Haut de page.

Décrocher La Lune
Décrocher La Lune


Fiche descriptive

Jeux familial

Bombyx

Juan Rordiguez, Fabien Riffaud

Emmanuel Malin

Asmodée

2 à 6 joueurs

6 ans et +

20 mn

15 juillet 2017


22€50
Chronique
Décrocher La Lune
Je veux la lune… (*)

Qui pour décrocher la Lune ?

Le but est de poser des échelles les unes sur les autres, à une seule main, selon les contraintes demandées par le dé, pour se rapprocher de la lune !

Au départ, deux échelles sont placées dans une configuration particulières, au choix des joueurs et en fonction des trous disposés dans le socle de base. Seules ces deux échelles initiales toucheront le sol.
un chef d'oeuvre!


Je veux la lune… (*)
Décrocher la Lune est un délicieux jeu d’équilibre plein de charmes qui saura séduire petits et grands par ses règles épurées et son matériel somptueux…

Règles et matériel

Décrocher la Lune, Illustration © Bombyx / MalinPlein de poésie, la boîte est absolument magnifique. Emmanuel Malin qui fait à notre connaissance ses premiers pas dans l’univers foisonnant du jeu de société signe une illustration chargée d’onirisme et de poésie qui confère d’emblée l’envie de jouer à ce jeu…

Dans un thermoformage floqué façon velours élégant on trouve de nombreuses échelles en bois, un dé original, des larmes de Lune et un nuage qui servira de socle à l’étrange construction qui entraînera les joueurs vers la Lune…

Si le livret de règles fait 8 pages, les règles proprement dites n’en prennent que 2, le reste des pages étant consacré à de somptueuses illustrations et à des figures suggérées…


Contenu de la boîte : 30 échelles, 7 larmes de Lune et 1 dé en bois, 1 socle en plastique


Déroulement d’une partie

Décrocher la Lune, extrait du carnet de Figures © BombyxMise en place
Difficile de faire plus simple : on place le nuage au centre de la table et on glisse deux échelles droites dans des encoches…

Deroulement
A son tour de jeu, le joueur lance le dé et doit poser une échelle piochée au hasard sur la structure d’échelles… Le dé donne une contrainte de pose : la nouvelle échelle devra ainsi toucher une unique échelle, exactement deux échelles ou être plus haute que toutes les autres…

S’il ne respecte pas la comptine ou s’il fait choir une ou plusieurs échelles, le joueur prend une Larme de Lune. Les échelles tombées sont écartées du jeu…

Fin de partie
La partie s’achève dès que la septième Larme est prise ou si la dernière échelle est posée… Le joueur possédant le moins de Larmes de Lune parvient à décrocher la Lune et remporte la partie…

l’Avis de la Rédaction

Décrocher la Lune, partie en cours © BombyxImpossible de ne pas être touché par la poésie qui se dégage de ce jeu… Dès qu’on pose les yeux sur la superbe illustration de la boîte, on n’aura qu’une envie, l’ouvrir et tenter de décrocher la Lune en bâtissant une structure à l’équilibre précaire…

D’une simplicité enfantine, les règles s’expliquent en une poignée de secondes. Le temps de jeter une poignée de poussières de Lune et voilà que petits et grands vont tenter de gravir une à une les échelles en montant vers cette belle et vieille Lune qui règne sur le cours des mers et sur Neptune (la Tordue).

Parfaitement raccord avec la thématique, ces échelles biscornues dont certains barreaux sont parfois brisés offrent une foule de possibilités, comme en témoigne les pages consacrées aux figures… On tremble souvent à l’idée de devoir faire monter son échelle plus haute que les autres… Mais quel plaisir que de voir qu’une idée audacieuse qui s’attirait les quolibets des autres joueurs fonctionne de façon impromptue semblant défier la gravité…


Petite merveille de simplicité, Décrocher la Lune est un jeu d’équilibre très créatif plein de charmes et d’onirisme…

Fabien Riffaud et Juan Rodriguez, les auteurs des excellents et poignants Poilus, nous livrent un jeu tout juste envoûtant qui, porté par un travail éditorial saisissant, réussit l’incroyable prouesse d’être un jeu d’équilibre poétique…

Une petite merveille ludique qui parlera à l’enfant qui sommeille en chacun de nous…



On aime...

la poésie qui se dégage de ce jeu épuré
le matériel magnifique
le subtil mélange d’adresse et de créativité
la savoureuse contrainte imposée par le dé


On n'aime pas...

Rien à signaler, le jeu est tout juste parfait

(*) ”Je veux la Lune disait un enfant fort gâté”, Paule Ehrhardt
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.