Haut de page.

Gustav Klimt - Judith et Holopherne
Les Grands Peintres


Fiche descriptive

Roman Graphique

Les Grands Peintres

Tome 16

Jean-Luc Cornette

Marc-Reiner

Mathieu Barthélémy

Glénat

Les Grands Peintres

08 Novembre 2017


14€50

9782344003831

Chroniques
Goya, Saturne dévorant l'un de ses fils
Un peintre sombre et tourmenté
Toulouse-Lautrec,panneaux pour la baraque de la Goulue
l’âme de Montmartre
Jan Van Eyck, Le Retable de l'Agneau mystique
Peintre, espion et diplomate
Gustave Courbet - L'Origine du monde
Un scandaleux tableau
Bosch - Le Jugement dernier
Une approche ludique de l’œuvre de Bosch
Paul Gauguin - Portrait de l'artiste au Christ jaune
Ne pas copier la nature
Claude Monet - Les Nymphéas
Au cœur des Nymphéas…
Egon Schiele - Le cardinal et la nonne
Faire obstacle à l'artiste est un crime (*)
Auguste Renoir, Danse à la campagne
Les muses du musée
Géricault, le radeau de la Méduse
L’incarnation du romantisme
Gustav Klimt - Judith et Holopherne
Folie viennoise (*)

Vienne, 1907. Gustav Klimt se rend dans la demeure des Bloch-Bauer. Ce couple de la haute-bourgeoisie viennoise et le peintre semblent partager une profonde amitié.

Il faut dire que six ans plus tôt, alors que le scandale de son tableau La Médecine lui mettait à dos les trois-quarts des professeurs de l'université de Vienne, Adèle et Ferdinand Bloch-Bauer étaient parmi les seuls à reconnaître son génie. Visitant son atelier, partageant son quotidien, ils étaient peu à peu devenus amis.

Aujourd'hui, Ferdinand lui demande l'honneur de réaliser un portrait de sa femme. Flatté et reconnaissant, Klimt promet de la recouvrir d'or... littéralement.
un excellent album!


Folie viennoise (*)
Klimt, Judith et Holopherne, planche de l'album © Glénat / Marc-Renier / Cornette / BarthélémyJean-Luc Cornette et Marc-Reiner se proposent nous à la Vienne du début du XXe siècle pour entrer dans les coulisses d’une des toiles les plus célèbres de Gustav Klimt…

Vienne, 1907. Gustav Klimt se rend dans la demeure des Bloch-Bauer où il est accueilli comme un intime de ce couple de la haute-bourgeoisie viennoise…

Il faut dire que six années auparavant, alors que son tableau la Médecine subissait les foudres du public, blessant cruellement le peintre, Adèle et Ferdinand Bloch-Bauer faisait partie des rares à reconnaître son génie… Au fil du temps s’est forgée une belle et solide amitié…

Lorsque Ferdinand Bloch-Bauer lui demande de réaliser le portrait d’Adèle, Gustav Klim accepete avec empressement… Sans savoir que cette commande allait lever le voile sur un rêve qui le hante depuis bien longtemps…


Dans les coulisses d’une œuvre d’art…
Le moins que l’on puisse dire c’est que les éditions Glénat on fait un superbe boulot avec cette superbe illustration rehaussée d’or… Sur l’écran d’un ordinateur, elle est juste belle… Dans le monde matériel des objets, elle est sublime... Il faut dire que Marc-Renier signe un album somptueux qui rend hommage à ce peintre plein de vie et de fantaisie… Sublimé par les couleurs lumineuses de Mathieu Barthélémy, son trait, élégant et sensuel nous entraîne à la suite de Klimt dans la Vienne conservatrice et sclérosée du début du siècle… Les planches du dessinateur des Contes et sortilèges du moyen-Âge et de Black Hill sont superbes et dépeignent un peintre hanté par son œuvre mais qui n’en oublie pas pour autant de vivre pleinement…

Klimt, Judith et Holopherne, planche de l'album © Glénat / Marc-Renier / Cornette / BarthélémyJean-Luc Cornette a saisi Klimt et son époque, le conservatisme de la bonne société viennoise qui, tel Tartuffe, fait mine de s’offusquer en voyant les corps nus couchés sur les toiles du peintre. Après sa Philosophie, c’est au tour de son allégorie sur la Médecine de déchaîner les passions et les critiques. Mais ce sera pour lui l’occasion de rencontrer Adèle et Ferdinand Bloch-Bauer… Le scénariste nous entraîne dans les coulisses du premier des deux portraits que Klimt va faire d’Adèle dont le raffinement et l’élégance est un hymne à la beauté féminine…

Jean-Luc Cornette et Marc-Reiner signent un album pétillant de vie qui nous entraîne dans la Vienne du début du XXe siècle, dans les coulisses de la création d’une de ses toiles les plus belles et les plus troublantes de Klimt: Judith et Holopherne

Avec élégance et sensualité, Marc-Reiner nous brosse le portrait d’un peintre certes hanté par son œuvre mais aussi et surtout pétillant de vie et de malice dont les tableaux qui mêlaient avec audace art et artisanat furent aussi admirés que vertement critiqués…

Superbement édité, cet album ravira les amateurs d’art en général et de Gustav Klimt en particulier…


- Gustav, te voilà enfin! On a vécu une tragédie ici!
-Une tragédie plus grave que de se faire détester par les trois quarts des professeurs de l’Université de Vienne?dialogue entre Klimt et un modèle


(*) private joke rôlistique
Klimt, Judith et Holopherne, planche de l'album © Glénat / Marc-Renier / Cornette / Barthélémy
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

Maléfices a pour cadre la France de la Belle Époque (1870-1914), où les superstitions campagnardes et la mode citadine du spiritisme côtoient la pensée scientifique.
Crimes se déroule à la même époque et inscrit dans la tradition des littératures classique, fantastique et horrifique du XIXe siècle.