Haut de page.

Electra
L'Art du Crime


Fiche descriptive

Policier

L'Art du Crime

Tome 4

Marc Omeyer, Olivier Berlion

Éric Liberge

Christian Favrelle

Glénat

Graffica

21 Septembre 2016


13€90

9782344007822

Chroniques
Planches de sang
Elever le crime au rang d’art
le paradis de la terreur
Les affres de la création
Libertalia, la cité oubliée
La liberté qu’on assassine
Electra
Vengeance antique
Le rêve de Curtis Lowell
Chronique d’une mort annoncée

Électra, sculpteuse corinthienne réputée se prend d'affection pour le jeune Zacharias dont le talent naissant l'enchante. Nous sommes en - 146 avant J.C. et bientôt les légions romaines vont mettre la ville à feu et à sang. Alors que le peuple fuit devant l'envahisseur, Zacharias va prendre tous les risques pour sauver sa sculpture.

Folle d'angoisse, Électra finit par le retrouver dans son propre atelier. Elle ne peut qu'assister au meurtre sanglant du jeune enfant. Révoltée, ivre de chagrin et de colère, Électra sera prête à tout pour identifier le coupable et le traquer jusqu'au coeur de Rome.

Elle pourra compter sur l'aide de Marcus, homme juste et légionnaire respecté, bientôt nommé chef de la garnison. Mais sous le coup des complots au sénat, Marcus est remplacé par Néréus, l'intouchable fils du plus puissant des sénateurs romains. Et quand Néréus, disposant désormais de tous les pouvoirs, entraine Rome dans un bain de sang et de terreur, plus personne n'ose se dresser contre lui. Personne, sauf Électra...
un excellent album!


Vengeance antique
L'Art du Crime, planche du tome 4 © Glénat / Liberge / Omeyer / Berlion / FavrelleAprès la bande-dessinée, la peinture et l’architecture, Marc Omeyer et Olivier Berlion explorent la sculpture à travers un récit qui nous entraîne dans l’antiquité romaine..

Corinthe. 146 avant notre ère. Les légions romaines mettent la ville à feu et à sang et le peuple doit fuir devant l’envahisseur… Pourtant, le jeune Zacharias, élève prometteur d’Électra, sculpteuse réputée, rebrousse chemin pour sauver l’une de ses sculpture… Electra ne peut qu’assister impuissante au meurtre du jeune prodige…

Ivre de rage et de chagrin, elle ira jusqu’à Rome pour châtier le coupable… Elle va se retrouver dans les coulisses du pouvoir d’une Rome où résonnent complots et conspirations…


Si la sculpture est au cœur de ce récit, elle l’est à plus d’un titre…
Ce quatrième opus est confié au talentueux Eric Lieberge, auteur de Monsieur Mardi-Gras Descendres, de Tonnerre Rampant ou de Wotan et dessinateur des Corsaires d'Alcibiade ou du remarquable Cas d’Alan Turing… Comme de coutume, ses planches sont pleines d’audace et d’inventivité graphiques… Bien que les couleurs de Christian Favrelle soient de haute tenue, on regrettera qu’Eric Lieberge n’ait pas lui-même réalisé ses couleurs tant elles font partie intégrante de son style.

L'Art du Crime, planche du tome 4 © Glénat / Liberge / Omeyer / Berlion / FavrelleSi la sculpture est au cœur de ce récit, elle l’est à plus d’un titre. L’arc principal est la vengeance d’Electra qui veut faire payer à Néréus le meurtre de son jeune et prometteur apprenti qui aurait pu créer tant d’œuvres superbes. Mais l’arc secondaire, centré sur le personnage de Néréus n’en n’est pas moins important… Quel cruel destin que celui de ce fils de sénateur dont la mère est morte en couche et qui a été élevé dans le goût du sang et de la violence par un père inconséquent… Façonné par ses mains pour devenir une arme affutée au service de son ambition démesurée et sa soif de pouvoir… Un être sculpté par une éducation rigoriste, modelé comme peut l’être un tas de glaise… Mais la créature patiemment sculptée peut parfois se retourner contre son maître tel la créature du Docteur Frankenstein…

Ecrit à quatre mains, le scénario de Marc Omeyer et d’Olivier Berlion et mis en image par le talentueux Eric Lieberge nous parle certes de la sculpture en tant qu’art mais aussi du modelage d’un individu par son éducation pour en faire un monstre…

Les deux scénaristes continuent leur série-concept, semant sans nuls doutes des éléments qui nous échappent encore et qui se révèleront dans le dernier album de la série… Mais inutile d’attendre la conclusion de la série pour apprécier chacun de ses albums à sa juste valeur…

Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

Praetoria Prima est un jeu de rôles qui se propose de vous faire entrer de plein pied dans un monde de complots et de sang: l'Empire Romain, sous le règne de Néron. Membre éminent de la secrète Praetoria Prima, vous ferez tout ce qui est possible pour assurer la sauvegarde et la grandeur de l'Empire contre ses ennemis et les complots qu'ils ourdissent à son encontre. Politique, enquêtes, complots et secrets vous attendent au coin de chaque carrefour de la Rome Antique.