Haut de page.

Anton, l'éléphant peintre
Anton, l'éléphant peintre


Fiche descriptive

Album pour Enfant

Thomas Scotto

Domas

Christian Lerolle

Bamboo

Ma Première BD

06 Janvier 2016


10€60

9782818934227

Chronique
Anton, l'éléphant peintre
Graine d’artiste

Anton est un jeune éléphant, un peu lent, un peu tête en l'air. Un jour où il n'arrive pas à rattraper le troupeau, il est repéré par une hyène qui décide d'en faire un artiste.

En effet, quand Anton s'ennuie ou qu'il réfléchit, il dessine dans le sable avec sa trompe de fabuleux dessins. Mais la richesse et la célébrité vont-elles changer la vie d'Anton?

Les enfants de 2 à 6 ans se régaleront avec ce conte dans une version illustrée et sans texte. Une histoire également à raconter le soir grâce au texte du conte inclus.
un bon album !


Graine d’artiste
Anton l'Elephant Peintre, planche de l'album © Bamboo / Domas / Thomas / LerolleAprès avoir exploré les contes traditionnels, la collection Ma Première BD (anciennement Pouss' de Bamboo) explore de nouveaux horizons avec un conte crée pour l’occasion par Thomas Scotto et mis en image par Domas (qui avait déjà signé Jack et le haricot magique, le Petit Chaperon Rouge, Le Petit Garçon qui criait au loup et La Princesse et le Petit Pois dans la même collection).

Anton est un éléphanteau maladroit et distrait qui peine à suivre le troupeau. Un jour, ce qui devait arriver arriva : il perd leur trace et se retrouve seul… Triste et apeuré, il déambule en faisant des va-et-vient, laissant balancer sa trompe qui trace sur le sol un étrange dessin. Une hyène avide d’argent qui passait par là en décapotable rouge flaire le bon filon et décide d’emmener Anton à Megaville pour exposer et vendre ses œuvres…

L’album se présente sous une forme désormais éprouvée : divisé en trois parties, il propose une version BD sans texte, une version textuelle, lisible par les apprentis lecteurs ou leurs parents et, glissé entre les deux, un petit dossier très didactique pour apprendre à dessiner les principaux personnages de l’histoire. De quoi donner envie aux apprentis lecteurs de devenir auteur de BD!

Le récit respecte la structure du conte, de la situation initiale au déséquilibre en passant par les épreuves, l’opposant, l’aide de l’adjuvent et le retour à un nouvel équilibre…

La BD exploite avec brio les codes du neuvième art pour raconter l’histoire en se passant de texte. Le trait de Domas, sobre et élégant, s’avère une fois encore particulièrement expressif. Et si les planches sont exemptes de texte, elles n’en contiennent pas moins des phylactères très bien pensés qui permettent aux jeunes lecteurs d’accéder au sens. Ces derniers peuvent ainsi travailler sur l’une des deux composantes de la lecture en s’affranchissant du code. Le conte étant une création originale, et donc inconnu du lecteur, on perçoit peut-être mieux encore la pertinence et l’efficacité de la mise en image de Dolmas…

Le texte utilise un vocabulaire riche, ce qui n’est pas pour déplaire. Il pourrait d’ailleurs être judicieux de proposer un petit lexique pour certains mots (ratatiné, vrombir, glapir, autographe, extrapoler…) pour accentuer le côté didactique de l’album. Conte oblige, la morale n’est pas absente de l’histoire : la méfiance des vils flatteurs et l’éloge de la différence…

La collection, désormais en grand format, s’enrichit d’un nouveau titre à partager avec ses enfants… Porté par le dessin fluide et expressif de Domas, Anton l’éléphant peintre est un conte original est sympathique qui ravira les graines de lecteur.
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.