Haut de page.

Souterrains
Souterrains


Fiche descriptive

Aventure

Romain Baudy

Romain Baudy

Romain Baudy

Casterman

13 Septembre 2017


20€

9782203094482

Chronique
Souterrains
Germinal 2.0

Le monde de la mine se divise en deux catégories : ceux qui sont avec le Patron, et ceux qui creusent. Lucien creuse...

Jusqu'au jour où les entrailles de la terre lui révèlent un monde peuplé de créatures aux proportions effrayantes.
un excellent album!


Germinal 2.0
Souterrains, planche de l'album © Casterman / BaudyQuatre ans après l’excellent Pacifique, Romain Baudy revient, cette fois seul aux commandes, pour un récit étrange et envoûtant qui s’ancre dans le réel pour glisser vers le pulp et la fantasy de façon savoureuse…

Un mineur remonte péniblement le dernier convoi de la mine après une journée harassante de travail alors que des sabotages entravent l’action des mineurs… Il n’atteindra jamais la surface et, cinq jours plus tard, sa famille est obligée de se faire une raison…

Henri et Lucien font partie de ces mineurs qui triment au fond de la mine pour gagner leur pitance et enrichir leurs patrons.… Militant activement pour que la difficile condition de travail des mineurs ne se dégradent pas, Henri voit d’un mauvais œil cette nouvelle machine assemblée en secret dans un entrepôt de la mine et qui laissera selon lui plus d’un mineur sur le carreau…

Pourtant, son beau-frère Lucien va accepter une prime et descendre dans la mine pour expérimenter cette nouvelle machine… Commence alors une aventure inquiétante qui entraînera le groupe de mineur dans les tréfonds de la mine à la rencontre d’un peuple ancien… Mais en ces lieux reculés aussi, les hommes se divisent en deux catégories : les maîtres et les esclaves…


Quand Zola rencontre Jule Verne et Tolkien…
Souterrains, planche de l'album © Casterman / BaudyC’est peu dire que Romain Baudy fait une nouvelle fois montre de son talent de conteur et de metteur en scène.

Après un épilogue particulièrement intrigant qui met l’eau à la bouche, le récit se divise en deux parties bien distincte… Destinée à poser le contexte en présentant de façon efficace et immersive la vie des mineurs dans les années 1930, la première partie évoque le Germinal de Zola, sur fond de lutte des classes…
Puis, de éléments iconoclastes viennent bousculer ce récit profondément humain et l’histoire amorce un virage résolument pulp, annonciateur d’une seconde partie évoquant les récits d’exploration de Jules Verne, le tout teinté d’une once de fantasy chère à Tolkien… Dans cette dernière, les mineurs feront la connaissance de l’infra monde et de ses habitants, eux aussi clivés en deux classes : les maîtres et les esclaves, les premiers donnant aux seconds l’illusion d’avoir les capacités d’imposer leur joug… Cette symétrie entre les deux mondes confère une dimension militante particulièrement intéressante et un relief tout particulier à cet album…

Souterrains, cases de l'album © Casterman / BaudySi le récit happe littéralement le lecteur pour ne l’abandonner qu’après près de 130 pages d’aventures, c’est aussi parce qu’il est porté par un dessin de haute tenue… Dynamisé par des cadrages saisissants et un encrage souple et élégant, le trait de Romain Baudy est une petite merveille qui retranscrit avec une redoutable efficacité tant l’univers réaliste de la mine que cette étrange et inquiétante civilisation qui s’est développée dans l’infra-monde… Composée d’aplats, la mise en couleur souligne avec une redoutable efficacité l’atmosphère de chaque scène, comme un compositeur l’aurait fait pour un film…

Le somptueux dossier graphique qui referme l’album est définitivement trop court tant on aurait aimé poursuivre plus avant notre plongée dans les coulisses de l’album…

Souterrains est un album original et entraînant qui mélange avec audace les univers de Zola et de Verne pour tisser un récit d’aventure pulp entraînant sur fond de lutte des classes…

Porté par un dessin somptueux, un découpage vertigineux et fluide et une narration impeccable, ce nouveau récit de Romain Baudy fait montre de son formidable talent de conteur et de metteur en scène… Le genre d’auteur dont on attend avec impatience le prochain album…


On voit bien qu’ils en ont rien à foutre «en haut», ils l’on juste relevé comme un cas d’ «absentéisme». Aucune recherche ou presque. Y’a pas de petits profits pour arranger les finances de la mine!Henri

Souterrains, case de l'album © Casterman / Baudy
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

Arkéos est un jeu de rôle d'ambiance pulp classique dans la lignée d'Indiana Jones. Les joueurs y incarnent des personnages aventureux et plutôt stéréotypés vivant des épopées héroïques aux quatre coins du monde dans des années 30 teintées d'exotisme et de surnaturel.