Haut de page.

Codenames
Codenames


Fiche descriptive

Jeux Apéro

Iello

Vlaada Chvátil

Stéphane Gantiez, Tomas Kucerovsky

Iello

2 à 8 joueurs (et +)

12 ans et +

15 mn

13 mai 2016


17€90
Chroniques

Codenames est un jeu d’association d’idées pour 2 à 8 joueurs (voire plus !) dans lequel, répartis en deux équipes, vous incarnez soit un maître-espion, soit un agent en mission. Pour retrouver sous quel nom de code se cachent vos informateurs, écoutez bien les indices donnés par les deux Maîtres-Espions et prenez garde à ne pas contacter un informateur ennemi, ou pire… le redoutable assassin !

Les deux Maîtres-Espions connaissent l’identité des 25 Informateurs sur la table, mais leurs Agents, eux, ne voient que leur Nom de Code. Les équipes rivalisent d’ingéniosité pour être les premiers à prendre contact avec tous leurs Informateurs. Pour cela, les Maîtres-Espions donnent un et un seul mot d’indice pouvant désigner plusieurs Noms de Code sur la table. Leurs Agents essayent, dès lors, de deviner les Noms de Code de leur couleur et d’éviter ceux de l’autre équipe. Et par dessus tout, tout le monde veut éviter l’Assassin !
un excellent jeu!


Association d’espions
Publié en 2015 chez Czech Games Edition, Code Name est enfin disponible en français! Ce jeu de mot signé Vlaada Chvátil va voir s’affronter deux équipes d’espions

Règles et matériel

Codenames, logo © IelloLa couverture du jeu s’avère vraiment très réussie, bien plus que celle de l’édition originale du jeu qui ne posait pas cette délicieuse ambiance de film noir… Ambiance qu’on ne retrouve pas dans le jeu, si ce n’est dans cette délicieuse tension que l’on ressent à chaque tour de jeu…
Le matériel est de qualité. Les cartes, très dépouillées pour gagner en lisibilité, s’avèrent à l’usage très fonctionnelles…

Bien que dense, la règle (8 pages) s’avère claire et parfaitement digeste. Deux variantes sont proposées pour pouvoir jouer à 2 et 3 joueurs…


Contenu de la boîte : 8 tuiles Informateur bleu, 8 tuiles Informateur rouge, 1 tuile Agent Double, 7 tuiles Témoin, 1 tuile Assassin, 200 cartes (réversibles) Nom de Code, 40 cartes Clé, 1 support de carte Clé et 1 sablier…


Déroulement d’une partie

Codenames, carte clef indiquant la position des informateurs © IelloMise en place
La mise en place du jeu s’avère particulièrement rapide : on pioche 25 cartes Code qu’on dispose en damier de 5 x 5. Les joueurs sont répartis en deux équipes, une bleue et une rouge, chacune d’elle choisissant parmi elle un Maître-Espion. Les deux maîtres-espions piochent une carte Clé et la place sur le support… La carte clef désigne les mots que chaque Maître-Espion doit faire découvrir à ses agents, ainsi que l’Assassin… En outre, la couleur des lumières de la carte désigne l’équipe qui commencera. Celle-ci prend la carte agent double…

Codenames, tuile agent double © IelloDeroulement
A son tour de jeu, un Maître-Espion doit annoncer un mot suivit d’un nombre. (Exemple Voyage: 2). Ses agents doivent se concerter avant de désigner une carte…

Si la carte désignée est un informateur de l’équipe, elle est recouverte d’une tuile informateur de la même couleur. Les espions peuvent tenter de découvrir une autre carte…
Dans le cas contraire, le mot est recouvert par une tuile Témoin ou Informateur de l’adversaire selon les cas… Toute erreur met fin au tour en cours!

Fin de partie
La partie s’achève dès qu’une équipe a contacté tous ses informateurs (l’équipe remporte la partie) ou que l’assassin a été contacté (l’équipe l’ayant contacté perd la partie)…

l’Avis de la Rédaction

Codenames, mission en cours © IelloThrough the Ages, Space Alert ou Pictomania, Tash-Kalar… le moins que l’on puisse dire c’est que la ludographie de Vlaada Chvátil est pour le moins éclectique… Codenames a tous les atouts pour devenir un classique des Party Games, au même titre que Time’s Up ou Concept


D’une simplicité enfantine, rendant accessible au plus grand nombre, les règles s’expliquent en une poignée de seconde. A la différence de Pyramide, jeu télé qui demandait aux joueurs de faire deviner un mot en utilisant plusieurs mots, les espions vont ici devoir faire deviner plusieurs mots à l’aide d’un seul…

Et le jeu en lui-même s’avère des plus subtils… Les Maîtres-Espions vont faire chauffer leurs neurones pour proposer à ses agents les mots pertinents leur permettant de trouver leurs informateurs au plus vite, sans (trop) risquer de leur faire désigner de vagues témoins, des agents adverses ou, pire que tout, le sinistre assassin…
L’idée de timing est délicieuse : les maîtres espions vont devoir prendre des risques pour mener sa mission à bien et retrouver ses informateurs avant que l’équipe adverse ne découvre les siens, mais pas trop, sous peine de perdre la partie… Et, si une équipe prend trop d’avance, l’autre devra faire preuve d’audace et de témérité pour tenter de les rattraper! Mais dans cette course folle aux informateurs, la moindre erreur peut être fatale!

Car si la mécanique de jeu ne révolutionne pas le genre, la présence de Témoins et de l’Assassin lui confère cette saveur toute particulière et son aspect fun particulièrement appréciable…

Codenames, tuile Assassin © IelloLes variantes à 2 et 3 joueurs ont le mérite d’exister mais c’est néanmoins à plus de quatre joueurs que le jeu prend toute sa saveur…

Codenames a tout pour devenir un grand classique des soirées entre amis par la simplicité de ses règles et ce subtil équilibre entre fun et réflexion. Le jeu propose des expériences de jeu résolument différentes, selon que vous soyez Maître-Espion ou simple Agent, assurant un bon renouvellement des parties…

Vlaada Chvátil fait souffler un vent rafraîchissant sur les jeux de devinettes, comme Linq ou Concept l’avaient fait en leur temps…



On aime...

le subtil équilibre de fun et de réflexion
la nécessaire prise de risque
un jeu très addictif

On n'aime pas...

un jeu trop addictif ^^
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.