Haut de page.

la fille de Merton Castle
Amber Blake


Fiche descriptive

Policier

Amber Blake

Tome 1

Jade Lagardere

Butch Guice

Dan Brown

Glénat

Grafica

24 Mai 2017


13€90

9782344016190

Chronique
la fille de Merton Castle
un album à grand spectacle

La justice a un nouveau visage. Abandonnée à l'âge de 5 ans, passée par la case « orphelinat », Amber Blake grandit au sein du programme CLEVERLAND.

Ce réseau d'écoles ultra-modernes créé par un richissime philanthrope indien a pour but de venir en aide à des enfants défavorisés du monde entier. Sauf que le directeur de la branche londonienne, Jeff Kavotz, est un diabolique pervers qui n'hésite pas à abuser d'élèves dont il a la charge. En fin d'études, témoin du meurtre de sa meilleure amie, Amber parvient à s'échapper de Cleverland.

Elle est aussitôt récupérée par ARGON, une organisation secrète qui combat les crimes contre l'être humain comme la pédophilie, la prostitution ou l'esclavage. Jeune, brillante et déterminée, Amber forme une recrue de choix. Maintenant qu'elle a survécu à l'enfer, elle fera tout pour l'éviter aux autres. Mais elle voit surtout dans Argon et les outils futuristes mis à sa disposition le moyen de retrouver Kavotz. Ce dernier a disparu. Et Amber veut le faire payer.
un bon album !


un album à grand spectacle
Amber Blake, planche du tome 1 © Glénat / Guice / Lagardere / BrownAmber Black est une nouvelle série d’action signée par un vieux briscard du dessin et une jeune scénariste…

Abandonné à l’âge de cinq ans devant un orphelinat où elle se liera d’amitié avec Amanda, la jeune Amber est vite remarquée pour sa précocité. Toutes deux vont intégrer le prestigieux campus de Cleverland…

Mais l’établissement est dirigé par Jeff Kavotz, un dangereux prédateur qui n’hésite pas à abuser des étudiantes dont il a la charge… Lors de la fête de fin d’étude, Amber est témoin du meurtre d’Adanda, sa meilleur amie, et ne parvient à échapper à la mort qu’in extrémiste…

Livrée à elle-même, elle échappe à un réseau de prostitution grâce l’intervention musclée d’une certaine Vera qui travaille pour ARGON, une organisation secrète qui combat les crimes contre l’être humain, de la pédophilie à la prostitution en passant par l’esclavage. Peter Arg lui propose d’intégrer son organisation… Après avoir un temps hésité, elle accepte son offre en apprenant que Matt Bolan, l’un de ses amis de Cleverland, sera de la partie…

Amber Blake, planche du tome 1 © Glénat / Guice / Lagardere / BrownAmber compte bien utiliser les moyens d’Argon pour retrouver la trace de Kavotz et venger la mort de sa meilleure amie…


Un premier tome divertissant mis en scène avec efficacité…
L’annonce de l’a publication de cet album a déclenché un petit branlebas dans le Landernau bédéphile des réseaux sociaux, tournant autour de la question de la légitimité de Jade Lagardère à devenir scénariste de BD… En un mot comme en cent: l’album aurait-il été publié s’il elle n’avait été la femme d’Arnaud Lagardère, propriétaire du groupe Hachette? Loin de toute polémique, au final assez stérile, nous nous contenteront de nous pencher sur l’album…

Graphiquement, Butch Guice signe un album particulièrement efficace. D’inspiration cinématographique, son sens éprouvé du découpage est d’une redoutable efficacité et son trait, bien qu’assez statique, s’avère particulièrement percutants…

S’inspirant des blockbusters hollywoodiens, le scénario concocté par Jade Lagardère s’inscrit dans la veine des films privilégiant l’action à la psychologie des personnages… Suivant le rythme endiablé d’une série TV, il s’avère de facture plutôt classique avec une jeune et belle héroïne surdouée, froide et déterminée qui va intégrer une structure s’occupant de poursuivre et punir les criminels de façon on ne peut plus expéditive…

Amber Blake, planche du tome 1 © Glénat / Guice / Lagardere / BrownOn regrettera des personnages un brin trop évanescents, manquant de ce petit supplément d’âme pour qu’ils s’incarnent pleinement et suscitent de l’empathie du lecteur… Des dialogues plus travaillés et plus pêchus auraient peut-être pu estomper ce travers et rendre les personnages moins froids qu’ils ne le paraissent.

L’album pourrait n’être qu’un simple divertissement parmi tant d’autres s’il ne s’achevait sur un cliffhanger pour le moins impromptu qui éclaire d’un jour nouveau les évènements qui viennent de nous être contés et donne envie de lire la suite…

La fille de Merton Castle pose les bases d’une série à grand spectacle qui, à l’instar des blockbusters, privilégie l’action à la crédibilité.

De facture classique, le scénario concocté par Jade Lagardère et mis en image par Butch Guice s’achève sur un cliffhanger qui laisse augurer un second tome plein de surprises et de rebondissements…

Malgré quelques défauts, la scénariste signe un premier album honorable qui s’appuie sur le solide dessin de Butch Guice…

Amber Blake, planche du tome 1 © Glénat / Guice / Lagardere / Brown
Eusebe



Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

COPS se propose de vous entraîner dans un proche futur, celui de la Californie des années 2030. Jeune recrue fraîchement émoulue de l'Académie de Police, fils à papa pistonné, ex-fédéral ou vétéran issu de la police ou de l'armée, c'est à vous désormais de combattre le crime sous toutes ses formes au coeur de la Cité des Anges, en intégrant les rangs de l'unité COPS - Central Organisation for Public Security, élite et vitrine d'un LAPD à bout de souffle. ...