Haut de page.

Carmen
Carmen


Fiche descriptive

Roman Graphique

Prosper Mérimée

Benjamin Lacombe

Benjamin Lacombe

Soleil

Métamorphose

13 Décembre 2017


32€50

9782302066304

Chronique

Carmen est une nouvelle de Prosper Mérimée écrite en 1845, dont a été tiré l'opéra-homonyme, musique de Georges Bizet, livret de Henri Meilhac et Ludovic Halévy (1875).

En Espagne, à Séville. Arrêtée à la suite d'une querelle, Carmen, bohémienne au tempérament de feu, séduit le brigadier Don José, et lui promet son amour s'il favorise son évasion...
un excellent album!


Sublime et audacieux
Si c’est Georges Bizet qui a fait connaître le nom de Carmen avec son célèbre et sublissime opéra, certains ignorent peut-être que le talentueux et surdoué compositeur s’est appuyé sur un livret inspiré de la nouvelle de Prosper Mérimée pour tisser son œuvre qui allait lui devoir la gloire posthume… Le talentueux Benjamin Lacombe s’empare de la nouvelle originelle pour nous en livrer une adaptation superbe et étrangement gothique…

L’action se déroule à Séville en Espagne. Alors qu’elle vient d’être arrêtée à la suite d’une querelle retentissante, la belle et dangereuse Carmen, bohémienne au tempérament de feu, use de ses charmes sulfureux pour séduire le brigadier Don José pour qu’il l’aide à s’évader…

Commence alors une histoire d’amour tumultueuse dont l’issue sera, comme on le sait, fatale…


Benjamin Lacombe réinterprète avec audace et talent le chef d’œuvre de Prosper Mérimée…
Comment ne pas tomber sous le charme de cet album comme de coutume superbement édité, comme bien souvent dans la collection Métamorphose… Le charme opère d’ailleurs dès la couverture, avec cette superbe illustration, ce titre embossé plein d’élégance et cette texture en dentelle aussi agréable à l’œil qu’au toucher qui confère d’emblée à l’ensemble une dimension romantique et sensuelle…
Carmen, illustration de l'album © Soleil / Lacombe
L’intérieur de l’album est à l’image de la couverture. Rehaussées d’illustrations aux techniques variées, les pages noires dévoilent la dimension gothique insoupçonnée de cette nouvelle de Mérimée. On se laisse entraîner par l’indéniable talent de cet artiste, de ses crayonnés nerveux superbement esquissés aux illustrations magnifiquement encrées rehaussé par un vernis sélectif qui confère à l’ensemble un aspect somptueux… des illustrations couleur pleine page dont il se dégage une atmosphère saisissante sans oublier de magnifiques et troublantes peintures s’étalant sur une double page… Benjamin Lacombe signe un album magnifique et sa Carmen s’avère aussi troublante, sensuelle et envoutante qu’ensorceleuse, vénéneuse et cruelle…

Porté par les incroyables illustrations de l’artiste, on se laisse entraîner par cette histoire à la structure audacieuse et son récit enchâssé qui nous dévoile la vie des bohémiens dans l’Espagne du début du XIXe siècle et le récit romantique et tragique de Don José Lizarrabengoa…

L’album est complété par une lettre écrite d’Espagne par Prosper Mérimée et par des notes venant éclairer le texte de l’auteur…
Carmen, illustration de l'album © Soleil / Lacombe
Comme tout nouvel album illustré par Benjamin Lacombe, nous sommes tombés sous le charme de son trait fin et sensuel et de ses couleurs inimitables qui nous entraîne avec une facilité déconcertante dans son univers…

Avec audace, il donne une dimension gothique à la nouvelle de Prosper Mérimée en faisant de cet archétype de la femme fatale une araignée qui ne cesse de tisser sa toile pour y emprisonner les hommes qui ont le malheur, et le bonheur, de croiser sa route…

Superbement édité, cet album s’avère magnifique et poussera plus d’un lecteur à découvrir ou redécouvrir l’un des chefs-d’œuvre de cet écrivain voyageur…


Elle répondait à chacun, faisait les yeux en coulisse, le poing sur la hanche, effrontée comme une vraie bohémienne qu'elle était.Prosper Mérimée

Carmen, illustration de l'album © Soleil / Lacombe
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.