Haut de page.

Sbires
Sbires


Fiche descriptive

Jeux familial

Gigamic, Jocus

Jean-Pierre Nicolas, Vincent Jouanneau

Landry Munoz, Laurent Nicolas

Gigamic

2 à 5 joueurs

à partir de 12 ans

45 à 60 mn

Juin 2017


27€
Chronique

Sbires est un jeu de société stratégique et décalé, où les joueurs incarnent un seigneur féodal entouré de ses sbires.

L'objectif : avoir un maximum de points de prestige à l'issu de 4 jours de rivalité. La particularité du jeu est la façon de constituer sa main de départ.
un excellent jeu!


AF&F (Advanced Fun & Fourbe)
Premier jeu d’un duo d’auteur prometteur, Sbires est un jeu plein qui cache sous des apparences un brin chaotique de finesses et de subtilités…

Règles et matériel

Sbires, oyez! oyez! braves gens © GigamicSbires est un jeu doté de visuels atypiques et joyeusement barrés… Il suffit de voir l’illustration de la boîte (rehaussée d’un sympathique vernis sélectif) pour le comprendre! Et le fait est que c’est avec un plaisir jubilatoire que l’on admire le travail réalisé par Landry Munoz et Laurent Nicolas sur les quelques 130 cartes (toutes plus délirantes les unes que les autres!) présentes dans le jeu…
Les écussons compteur de score présentent des animaux totalement hallucinés dans l’œil desquels on lit une douce folie… Un brin difficile à monter (il faut s’acharner un brin pour que le système de rotation se clipse bien), ils s’avèrent extrêmement sympathiques à l’usage…
Si les tuiles constituant le plateau ne sont pas aussi élégantes que leur version Kick Starter, elles n’en restent pas moins très sympathiques et pleinement fonctionnelles, avec de petites infos sympa telles le nombre maximum de Sbires pouvant s’y rendre, fonction du nombre de joueurs…

Sbires, les compteurs azimutés © GigamicSi le livret de règles (8 pages bien tassées) peut sembler dense, il s’avère très digeste… D’autant que la partie texte est à chaque fois éclairée par une partie purement graphique qui rendent la lecture des règles fluides… Reprenant l’ensemble des cartes (il faudra toutefois avoir de bons yeux pour y lire l’effet des cartes!), la dernière page des règles s’avèrent précieuse pour mieux comprendre qu’à chaque lieu correspond un type de sbires donné…

Sbires, quelques sbires de bénitiers © GigamicAu chapitre des (petits) regrets : une petite notice de montage des compteurs aurait été la bien- venue, ne serait-ce que pour préciser qu’il ne fallait pas hésiter à appuyer sauvagement à l’aide d’un crayon ou autre pour emboîter ces satanés morceaux et que le disque coulisse bien sans tourner à tout va…


Contenu de la boîte : 130 cartes, 5 mini-plateaux Quartiers, 1 pion Premier Joueur, 3 dés spéciaux, 5 pions Complet, 1 compteur de Tour et, pour chacun des 5 joueurs : 8 minis Meeple, 1 Aide de jeu, 1 Compte tour.


Déroulement d’une partie

Sbires, le compteur de tours et de jours © GigamicMise en place
Les tuiles Quartiers sont assemblées pour constituer la belle cité de Montfleury.
Les cartes sont mélangées séparément et posées près du quartier associé.
Chaque joueur prend son noble blason et sa poignée de sbires.

La lutte pour le pouvoir peut commencer!

Deroulement
Chacune des 4 manches va se découper en deux phases distinctes…
Sbires, le Graal ludique? © Gigamic

1Placement des pions sbires :Tour à tour, chaque joueur place l’un de ses sbires sur un des quartiers de la ville et prend une carte associée. Le nombre maximum de meeple sur un Quartier dépendant du nombre de joueurs.

