Haut de page.

La spirale de dante
No Body, saison 1


Fiche descriptive

Policier

No Body, saison 1

Tome 4

Christian De Metter

Christian De Metter

Christian De Metter

Soleil

Noctambule

25 Avril 2018


15€95

9782302068810

Chroniques
le Soldat Inconnu
Wait until the war is over (*)
Rouler avec le diable
Riders on the storm (*)
entre le ciel et l'enfer
Purgatoire
La spirale de dante
Dans l’enfer de Dante

2007, États-Unis. Dans le Montana, un homme - 57 ans, solide, barbu et cheveux longs, tatouages sur tout le corps - est arrêté sur le lieu d'un crime qu'il s'accuse d'avoir commis.

Un an plus tard, une jeune psychologue - Béatrice Brennan - est diligentée par le juge pour réaliser une expertise psychologique de cet homme. Il livre son récit mais certains éléments ne collent pas...

Dans cet ultime épisode, après avoir confondu Mme Perkins, l'homme se confronte à une nouvelle vie... et notamment, au handicap de sa femme et à l'inattendue réapparition d'une personne de son passé...
un chef d'oeuvre!


Dans l’enfer de Dante
No Body, planche du tome 4 © Soleil / De MetterAvec la Spirale de Dante, Christian De Metter referme la première saison de ce qu’il y a tout lieu de considérer comme l’un des meilleurs polars du neuvième art…

2007, Montana. Un ancien policier est arrêté sur les lieux d’un crime qu’il s’accuse d’avoir commis, réclamant la peine de mort…

Un an plus tard, une jeune psychologue est chargée de réaliser une expertise de cet homme renfermé… Etrangement, il va lui faire confiance et s’ouvrir à elle et lui raconter son trouble passé jusqu’à ce jour fatal où tout a basculé… Mais certains éléments de son récit qui esquisse l’envers du décor du rêve américain ne collent pas, laissant planer le doute sur la véracité de ses dires…

Un polar envoûtant et dérangeant superbement orchestré…
Après avoir percé à jour l’inquiétante Mme Perkins, l’homme démissionne de la police et entame une nouvelle vie qui l’éloigne peu à peu de sa femme handicapée. La retour dans sa vie d’un ancien collègue allait bouleverser une vie déjà bien mouvementée pour conduire aux tragiques événements que nous connaissons… ou croyons connaître…


No Body, planche du tome 4 © Soleil / De MetterDifficile de ne pas succomber aux charmes ténébreux de ce polar psychologique qui met en lumière les zones sombres de l’Amérique contemporaine. Si chacun des albums de Christian De Metter était un petit bijou d’écriture et de mise en scène graphique, cette première saison de No Body est indéniablement son grand œuvre…

Rehaussé par une mise en couleur savoureuse, un découpage cinématographique particulièrement soigné et des cadrages ciselés et percutants, le trait réaliste et nerveux du dessinateur contribue grandement à poser cette ambiance suffocante et cette atmosphère poisseuse qui baigne le récit. Il confère à chacun de ses personnages une dimension tragiquement humaine, à commencer par la figure centrale du récit : un homme qui a tant œuvré sous couverture qu’il en a perdu sa propre identité…

Solidement charpenté, monté et dialogué avec soin, ce quatrième et dernier tome est la véritable clef de voûte de l’édifice scénaristique élaboré avec art par un Christian De Metter très inspiré. Lorsque toutes les pièces du puzzle psychologique s’assemblent pour faire éclater la tragique et implacable vérité, on ressent l’émotion qui nous avait assailli lors du final du formidable No Body, planche du tome 4 © Soleil / De MetterUsual Suspect de Bryan Singer, ce moment incroyable et savamment orchestré où tout bascule de façon vertigineuse… Et on est pris de la même furieuse envie de reprendre le récit à son début pour y découvrir les différents éléments narratifs éclairée par la ténébreuse lumière du twist final…

Christian De Metter referme avec la Spirale de Dante l’un des plus formidable polar du neuvième art.

Remarquablement bien écrit, savamment découpé, dialogué avec soin, monté et mis en image avec la virtuosité qu’on lui connaît, ce quatrième tome est la clef de voûte d’un édifice scénaristique audacieux et remarquablement orchestré qui poursuivra durablement le lecteur. Chaque pièce s’avère parfaitement à sa place, formant un tout aussi cohérent que vertigineux…

L’annonce d’une seconde saison dores et déjà sur les rails ne peut que ravir les amateurs de polars calibrés comme une excellente série télé…


J’allais n’importe où, au début. Puis dans des endroits que j’avais aimé.le prisonnier
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

COPS se propose de vous entraîner dans un proche futur, celui de la Californie des années 2030. Jeune recrue fraîchement émoulue de l'Académie de Police, fils à papa pistonné, ex-fédéral ou vétéran issu de la police ou de l'armée, c'est à vous désormais de combattre le crime sous toutes ses formes au coeur de la Cité des Anges, en intégrant les rangs de l'unité COPS - Central Organisation for Public Security, élite et vitrine d'un LAPD à bout de souffle. ...