Haut de page.

Les sept cités de Cibola
Le nouveau monde


Fiche descriptive

Histoire

Le nouveau monde

Tome 2

Jean Helpert, François Armanet

Stefano Carloni

Christian Lerolle, Isabelle Cochet

Dargaud

23 Février 2018


13€99

9782205070262

Chronique
Les sept cités de Cibola
Once upon a time in Cibola

Esteban et Marcos sont investis d'une mission presque impossible : découvrir les sept villes mythiques de Cibola, dont les récits alimentent les fantasmes des navigateurs et les espoirs les plus fous de la Cour d'Espagne. Ils exploreront les territoires hostiles du nord du Rio Grande à la tête d'une petite troupe d'Indiens Mexicas..

Esteban, souvent appelé "le Noir" ou "le nègre", à cause de sa peau sombre, est un éclaireur réputé, grand connaisseur des Indiens et ennemi de l'Inquisition.
un bon album !


Once upon a time in Cibola
Le Nouveau Monde, planche de l'album © Dargaud / Carloni / Helpert / ArmanetJean Helpert et François Armanet referment leur diptyque historique et aventureux qui nous entraîne dans le nouveau monde à la suite d’un moine franciscain…

L’histoire relatée dans ce livre nous est raconté par un vénérable moine franciscain qui, arrivé au seuil de sa vie, nous raconte comment il a été envoyé par le Pape Paul III évangéliser le Nouveau Monde et découvrir l’Eden perdu au nord de Tenochtitlan...

Après moult péripéties, le voilà parti accompagné d’Esteban, un ancien esclave et de Donna Isabelle, fille de l’Empereur défunt Moctezuma qui désirait échapper à un mariage forcé avec un grand d’Espagne…

Traqué par le sanguinaire Guzman, ils arrivent en territoire Chiricahuas… Les talents de guérisseur d’Esteban leur permettent de soigner le fils du chef et d’échapper à une mort certaine… Marco et Isabella se sentent irrésistiblement attirés l’un par l’autre alors que leur expédition se rapproche de Cibola où se jouera leur destin


Une version aventureuse et dépaysante du nom de la Nom de la Rose d’ Umberto Eco…
Le Nouveau Monde, planche de l'album © Dargaud / Carloni / Helpert / ArmanetSigné à quatre mains, ce premier récit de Jean Helpert et François Armanet se poursuit sur un rythme soutenu, s’arcboutant sur l’histoire pour tisser un récit d’aventure qui empreinte aux codes du western et des récits de cape et d’épée. Car, aussi surprenant que cela puisse paraître, les personnages principaux de ce récit

Ainsi le personnage du moine franciscain s’inspire-t-elle de celle de Marco Denizas qui découvrit dit-on les cités d’or ; celle d’Esteban, d’Estevanico, esclave d'origine Nord-Africaine qui participa effectivement à une expédition avec le moine franciscain; et la belle Donna Isabella de celle de Techichpotzin, fille de l’Empereur Moctezuma qui fut mariée à plusieurs conquistadors prétendant à l’héritage de l’empire aztèque…
Mais s’ils s’inspirent des personnages ayant existé, les scénaristes leur ont tissé un destin différent, tout à la fois tragique et éminemment romanesque! Par sa structure narrative, ce diptyque évoque le Nom de la Rose d‘Umberto Eco, avec ce moine vieillissant qui nous raconte sa jeunesse et cette fulgurance amoureuse qui n’a cessé de le hanter…

Le Nouveau Monde, planche de l'album © Dargaud / Carloni / Helpert / ArmanetAux crayons, Stefano Carloni succède à Xavier Coyère. Son trait nerveux parvient à épouser le style de son prédécesseur tout en lui insufflant une part de sa personnalité. Les planches y perdent peut-être un peu en finesse ce qu’elles gagnent en énergie et en charge émotionnelle… A l’instar de celle du premier tome, la couverture, baignée d’une lumière saisissante, est tout juste magnifique…

Stefano Carloni succède à Xavier Coyère pour mettre en image l’histoire de Jean Helpert et François Armanet.

Transposant les codes du western et des récits de cape et d’épée, les auteurs s’inspirent de personnages historiques pour tisser un récit d’aventure entraînant qui nous conduit dans le Nouveau Monde à la suite de Marocs, moine franciscain, Esteban, ancien esclave, et d’Isabella, princesse aztèque héritière de l’Empereur Moctezuma.

Fantasmes des cités d’or, vengeances, haine, histoire d’amour impossible et choc des civilisations sont au menu de ce récit d’aventure exotique et romanesque…


Pardon… Je t’ai fait trahir ta foi… Mais l’amour que tu me porte s’oppose-t-il vraiment à l’amour de Dieu?Donna Isabella, princesse Aztèque
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

L'inspiration de Nephilim provient de livres tels que le Pendule de Foucault d'Umberto Ecco, le Poids de son Regard de Tim Powers et de tous les ouvrages que l'on peut trouver au rayon occulte et ésotérisme. Ce jeu vous donne la possibilité d'incarner un Nephilim, créature inhumaine composée d'énergies magiques liées aux cinq éléments : Eau, Air, Lune, Terre, Feu. ...