A l’issue de la manche et pour chaque quartier, le joueur majoritaire prend une carte de plus (niark! niark!)

2Jouer ses cartes : A son tour de jeu, un joueur peut jouer une de ses cartes (et activer sa capacité) ou décider de ne plus jouer (il pourra néanmoins se défendre si on le provoque, y’a pas marqué bonne poire non plus!)… Les cartes à effets immédiats sont défaussées, les autres sont placées dans la Réserve du joueur et pourront être activées… Des duels peuvent être déclenchés (en balançant un gant en métal dans les dents de l’adversaire) et se régleront à coups de dés, l’attaquant choisissant l’arme, le défenseur son armure…


Fin de partie
La partie s’achève à l’issue des quatre jours de magouilles ou à l’issue d’un tour où un joueur atteint ou dépasse 30 Points de Victoire. Le joueur ayant le plus de points deviendra l’heureux Sénéchal de Monfleury et pourra s’en mettre plein les fouilles!

l’Avis de la Rédaction

Sbires, le village tant convoité de Montfleury © Gigamic.pngOn appréciera tout d’abord les règles simples qui s’expliquent en une poignée de minutes.
Sbires est un jeu de cartes et de dés qui peut sembler au prime abord passablement chaotique: on pose des Sbires, on tire des cartes aléatoirement sans trop savoir sur quoi on va tomber… Et, une fois la première journée passée (ou plus pour les nobles un peu plus endormis), on commence à mieux percevoir la teneur de chaque paquet de cartes et les capacités qui leur sont associées… Dès lors on pioche avec plus de discernement et le jeu se fait délicieusement machiavélique

On appréciera les interactions nombreuses et variées permettant de scorer ou, plus prosaïquement d’emmerder ses voisins

Sbires, bêves de comptoirs © GigamicCar Sbires est un jeu méchant où on aime se faire du mal (enfin en faire aux autres surtout)… Lors de la première phase de chaque manche, on s’efforce de prendre des cartes qu’on utilisera plus tard… Chaque meeple joué donne une indication sur les sombres et inavouables manœuvres que vont possiblement entreprendre les adversaires lors de la phase suivante, avec une subtile prime au joueur majoritaire...

Les duels, nombreux, sont indéniablement une source de points de victoire alléchante à condition d’être un peu armé et d’avoir un soupçon de chance aux dés…

Au fil des jours et des parties, l’aspect chaotique du jeu s’estompe pour laisser place à un jeu plus tactique où vont se dessiner de multiples stratégies

Là où le jeu est délicieux, c’est qu’il s’équilibre de lui-même: un joueur engrangeant trop de points de victoire va rapidement se transformer en pinata sur laquelle ses adversaires vont joyeusement frapper pour lui faire passer le goût d’être en tête… Et plus il y a de joueurs plus ce mécanisme de régulation va fonctionner… Cet aspect fort sympathique disparait à deux joueurs et le jeu ne prend à mon sens toute sa dimension ludique qu’à trois joueurs et plus…

Sbires, dans les alcôves du pouvoir © GigamicLes interactions sauvages entre les joueurs et la part du hasard font de Sbires un jeu qui ne plaira pas à tout le monde… Mais pour les autres, c’est un pur bonheur!

Porté par les illustrations joyeusement déjantées de Landry Munoz et Laurent Nicolas, ce premier jeu de Jean-Pierre Nicolas et Vincent Jouanneau nous a indéniablement enthousiasmé par ses règles simples et son aspect délicieusement fourbe et résolument fun…

Un demi shaker de cartes action, un trait de dés et un soupçon de majorité et vous obtenez le cocktail ludique qui fera fureur cet été!



On aime...

les illustrations déjantées et rafraîchissantes
les règles simples explicables en 5 mn
les parties fun
l’aspect fourbe, cruel et ô combien jouissif

On n'aime pas...

l’aspect (faussement) chaotique qui pourra rebuter certains joueurs bougons
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.