Haut de page.

Final Touch
Final Touch


Fiche descriptive

Jeux familial

Space Cowboys

Mike Elliott

Pandaluna Studio Hookipa

Space Buddies

Asmodée

2 à 4

8 ans et +

15 mn

juin 2016


13€50
Chronique

Devant vous, une œuvre à réaliser. Pour remporter la commande, il faudra être le premier à poser la touche finale… Vous n’avez pas la bonne couleur ? Vous pouvez toujours gâcher le tableau.

La guerre des faussaires fait rage. On travaille certes dans le même atelier, on travaille même ensemble sur la même toile, mais il ne faut pas se leurrer : au final, chacun essaie de tirer la couverture à soi en apportant la touche finale à des oeuvres dont l'originalité est quelque peu douteuse.

Celui qui met la touche finale remporte aussi le pactole les receleurs sont peu regardants) et il n'est pas rare que l'on préfère saboter l'oeuvre plutôt que de laisser finir son rival. Peu importe la manière, pourvu que l'on soit le premier à accumuler 25$ !

Dans cette ambiance de franche camaraderie, seul le plus fourbe (et parfois le plus chanceux) saura tirer son épingle du jeu.

A vos pinceaux!
un excellent jeu!


Histoire de faussaires (*)
Dans Final Touch, un groupe de joyeux faussaires va rivaliser d’audace et de fourberies pour créer des copies plus ou moins ressemblantes d’œuvres d’éminents artistes… Ils vont s’associer pour travailler sur une œuvre mais seul l’artiste apportant la touche finale au tableau pourra en tirer un bon prix… Dès lors, ses camarades n’hésiteront pas à saboter la toile commune s’ils se rendent compte qu’ils ne pourront achever ce tableau avant les autres…

Règles et matériel

Final Touch, une (fausse) œuvre d'art © Space CowboysInaugurant une nouvelle gamme des désormais célèbres Space Cowboy, Final Touch s’avère être graphiquement très attractif : l’illustration de couverture est délicieusement iconoclaste, avec une Joconde qui peste contre l’infâme tâche de peinture venant la défigurer… Exit son sourire énigmatique et place à une grimace bien compréhensible! Le ton est donné…

Les illustrations des chefs d’œuvres joyeusement revisités par le trait inventif de Pandaluna sont particulièrement rafraîchissantes et décalées. Les cartes Touche de Couleur sont elles aussi fort sympathiques et bien évidemment très colorées… En plus d’être raccord avec la thématique du jeu, le thermoformage est encore une fois très réussi…
Graphiquement, le jeu s’avère donc des plus séduisants… Avec un jeu où la couleur tient une place de choix, on pouvait craindre que les joueurs daltoniens soient tenus à l’écart… C’était mal connaître les Space Cowboys qui ont associé chacune des 4 couleurs une forme géométrique, rendant le jeu accessible au plus grand nombre!

La règle (un livret de 12 pages) s’avère tout à la fois claire et aérée. La lecture est agréable, fluide et expose clairement les mécanismes du jeu. Bref, un sans-faute de ce côté-là… On apprécie la petite biographie de l’auteur et de l’illustrateur qui figurent en fin de règles… C’est toujours chouette de connaître un peu mieux les créateurs et illustrateurs des jeux auxquels on joue!


Contenu de la boîte : 25 cartes Chefs d’Œuvre, 60 cartes Touche de Couleur (Bleu, vert, marron, jaune, rose)


Déroulement d’une partie

Final Touch, partie en cours © Space CowboysMise en place
Résolument familial, la mise en place du jeu s’avère être particulièrement simple : les cartes Chef d’Œuvre sont mélangées. De même pour les cartes Touche de Couleur. On distribue 5 cartes Touche de Couleur à chaque joueur et on pose la première carte Chef d’œuvre face visible… A vos pinceaux… Prêts… Barbouillez!

Deroulement
A son tour de jeu, un joueur peut soit :

1Améliorer l’oeuvre : jouer de 1 à 5 cartes correspondant aux couleurs manquantes dans la zone d’amélioration

2Gribouiller l’œuvre : jouer 1 carte dans la zone de Gribouillage, la couleur de cette carte ne pouvant être une manquante encore à la réalisation de l’œuvre.

A l’issue de son tour, le joueur complète sa main.

Final Touch, une (fausse) œuvre d'art © Space CowboysLa manche peut prendre fin de deux façons :

1 L’œuvre est achevée par la touche de couleur finale et le joueur retourne la toile enfin finie devant lui
2 Une troisième carte est posée dans la zone de gribouillage et tableau est définitivement gâché… Le ou les adversaires s’en empare mais ne la retourne pas… Sa valeur est dès lors bien moindre…


Fin de partie
La partie s’achève lorsqu’un joueur a accumulé 25$... Ce joueur remporte la partie…

l’Avis de la Rédaction

Final Touch, aperçu du matériel © Space CowboysFinal Touche est un jeu simple et rafraîchissant qui séduira un large public. Simplissimes, les règles s’expliquent très rapidement et les joueurs peuvent d’emblée se lancer dans leur premier barbouillage de toile…

Une fois achevée, chaque toile rapporte donc son paquet de dollars… Un paquet divisé par deux si la toile a été par trop massacrée par des faussaires jaloux de se rendre compte qu’ils n’y apporteront pas la touche finale. Petite subtilité : si les couleurs nécessaires à l’œuvre en cours sont évidemment connues de tous, il en est de même pour la toile suivante… Dès lors il faut parfois laisser filer une toile perdue d’avance (en ajoutant au passage quelques tâches de peinture si faire ce peu) pour mieux préparer l’œuvre à venir…

Final Touch, une (fausse) œuvre d'art © Space CowboysLes joueurs s’efforçant d’être celui qui apportera la touche finale au tableau, le jeu a un délicieux petit côté de Marienbad, plus palpable encore à deux joueurs qu’à plus. A trois, un tableau barbouillé par un joueur est placé entre ses adversaires et sera comptabilisé par chacun d’entre eux… Simple et malin… A quatre, le jeu s’avère plus tactique puisqu’il faut compter avec son partenaire pour tenter de finir la toile au nez et à la barbe de ses adversaires… Chacune des configurations apporte son lot de sensation mais le jeu s’avère fun et sympathique dans chacune d’entre elle!

Final Touch inaugure la nouvelle gamme des Space Cowboys, une gamme résolument orientée vers un public familial. On y retrouve néanmoins la patte des Space Cowboys : un matériel (daltonien friendly!) et un boitage impeccable bien pensés et des illustrations déjantées et acidulées particulièrement rafraîchissantes.

Bluff et prise de risque sont au menu de ce jeu fun et rapide dont les parties s’enchaînent avec un réel plaisir. Typiquement le genre de jeu idéal pour initier de nouveaux joueurs au jeu de société moderne… Bref, une délicieuse petite perle ludique simple, belle et rapide…



On aime...

les règles simples, expliquées en une poignées de secondes
les parties funs et dynamiques
les saveurs différentes à 2, 3 et 4 joueurs
les illustrations acidulées et rafraîchissantes
un jeu daltonien firendly

On n'aime pas...

certains regretteront la part du hasard… mais c’est là que réside sa touche fun et rafraîchissante!

(*) titre d’une chanson de Georges Brassens

Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.