Haut de page.

Fog, l'intégrale, tome 2
Fog, intégrale


Fiche descriptive

Policier Historique

Fog, intégrale

Tome 2

Roger Seiter

Cyril Bonin

Cyril Bonin

Les Editions du Long Bec

16 juin 2017


34€50

9791092499513

Chroniques
Fog, l'intégrale, tome 1
Un superbe polar victorien
Fog, l'intégrale, tome 2
Une référence du polar victorien

Cette Intégrale grand format reprend les quatre derniers épisodes de la série Fog.

Ruppert Graves et Mary Launceston, sont de retour... Dans ce deuxième volume de l'intégrale de Fog (le premier volume est paru en août 2016), nos deux héros enquêtent d'abord dans les Highlands, sur fond d'antagonisme entre l'Angleterre et l'Écosse. Leur but : retrouver l'identité d'une mystérieuse amnésique. Mais bientôt, ils découvrent que son cas n'est pas isolé... Entre intrigue policière et complot, aux frontières du fantastique, le troisième cycle de Fog s'achève dans une incroyable bataille aérienne...

Dans le second diptyque contenu dans ce volume, Graves et Launceston replongent dans les bas-fonds londoniens. Confrontés à la pègre locale, à un étrange justicier tout droit sorti de la tombe secrète d'un pharaon égyptien, mais aussi à plusieurs personnages récurrents du premier cycle, Graves et Launceston bouclent la boucle. C'est avec ce mélange d'aventures archéologiques et d'enquête policière, clin d'oeil à Howard Carter et au trésor de Toutankhamon, que l'épopée Fog se conclut...
un chef d'oeuvre!


Une référence du polar victorien
Fog, l'intégrale, tome 2, planche du tome 2 © Les Editions du Long Bec / Bonin / SeiterPar sa qualité d’écriture et l’élégance de son dessin, Fog s’est dès le premier tome imposé comme une référence pour tout amateur de polar victorien. Cette classieuse intégrale des Editions du Long Bec sera l’occasion pour le plus grand nombre de découvrir ou redécouvrir ces enquêtes ciselées et solidement documentées…

La Mémoire Volée et Remember constituent le premier récit qui empreinte les codes du polar pour tisser une histoire délicieusement fantastique sur fond de lutte indépendantiste écossaise… L’inspecteur Molton fait irruption dans un atelier clandestin de l’East End où travaillaient de pauvres ères réduit en esclavage… Parmi eux, une femme ayant manifestement reçu une bonne éducation mais qui n’a plus aucun souvenir de sa vie passée… Plus étranges : d’autres cas analogues ont été recensés dans un périmètre limité… Commence pour Molton, Ruppert et Miss Launceston une enquête particulièrement troublante…

Wintertime et Au Nom du Père nous entraîne dans le monde de la pègre qui gangrène les rues de Londres… Le neveu de Sir Georges Lewis revient d’une expédition en Egypte où il a exhumé le sarcophage perdu d’Akhenaton. Mais cette incroyable découverte masque de sombres agissements, entraînant une séries de meurtres rituels particulièrement sordides… Dans le même temps, les Duffer’s vont tout mettre en œuvre pour retrouver deux malfrats n’ayant pas respecté leurs règles… S’en suivront une série d’événements tragiques qui entraîneront Molton dans une spirale infernale…


Un polar victorien finement ciselé et mis en image avec une rare élégance…
Fog, l'intégrale, tome 2, planche du tome 2 © Les Editions du Long Bec / Bonin / SeiterCes deux récits victoriens s’avèrent une fois encore particulièrement bien menés. Avec un savoir faire saisissant et une connaissance approfondie de l’époque, Roger Seiter développent plusieurs arcs narratifs qui vont se télescoper de façon pour le moins inattendue. Si le premier récit fait une entorse à l’histoire pour apporter une note steampunk à l’histoire, le second étends ses racines plus d’un millénaire avant notre ère dans l’Egypte d’Akhenaton, en imaginant une survivance au culte du dieu unique que le pharaon a tenté d’imposer à son peuple…

Mais la force de cette série réside dans le fait que non content de développée une enquête policière riche et fertile en péripéties, le scénariste féru d’histoire nous invite à découvrir une époque et à travers elle une société extrêmement contrastée où la plus noire des misères côtoie l’opulence, et où la place de la femme est peu enviable, quelque soit les couches de la société dans lesquelles elle évolue… Ce savant mélange d’Histoire et d’histoire est indéniablement l’une des grandes force de Fog

Mais avant même de savourer ces récits policiers, ce le formidable dessin de Cyril Bonin, dont le talent a été révélé dès le premier opus de la série qui attire l’œil… Plein d’élégance, son trait est d’une redoutable efficacité, tant pour dépeindre les ruelles crasseuses et sordide de Londres que pour mettre en scène les intérieurs bourgeois foisonnants de détails ou les landes écossaises … Porté par un sens du cadrage vertigineux qui soulignent on ne peut mieux l’action…

Fog, l'intégrale, tome 2, planche du tome 2 © Les Editions du Long Bec / Bonin / SeiterAjoutons à ce superbe album un gros dossier ou scénariste et dessinateur reviennent sur leur travail, le premier venant préciser le contexte historique de chacune des enquêtes, le second la façon dont s’est construit chaque récit et dont il l’a abordé graphiquement et vous obtenez un album qui se doit de figurer en bonne place dans toute bédéthèque… D’autant que cet intéressant dossier est complété par de superbes crayonnés de Cyril Bonin…

Cette seconde intégrale de Fog est aussi belle et somptueuse que l’était la première. Superbement éditée, il est difficile de passer à côté de la magnifique couverture avec cette élégante illustration rehaussé d’un vernis pelliculé du plus bel effet sans avoir envie de feuilleter l’album…

Ces deux dernières enquêtes referment une série dont on aurait ardemment aimé qu’elle se poursuive tant on appréciait et la qualité d’écriture de Roger Seiter et l’élégance du dessin de Cyril Bonin…

Par la richesse de ses intrigues et la pertinence de sa mise en images, Fog s’avère incontournable pour tout amateur de polar victorien…
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

Maléfices a pour cadre la France de la Belle Époque (1870-1914), où les superstitions campagnardes et la mode citadine du spiritisme côtoient la pensée scientifique.
Crimes se déroule à la même époque et inscrit dans la tradition des littératures classique, fantastique et horrifique du XIXe siècle.