Haut de page.

Sherlock 13
Sherlock 13


Fiche descriptive

Jeux familial

Letheia

Hope S. Hwang

Vincent Dutrait

Blackrock Games

2 à 4 joueurs

10 ans et +

15 mn

29 juin 2017


12€90
Chronique

Cette nuit, à Londres, un crime a été commis...

Vous connaissez les suspects... Sherlock Holmes, John Watson, James Moriarty, Irène Adler, Sebastian Moran, l'inspecteur Lestrade, l'inspecteur Gregson, l'inspecteur Baynes, l'inspecteur Bradstreet, Mycrof Holmes, Mrs Hudson, Mary Morstan...

Le coupable est forcément l'un d'entre eux! Saurez-vous le démasquer avant vos collègues détective?
un excellent jeu!


Elémentaire mais tellement bon!
Hope S. Hwang nous propose avec Sherlock 13 un pur jeu de déduction, une sorte d’enfant illégitime des célèbres Cluedo d’Anthony Pratt et Elva Rosalie Pratt et Qui-est-ce de Theo et Ora Coster…

Un crime a été commis dans la ville de Londres. Quatre enquêteurs vont s’affronter pour désigner le coupable parmi les treize suspects possibles…

Règles et matériel

Sherlock 13, aperçu du matériel... © Letheia / Dutrait / HwangLa petite boîte est de celle qui attire d’emblée le regard avec cette superbe illustration signée par le talentueux Vincent Dutrait qui parvient à esquisser un univers avec un certain talent… A l’intérieur, 13 cartes donc chacune représente l’un des suspects… Toutes sont superbement illustrées et immergent les joueurs dans l’ambiance du jeu…
On trouve aussi quatre jolis paravents qui, mis bout à bout, forment une superbe fresque panoramique… Côté face, une illustration, une iconographie bien pensée explicitant les trois actions que peuvent entreprendre les joueurs au cours de leur tour… Vous trouverez aussi un carnet de feuilles d’enquête où les joueurs pourront noter les éléments récoltés dans leur enquête… Petite question turlipinante : pourquoi les Fiches d’Enquête ne sont-elles pas réversibles? Le mystère reste entier…

Sherlock 13, le dos des cartes... © Letheia / Dutrait / HwangLe livret de règles (4 pages) se lit en une poignée de minutes… Il faut dire que les rouages du jeu s’avèrent pour le moins minimalistes! Tout en étant parfaitement huilés! Une ingénieuse variante pour deux joueurs est proposée, de même qu’une autre pour enquêteurs experts…


Contenu de la boîte : 13 cartes Personnage, 1 livret de Feuilles d’Enquête et, pour chacun des 4 joueurs un paravent…


Déroulement d’une partie

Sherlock 13,le résumé des règles... © Letheia / Dutrait / HwangMise en place
Difficile de faire plus rapide : les cartes Personnage sont mélangées. L’une d’elle est posée face cachée au centre de la table (c’est le Criminel à démasquer). Le reste des cartes est distribué face cachée à tous les joueurs… Un cri retenti dans la nuit, l’enquête commence…

Deroulement
A son tour, un joueur peut effectuer l’une des actions suivantes :


Sherlock 13,quelques suspects... © Letheia / Dutrait / Hwang1Enquête 1: le joueur choisit un symbole et demande aux joueurs possédant des personnages comportant ce symbole de lever le doigt.

2Enquête 2: Le joueur choisit un symbole et demande à un autre joueur de lui donner le nombre exact de symboles en sa possession.

3Accusation : le joueur annonce le nom du coupable et regarde secrètement la carte Criminel. S’il a découvert le coupable, il remporte la partie. Sinon, il ne jouera plus mais continuera à donner les infos demandées aux autres joueurs.


Fin de partie
La partie s’achève si un joueur a trouvé le coupable ou si un seul un joueur est encore en lice…

l’Avis de la Rédaction

Sherlock 13, enquête en cours... © Letheia / Dutrait / HwangDifficile de ne pas tomber sous le charme de ce jeu aux règles épurées qui emprunte aux mécanismes du Cluedo et du Qui-est-ce? tout en apportant une salutaire touche de modernité (exit les fastidieux déplacements qui n’apportaient rien au jeu sinon de l’aléa)… La thématique est artificielle… et pourtant on s’y croirait! Les illustrations de Vincent Dutrait y sont sans doute pour beaucoup!

Pour bien comprendre les mécanismes du jeu, il faut prendre le temps de présenter les cartes Personnage : chaque carte est définie par une combinaison de 2 ou 3 symboles (parmi 8) qui lui est propre et la désigne de façon unique. Ces symboles sont présents sur un certain nombre de cartes (de 3 à 5). Ainsi, chaque question posée permet (ou devrait permettre!) de rayer certains personnages de la liste des suspects… Soit parce que toutes les cartes comportant le symbole sont dans les mains des joueurs, soit parce que le suspect a, nécessairement, tel symbole représenté sur sa carte…

Sherlock 13,quelques suspects... © Letheia / Dutrait / HwangChacun des deux types d’enquête a sa spécificité. L’une comme l’autre donne de précieuses informations aux adversaires mais la première est plus riche d’enseignements pour celui qui la pose, puisqu’il est le seul à savoir s’il possède des personnages où figure le symbole demandé et en quelle quantité… Souvent délaissée par les détectives amateurs, l’Enquête 1 se révèle donc une action savoureuse qui permet d’entretenir un flou artistique, d’obtenir de précieuse information sans trop en donner aux adversaires…
Les enquêteurs devront faire preuve de discernement pour sélectionner avec soin le symbole sur lequel va poser leur question et le mode d’enquête le plus approprié pour récolter le plus d’éléments sans trop en dévoiler aux autres enquêteurs…

Les règles suggèrent aux joueurs des façons d’utiliser la feuille d’enquête mais ce support, très bien pensé, est typiquement le genre d’outil que chaque joueur va pouvoir s’approprier en fonction de sa façon de raisonner…

Plus le nombre de joueurs est élevé et moins les joueurs possède d’informations en début de partie…
Pour que le jeu soit praticable à deux joueurs, il fallait nécessairement un artifice ludique… et force est de reconnaître que Hope S. Hwang en a trouvé un particulièrement malin: au début de la partie, trois cartes sont posées en ligne au centre de la table. La carte du centre est l’assassin. L’action Enquête 1 est remplacée par celle-ci: à son tour de jeu, un joueur peut prendre une des cartes adjacente à celle du coupable en la remplaçant par l’une des siennes qu’il posera face visible…
Sherlock 13,quatre écrans pour quatre enquêteurs... © Letheia / Dutrait / Hwang
A noter que le jeu propose en outre une variante Expert… Qui porte bien son nom… A réserver aux enquêteurs chevronnés rompus aux techniques de déductions!

Signé Hope S. Hwang, l’auteur de l’excellent Kabuki (Iello), Sherlock 13 (pour les 13 suspects potentiels!) est une petite perle ludique, lointain descendant du Cluedo et du Qui-est-ce?

Finement ciselé, doté de règles minimalistes et élégantes et rehaussé par les superbes illustrations de Vincent Dutrait, ce jeu de pure déduction fait partie de ces jeux apéros simples et malins qu’on sort et qu’on ressort avec évident plaisir…

Si vous aimez les jeux de déduction, Sherlock 13 est indéniablement fait pour vous!



On aime...

les règles élégantes et épurées
la quintessence de la déduction
les parties rapides et étonnement tendues
le talent de Vincent Dutrait

On n'aime pas...

les Fiches d’Enquête non réversibles (mais cela reste un détail purement anecdotique)
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.