s’enrichir ou d’acquérir les précieuses ressources… La notion de timing introduite par l’utilisation des cartes s’avère particulièrement savoureuse…
Oddville, cartes Guildes Ⓒ Iello
Les parties s’achevant lors de la pose du 6ième meeple d’un joueur, la tension va crescendo au fil des tours. Les interactions sont nombreuses, tant dans le choix des ressources que dans celles des bâtiments ou de leur placement. Il faudra trouver un subtil équilibre entre le pourrissage des adversaires et l’agencement optimal de ses bâtiments pour leur assurer un scorage maximum…

Les cartes Personnages sont clairement puissantes mais leur versatilité (elles peuvent être reprises par les autres joueurs) confère au jeu un sel appréciable… Au cours de la partie, elles s’avèrent toutes intéressantes, mais les posséder en fin de partie assure des points supplémentaires souvent déterminants… une fois encore, la notion de timing s’avère cruciale! En prendre rapidement possession permet de tenter de distancer ses adversaires mais offre aux adversaires la possibilité de les reprendre avant de mettre un terme à la partie…

Au chapitre des regrets, la boîte qui aurait gagné à être plus compacte au vu du matériel proposé…

Les règles épurées s’expliquant rapidement, les parties rapides et disputées et la richesse du jeu font de Odd Ville un jeu de gestion abordable par un large public, tout en offrant un challenge appréciable à un public de geek désireux d’optimiser chacun de ses coups… Jeu initiatique par excellence, ce petit bijou de Carlo Lavezzi mérite de figurer en bonne place dans toute ludothèque…


On aime...

le matériel élégant et ergonomique
le mélange savamment dosé de mécanismes éprouvés
les parties rapides et tendues
la savoureuse notion de timing
un grand jeu pour un prix mini

On n'aime pas...

la boîte un poil trop grande
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.