Haut de page.

999, à l'aube de rien du tout [1/2]
999, à l'aube de rien du tout


Fiche descriptive

Aventure

999, à l'aube de rien du tout

Tome 1

Denis-Pierre Filippi (adapté du roman de Claude Daubercies)

Marco Bianchini

Irène Häfliger

Glénat

Grafica

07 Juin 2017


13€90

9782344017562

Chroniques
999, à l'aube de rien du tout [1/2]
Le témoin de la barbarie humaine
999, à l'aube de rien du tout [2/2]
Les hauts-faits de la bêtise humaine

An 999, à l'aube de rien du tout. Trois enfants vivent près d'une abbaye.

Il y a Sylvain qui est l'ami des arbres, Séretta dont on a tous été amoureux à 12 ans et enfin Titène, qui nage très bien et très longtemps sous l'eau, ce qui est normal, puisqu'il a des ouïes à la place des oreilles.

Mais lorsque ce dernier recueille un chat agonisant au bord de la rivière, le destin des trois orphelins bascule. Capable de communiquer avec eux par la pensée, Turolde, le félin philosophe, les conduira pour un voyage vers la liberté, à travers un Moyen Âge crasseux où les ecclésiastes constituent le pire danger pour une bande d'enfants vagabonds...
un bon album !


Le témoin de la barbarie humaine
999, à l'aube de rien du tout, planche de l'album © Glénat / Bianchini / Filippi / Daubercies / HäfligerDenis-Pierre Filippi et Marco Bianchini se proposent d’adapter le roman éponyme de Claude Daubercies qui a aussi été publié sous le nom moins évocateur de Crève matin

Sylvain, Séretta et Titène sont trois jeunes orphelins vivant seuls aux abords d’une abbaye. L’un est proche des arbres et de la nature, l’autre peut nager très longtemps sous l’eau alors que la dernière est d’une troublante beauté…

Un jour, Titène recueille près d’une rivière un chat agonisant… Soigné par un herboriste de passage, le chat, témoin de bien des drames de l’humanité, est doté de l’étrange capacité de communiquer par la pensée avec les êtres humains. Sortant du rôle de spectateur de la misère humaine, Turolde, car tel est son nom, décide d’aider ces trois humains à se sortir du guêpier dans lequel ils se sont fourrés…
Commence alors une formidable odyssée à travers une Europe médiévale rongée par l’obscurantisme et la bêtise crasse…


Une plongée au cœur de la bêtise et de la barbarie…
999, à l'aube de rien du tout, planche de l'album © Glénat / Bianchini / Filippi / Daubercies / HäfligerClaude Daubercies n’y a pas été avec le dos de la cuillère pour dépeindre la connerie humaine qui, si elle a quelque peu évolué avec le temps, n’en reste pas moins très présente, pourrissant le quotidien de tout un chacun.

Alors que le monde s’apprêtait à basculer dans un nouveau millénaire, nos trois jeunes héros vont être entraînés dans bien des tourments alors que des ecclésiastes bas de plafond semblent bien décidé à leur faire payer au centuple leur affront fait à dieu. Faire d’un chat qui a assisté à la tourmente de l’histoire humaine le narrateur du récit confère indéniablement une coloration toute particulière à ce scénario écartelé entre historie et fantastique. D’autant que ce chat en manque pas d’humour et de lucidité, portant un regard sans concession sur notre misérable humanité et notre barbarie… S’il se prend d’affection pour ces trois gamins dotés d’étranges capacités, c’est sans doute à cause de leur candeur et de leur innocence qui dénote avec la folie furieuse des hommes.

999, à l'aube de rien du tout, planche de l'album © Glénat / Bianchini / Filippi / Daubercies / HäfligerAvec ce premier tome, le dessinateur de l’excellent François sans nom qui nous invitait à croiser la route de Villon nous entraîne dans un moyen-âge qu’il met en scène avec force détails. Baignée d’une lumière soignée, ses paysages sont une fois encore de toute beauté et la galerie de personnage auquel ses cayons prêtent vie s’avère aussi contrastée que convaincante… On y croise les pires salauds comme des gens généreux mais la bêtise et la haine semblent bien plus communes que la fraternité et l’amour…

Prévue en deux tomes, cette adaptation du roman caustique de Claude Daubercies s’avère pour le moins convaincante.

Portée par le dessin très inspiré de Marco Bianchini qui nous entraîne à nouveau dans un moyen-âge obscurantiste, le scénario de de Denis-Pierre Filippi s’avère aussi intrigant qu’efficace et l’on suit avec un réel plaisir ces trois gamins guidés par un étrange félin narrateur et philosophe vers des terres plus hospitalières, sorte de havre de paix au milieu de la folie des hommes…
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

Hurlements est un jeu initiatique où les joueurs découvrent peu à peu de grands secrets, aussi est-il difficile d'en révéler beaucoup et si l'on devient Veneur (nom donné au meneur de jeu), il est alors impossible de prendre part à ce jeu en tant que joueur...