Haut de page.

l'ombre d'Hippocrate
Undertaker


Fiche descriptive

Western

Undertaker

Tome 4

Xavier Dorison

Ralph Meyer

Caroline Delabie

Dargaud

24 Novembre 2017


13€99

9782505068204

Chroniques

Gravement blessée, Rose a accepté de suivre L'Ogre de Sutter Camp, alias Jeronimus Quint, dans l'espoir qu'il la soigne.

À leurs trousses, Jonas Crow et Lin, bien décidés à sauver leur amie et à régler une fois pour toutes son compte au monstrueux chirurgien. Mais comment arrêter un homme dont le génie maléfique lui permet de transformer chaque patient innocent en un complice mortel contre l'Undertaker?
un excellent album!


Un superbe western crépusculaire
Undertaker, planche du tome 4 © Dargaud / Meyer / Dorison / DelabieLes amateurs de western se souviennent du sticker qui ornaient le premier tome d’Undertaker et qui plaçait d’emblée la barre haute en prenant comme maître étalon le chef d’œuvre de Giraud, à savoir Blueberry… Et le fait est qu’Undertaker s’est d’emblée imposé comme un classique des westerns, porté par un scénario de haute tenue, un héros atypique et un dessin époustouflant…

Sitôt le cadavre du colonel Warwick enterré, Jonas Crow et Lin peuvent se lancer à la poursuite du docteur Jeronimus Quint que Rose, gravement blessée, a volontairement accepté de suivre…

Sutter Camp, 1864. Le docteur Jeronimus Quint, brillant chirurgien, pratique d’insoutenables expériences médicales sur une femme qui hurle à la mort et supplie qu’on tue son bourreau… Gravement blessé à la jambe, Jonas Crow le tien au bout de son arme mais n’appuie pas sur la détente…

Les années ont passé et cette fois, le fossoyeur est bien décidé à mettre un terme à la carrière sanglante de l’Ogre de Sutter Camp, fantôme tout droit sorti de son passé de confédéré… Mais en plus d’être un chirurgien d’exception, l’homme est un fin psychologue qui sait manipuler son prochain pour parvenir à ses fins…


Jusqu’où peut-on aller pour combattre le Mal?
Undertaker, planche du tome 4 © Dargaud / Meyer / Dorison / DelabieLe scénariste du Troisième Testament, de W.E.S.T. ou du Maître d'armes signe un western parfaitement rythmé et solidement charpenté. Si on apprécie toujours de chevaucher aux côtés de l’Undertaker, anti-héros faussement cynique et désabusé qui confère son nom à la série, ses acolytes ne sont pas en reste : de Rose, obligée de suivre son bourreau si elle ne veut pas perdre sa main ou même pire, en passant par Lin dont le passé tourmenté n’a rien à envier à celui de Crow… Elle sera dans cet album la conscience du fossoyeur, bien qu’elle soit elle-même en quête de rédemption…

Mais un bon western, c’est certes un héros cabossé et atypique accompagné par une poigné d’acolytes hauts en couleur… mais c’est aussi et surtout un bon méchant… Et en la matière, Jeronimus Quint alias l’Ogre de Sutter Camp, est tout juste épatant… Difficile de ne pas être troublé par ce personnage qui a tout de l’apparence d’un honnête homme prêt à aider son prochain… mais qui s’avère être la pire des ordures et ses connaissances approfondies de la psychologie humaine en font un redoutable adversaire…

Undertaker, planche du tome 4 © Dargaud / Meyer / Dorison / DelabieL’atmosphère de ce western crépusculaire signé Xavier Dorison est remarquablement retranscrite par le trait puissant de Ralph Meyer et les formidables couleurs de Caroline Delabie. Son découpage virtuose, ses cadrages dynamiques et résolument cinématographiques immergent le lecteur au cœur de l’action et mettent en scène un adversaire d’autant plus inquiétant qu’il arbore un sourire glaçant pour qui connaît le monstre qui se cache derrière ce masque.

Porté par des dialogues ciselés et percutants, un anti-héros sombrement attachant, des second-rôles hauts en couleur, un méchant particulièrement marquant et des dessins virtuoses, cette ombre d'Hippocrate s’avère particulièrement sombre et entraînante…

Xavier Dorison et Ralph Meyer concluent de façon magistrale ce second diptyque en détournant les codes du genre, faisant d’un croquemort le personnage principal d’une série et d’un médecin ambulant un salopard de première.

Undertaker est assurément une série incontournable pour tout amateur de westerns bien ficelés et superbement mis en images…


-Eux pas le vrai danger.
- Ah non ?
- Vrai risque quand tu chasses un monstre…
- Ton bavardage ?
- Non… C’est de devenir comme lui.
dialogue entre Lin et Jonas
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 2 jeux de rôle.

Nous sommes en 1876, mais l’histoire n’est pas celle que vous connaissez. La guerre de Sécession fait rage, et aucun des deux camps ne semble prendre l’avantage. La mer a englouti une grande partie de la Californie, la Nation Sioux revendique les territoires du Dakota. Et les morts marchent parmi nous…
Tecumah Gulch est un jeu de rôle dans lequel on incarne des pionniers, habitants d’une petite ville fictive américaine à la fin des années 1860, peu après la fin de la Guerre de Sécession et de la Guerre Mexicaine. L'ambiance est au western non fantastique et respecte l'histoire des Etats-Unis : il n'y a aucun élément surnaturel et l'évolution de la ville fictive de Tecumah est influencée par les événements réels. Guerres, mouvements de population et autres drames de la conquête de l'Ouest sont le sujet des scénarios officiels. Les portraits et les caractéristiques de nombreuses figures historiques de la période que les héros pourront croiser sont aussi données : Buffalo Bill, Jesse James, Geronimo, etc...