Haut de page.

Brèche
Le Grand Mort


Fiche descriptive

Fantastique

Le Grand Mort

Tome 6

Régis Loisel,Djian

Vincent Mallié

François Lapierre

Vent d'Ouest

18 Novembre 2015


14€50

9782749307961

Chroniques

Partout les vélos de Pauline et Gaëlle roulent sur un monde qui s'écroule. Méfiants et agressifs, les survivants sont de plus en plus isolés et de plus en plus craintifs. La situation empire d'heure en heure, et il reste encore un sacré bout de route pour rejoindre la Bretagne... La Bretagne où Erwan commence lui aussi à perdre les pédales. Pendant ce temps, dans le petit monde, tout s'accélère également : une funeste partie est en train de se jouer...
un excellent album!


Un récit post-apocalyptique onirique
Le Grand Mort, case du tome 6 © Vents d'Ouest / Mallié / Loisel / Djian / Lapierre Porté par les superbes dessins de Vincent Mallié, Régis Loisel et Djian poursuivent leur récit qui introduit une étrange teinte de fantastique dans un univers post-apocalyptique contemporain.

Pauline et Gaëlle s’efforcent de regagner la Bretagne alors que le monde qu’elles ont connu s’écroule. Les survivants sont de plus en plus isolés depuis que le tremblement de terre a rendu les routes impraticables et rendu inutilisable les moyens de communications. Pourtant, ils rencontrent des âmes secourables prêtes à leur tendre la main alors que l’instinct de survie en ravale d’autres à leurs plus bas instincts.
De son côté, Erwan prends de plus en plus conscience du danger que représente Blanche et ses inquiétants pouvoirs alors que de terribles événements se préparent dans l’autre monde, menaçant de faire définitivement basculer les deux mondes dans le chaos…


Le Grand Mort, planche du tome 6 © Vents d'Ouest / Mallié / Loisel / Djian / LapierreCe nouveau tome du Grand Mort s’avère une nouvelle fois de toute beauté. Le dessin de Vincent Mallié est comme de coutume de haute tenue. Son découpage, d’une grande modernité, s’avère être d’une grande efficacité narrative, faisant la part belle aux ressentis des différents personnages ainsi qu’à la nature, personnage à part entière du récit. François Lapierre, immense coloriste à qui on doit les couleurs de Magasin Général ou de la Quête de l’Oiseau du Temps, signe une colorisation de toute beauté d’une incroyable luminosité.

Au-delà du dessin somptueux, le scénario de Régis Loisel et Djian s’avère une fois encore en tous points passionnant. La façon dont les auteurs font progresser leur scénario par petites touches, au travers de scènes courtes, est tout à la fois saisissante et très immersive. Le récit choral mené à trois voix et mettant en scène une poigné de personnages très ordinaires confrontés à des événements qui les dépassent impulse un rythme très particulier au récit. Mais le tempo s’accélère alors qu’on s’achemine vers le cliffhanger qui achève l’album de façon fracassante, annonçant de grands bouleversements dont il est bien difficile de deviner la nature…

Porté par le formidable dessin de Vincent Mallié, Régis Loisel et Djian poursuivent leur envoûtant conte sombre, moderne et poétique. Reliés par Sombre et Blanche, les frontières entre les deux mondes semblent plus ténue que jamais et les déséquilibres qui bouleversent l’un risque bien d’entraîner l’autre vers l’abîme. La fin, délicieusement frustrante, annonce une suite des plus prometteuse…
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.