Haut de page.

Je suis un autre
Je suis un autre


Fiche descriptive

Album pour Enfant

Rodolphe

Laurent Gnoni

Laurent Gnoni

Soleil

17 Janvier 2018


18€95

9782302066342

Chronique

Peppo et son frère Sylvio passent leurs vacances estivales sur une petite île de Méditerranée.

C'est là que Peppo va tomber amoureux d'une jeune peintre avec laquelle il connait une brève idylle, sous le regard réprobateur de Sylvio. Lorsque la jeune femme est retrouvée morte, assassinée par un marginal, Peppo est persuadé que son frère est en réalité le coupable.

L'affaire semble réglée, à un détail prêt : Sylvio est mort depuis des années...
un chef d'oeuvre!


L’éclosion d’une âme (*)
Je suis un autre, planche de l'album © Soleil / Gnoni / RodolpheLe prolifique et éclectique Rodolphe signe avec Laurent Gnoni un roman graphique aux accents de thriller psychologique et de récit initiatique tout à la fois troublant, dérangeant et envoûtant…

Comme tous les étés, Peppo et son frère Sylvio passe leurs vacances sur une petite île à se baigner, pêcher et mater les jolies vacancières… En passant aux alentours d’une grande villa un peu bizarre située à l’écart du bourg et habituellement inoccupée, les deux frères aperçoivent une magnifique femme qui y emménage… Elle exerce sur Peppo une étrange fascination si bien qu’il n’a de cesse que de la revoir…

Au fil des jours et de leurs rencontres, les deux semblent se rapprocher et l’adolescent va connaître avec cette femme peintre une intense et folle passion, provoquant la jalousie de Sylvio qui voit son frère s’éloigner de lui…

Je suis un autre, planche de l'album © Soleil / Gnoni / RodolpheUn jour, Peppo retrouve la jeune peintre sur le sol de sa villa, assassiné dit-on par un marginal… Mais le jeune garçon est persuadé que son frère, poussé par la jalousie, est le véritable coupable…

Le problème c’est que si tout semble désigner Sylvio, il ne peut être le meurtrier car il est un excellent alibi : il est mort depuis plusieurs années…


Un récit envoûtant et dérangeant porté par une écriture ciselée et un dessin somptueusement épuré…
Je suis un autre fait partie de ces livres qui vous attirent dès que vos yeux se posent sur la couverture… Il faut dire que Laurent Gnoni signe une illustration de toute beauté alliant élégance et mystère de façon saisissante et redoutablement efficace… Son trait épuré, stylisé et sensuel s’avère tout juste parfait pour mettre en image le récit dérangeant et intimise concocté par Rodolphe… Ses cadrages savamment travaillés accentuent le malaise distillé au fil des pages et sa mise en couleur minimaliste exacerbe les sentiments qui agitent le jeune et tourmenté Peppo auquel il est difficile de ne pas s’attacher malgré les craintes légitimes qu’il inspire…

Je suis un autre, planche de l'album © Soleil / Gnoni / RodolpheRodolphe fait montre de son talent et de sa grande maîtrise de la narration… Dès les premières pages, le lecteur est littéralement happé par le récit qui se pare des apparences du récit initiatique pour virer peu à peu vers le thriller psychologique… L’album est d’autant plus efficace que sous des apparences faussement classique se cache un récit délicieusement tortueux où le scénariste chevronné parvient à prendre le lecteur à contre-pied et à le surprendre malgré une couverture et un titre pour le moins évocateurs… Du grand art assurément…

Rares sont les scénaristes qui parviennent à explorer différents genres avec la même efficacité… Rodolphe est de ceux-là et ce roman graphique aux accents de thriller psychologique tout à la fois dérangeant et envoûtant ne fait que le confirmer…

Porté par une écriture ciselée, des dialogues soignés et un dessin stylisé, sensuel et épuré d’un Laurent Gnoni qui se renouvelle à chaque album, Je suis un autre fait partie de ces excellentes surprises de ce début d’année…

Un album fort et captivant qui vous propose un savoureux voyage au cœur de la folie… A ne manquer sous aucun prétexte…


Je déteste cet endroit… Je ne sais pas pourquoi… Il me file la chair de poule… Une peur irraisonnée… C’est comme si quelque chose ou quelqu’un m’appelait…Peppo


(*) en référence à la lettre adressée par Arthur Rimbaud à Paul Demeny
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.