Haut de page.

Au Service de Sa Majesté
Au Service de Sa Majesté


Fiche descriptive

Jeux familial

EDGE

Yohann Lemonnier

Christophe Madura, Mathieu Harlaut

2 à 4 joueurs

14 ans et +

60 mn

Septembre 2015


62€95
Chronique
Au Service de Sa Majesté
De vapeur et d’écrous

Au Service de Sa Majesté est un jeu de plateau stratégique tiré de l’univers steampunk fantastique de The World of Smog. Les joueurs guident leurs gentlemen au travers d’un plateau en perpétuel changement qui constitue le Shadow Market. En achetant et en vendant différents types d’Éthers, ils réuniront non seulement la somme nécessaire pour s’offrir les précieux artefacts réclamés par la Reine, mais pourront aussi déclencher des actions spéciales époustouflantes.

Les tuiles pivotantes du plateau de jeu offrent une dynamique unique. Chaque joueur effectue des transactions en s’appuyant sur les objets et coûts figurant sur les bords des tuiles lui faisant face. Des bancs de brume apparaissant ici et là pourront gêner ses déplacements.
un excellent jeu!


De vapeur et d’écrous
Au service de Sa Majesté est la première pierre d’un univers-concept multi-média… Mais pas de virtuel ici -bas, non, les auteurs vont déployer leur univers sur plusieurs médias : romans, bande-dessinée et… jeu de société. M’est avis qu’ils seraient bien inspirés d’en faire un jeu de rôle… Je ne saurais que trop vous recommander d’aller faire un tour sur le site qui est consacré à cet ambitieux projet : http://world-of-smog.com pour une faire une plus ample idée du projet… Mais d’emblée, déjà, ça déchire.

Règles et matériel

Au Service de Sa Majesté, le logo de The World of Smog © EDGEInutile de tergiverser : le matériel est à la hauteur de la boîte : superbe. La boîte, massive et imposante magnifiquement illustrée avec des dessins d’inspiration victorienne, l’ensemble est rehaussé de dorures du plus bel effet… Le matériel est lui aussi de haute tenue, imprimant une ambiance steampunk très immersive. Mathieu Harlaut (qui a notamment travaillé sur Arcadia Quest et Zombicide) et Christophe Madura (qui a déjà exploré les univers steampunk avec Novembre Rouge, Planète Rouge ou Eollis Pirates des vents) ont réalisé un formidable travail d’illustration.

Au Service de Sa Majesté, illustration tirée des règles © EDGEOn aurait préféré des pions Sablier en verre plutôt qu’en plastique (d’ailleurs, pourquoi avoir appelé ces marqueurs Sablier?) mais l’ensemble du matériel est particulièrement beau et attractif, à commencer par ces figurines, particulièrement réussies…

Le livret de règles (24 pages au format A4) est superbement maquetté et joliment illustré. L’ensemble est assez claire mais certains points restent… brumeux… Telles les épaisses barrières de brouillard qui bornent certaines tuiles. On comprend d’abord que c’est en les traversant qu’on doit s’acquitter d’un péage mais le second exemple semble dire que l’on doit dépenser un souverain dès qu’on atteint ou qu’on quitte une tuile où figure le fog londonien…

La règle distille des éléments de background appréciables, précisant les contours d’un univers riche et foisonnant, les règles proprement dite ne faisant en elle-même qu’une dizaine de pages.
Contenu de la boîte : 6 figurines d’Agent et leurs carte associée, 1 figurine de Shadow Master, 30 souverains, 30 pions Sablier, 1 plateau de jeu, 12 tuiles rondes de Lieu, 16 cartes Artefact, 24 carte d’Action Spéciale, 13 cartes Combinaison Secrète, 8 cartes Portail Secret, et, pour chacun des 4 joueurs, une figurine Gen-tleman, 1 plateau individuel et 4 compteur d’Ether.


Déroulement d’une partie

Les joueurs incarnent des gentlemen envoyés dans le plus grand secret dans le Shadow Market par la Reine Victoria pour en ramener quatre Artefacts qui ne peuvent être fabriqué dans le monde réel. Celui qui y parviendra sera couvert d’honneur…

Mise en place
Au Service de Sa Majesté, les figurines des Gentlemen © EDGEChaque tuile Lieu, semblable à un engrenage, est positionnée à sa place, dans la bonne position, sur le plateau de jeu.

On tire au hasard 4 cartes Agent et on les pose, avec la figurine associée, aux angles du plateau.

Chaque joueur se positionne face à un bord du plateau. Ils placent leur figurine sur l’Esplanade (au centre du plateau). Sur le plateau, chacun positionne ses marqueurs Ether sur la position 0, sauf le marqueur associé à la couleur du bord (son domaine d’expertise) qui est placé sur 1. Il prend ensuite 2 Souverains.

Puis, ils placent tour à tour 2 jetons sablier sur un des nombres du plateau.

Deroulement
Le jeu se déroulera en plusieurs rounds. Au début de chaque round (hormis le 1er), chaque joueur prend 1 Souverain.

A son tour de jeu, un joueur peut effectuer 3 actions parmi les actions disponibles.

Au Service de Sa Majesté, illustration tirée des règles © EDGE1Déplacer son gentleman d’une case
2pivoter sa tuile de 90%
3Acheter un Ether : La nature de l’Ether dépendant de la couleur du cartouche contenant le coût. On place ensuite un jeton, Sablier sur l’Ether acheté et on fait tourner la tuile de 90°.
4Vendre un Ether, voir ci dessus
5Retirer un jeton Sablier de la case où se trouve le personnage
6Quémander 2 Souverains : sur l’Esplanade, une fois par tour.
7Pivoter une tuile quelconque et prendre une carte Action Spéciale : sur l’Esplanade, une fois par tour uniquement .
8Quitter le Shadow Market, seulement s’il possède les 4 Artefact les Ethers nécessaires pour quitter le Shadow Market

Au Service de Sa Majesté, figurines Shadow Master et ses Agents © EDGEA n’importe quel moment du tour, un joueur peut effectuer les actions gratuites suivantes : activer une carte Action Spéciale (il doit pour cela posséder -mais pas dépenser !- les Ethers présents sur la carte ou Payer le Shadow Master.

La première et deuxième transaction (Achat ou Vente) fait entrer sur le plateau l’Agent I puis II, à l’endroit où la transaction a eu lieu.

A l’issue d’un round, le joueur qui a donné le plus d’argent au Shadow Master s’empare de sa figurine. En cas d’égalité, le joueur ayant le plus d’Ether dans son domaine d’expertise le remportera. Ce dernier s’empare du marqueur Premier Joueur. Il pourra, au début du round suivant, déplacer d’une case chaque Agent présent sur le plateau. A chaque fois que le Shadow Master change de main, le plus vieil Agent en jeu est remplacé par l’agent suivant disponible.

Fin de partie
La partie s’achève dès qu’un joueur parvient à quitter le Shadow Market.

l’Avis de la Rédaction

Au Service de Sa Majesté, début de partie © EDGEPorté par un matériel somptueux, cette première brique de The World of Smog s’avère ma foi très sympathique. Malgré un jeu finalement très abstrait, le design du jeu pose une atmosphère savoureuse et mystérieuse.

Si les premiers tours peuvent sembler déroutants, le jeu s’avère néanmoins extrêmement fluide et très subtil une fois qu’on a compris les implications de l’étrange mécanisme régissant les achats et les ventes d’Ether. Car les interactions et les coups fourrés sont nombreux. Il y a la possibilité de faire tourner les engrenages des tuiles Lieu, qui modifient sensiblement le court de l’Ether, à la hausse, ou à la baisse! Les cartes Actions Spéciales ensuite, qui peuvent s’avérer particulièrement redoutables lorsqu’elles sont utilisées à bon escient…

Et il y a ces fameux Agents de l’Ombre, venu aider ou pourrir la vie des gentlemen qui s’escriment à servir au mieux les intérêts de la Reine. Chacun est doté d’une capacité spéciale qui, bien utilisée, peut s’avérer des plus précieuses. Leurs mécanismes d’activation (par l’attribution du Shadow Master), de déplacement (au début de chaque round) et de remplacement (à chaque changement de main du Shadow Master) s’avèrent très savoureux et ludiquement très intéressants…

Au Service de Sa Majesté, illustration tirée des règles © EDGEIl est dommage que quelques nuages de smog entachent un peu les règles. Nous avons déjà parlé des barrières de brouillard dont on ne sait avec certitude la façon de les franchir. La logique du jeu (rotation des tuiles Lieu) incitant à penser qu’il faut réellement les franchir pour devoir s’acquitter du péage.

Alors que le background du jeu est soigneusement travaillé, laissant augurer des BDs et des romans captivants, pourquoi n’avoir pas « habillé » le principe des Ethers nécessaires à quitter le Shadow Market? En en faisant le coût pour ouvrir son portail secret, cela aurait donné un sens à cette collecte.

Première brique d’un projet ambitieux d’inspiration steampunk, Au Service de Sa Majesté est doté d’un matériel magnifique et immersif. Destiné à un large public, ses règles simples et fluides aux rouages ( smiley ) parfaitement huilés masquent un jeu subtil et profond offrant de nombreuses interactions… Après ce jeu enthousiasmant signé Yohan Lemonnier, nous attendons avec hâte la suite du développement de World of Smog, à commencer par la bande dessinée, qui sera scénarisée par Rémi Guérin (auteur du jubilatoire City Hall!) et mis en image par Fred Remuzat… Tout un programme!


On aime...

le matériel superbe (non, mais vous avez vu ce design???) et immersif
les règles fluides et la mécanique parfaitement huilée
les nombreuses interactions
les mécanismes gérant les Agents
le développement d’un background prometteur

On n'aime pas...

le manque d’habillage thématique de certaines règles
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.