Haut de page.

Florida
Florida


Fiche descriptive

Histoire

Jean Dytar

Jean Dytar

Jean Dytar

Delcourt

Mirages

02 Mai 2018


27€95

9782413009788

Chronique

Fin du XVIe siècle. Jacques Le Moynes, jeune cartographe, intègre une expédition française pour la Floride. Le projet, initié par les Huguenots, est un échec.

Une fois installé à Londres avec sa famille, Jacques ne confie son expérience à personne, pas même à son épouse.

Mais de nobles anglais rêvent d'un avenir colonial pour l'Angleterre et sont prêts à toutes les manipulations pour y parvenir...
un excellent album!


Rêve d’Amériques
Florida, planche de l'album © Delcourt / DytarAprès le Sourire des marionnettes, somptueux conte perse, et sa Vision de Bacchus, superbe évocation la Renaissance vénitienne, Jean Dytar nous entraîne dans un récit d’aventure historique bouleversant qui nous fait accoster sur les dangereux rivages des Amériques et nous fait explorer les tréfonds de l’âme humaine…

Alors que le XVIe siècle touchait à sa fin, poussé par la femme qu’il aime, le jeune Jacques Le Moyne se joint à une expédition française initiée par les Huguenots pour cartographier la Floride.

Des années plus tard, il mène une paisible vie de peintre naturaliste et ne parle jamais du retentissant fiasco que fut la seconde expédition de Jean Ribault, pas même à sa femme ou à ses filles.

Mais des nobles anglais rêvant de colonies et de conquêtes viennent le solliciter pour en apprendre davantage sur cette expérience… Ils seront prêts à tout pour parvenir à leur fin… Au fil des jours et de semaines, sa femme va parvenir à percer son armure et le pousser à lui confier à elle le récit de cette désastreuse aventure…


Les souvenirs douloureux d’une expédition lointaine…
Florida, planche de l'album © Delcourt / DytarCe récit ambitieux de Jean Dytar est une fois encore une petite merveille… Dès les premières pages de l’album, l’auteur ferre le lecteur pour ne plus le lâcher avant la dernière des près de 260 pages qui constitue l’histoire…

Basé sur une solide documentation, le récit de Jean Dytar met en scène des personnages profondément et tragiquement humains que l’auteur replace dans le contexte troublé des guerres de religion qui déchiraient l’Europe. S’il est le personnage central de ce récit, Jacques Le Moyne a, comme d’autres figures historiques que l’on croise dans l’album, réellement existé. Il doit sa notoriété à sa description et à ses dessins qui contribuèrent à la connaissance des Timucua… Et le sort que lui réserve Jean Dytar s’avère particulièrement bouleversant…

Car il ne se content pas de nous livrer le récit détaillé de cette expédition huguenote aux Amériques. Il donne corps et chair à ses personnages, à commencer par le jeune cartographe qui serait resté à quai sans l’insistance dans la jeune femme qu’il allait épouser à son retour. L’intérêt que lui portent des nobles ambitieux va faire remonter en lui de douloureux souvenirs qu’il s’était échiné à oublier, préférant observer et peindre la beauté de la nature pour oublier les horreurs de l’âme humaine. Le regard profondément humaniste qu’il porte sur les actions et les exactions de ses pairs font ressortir le tragique des évènements et la douleur qui est sienne de se les remémorer…

Et comment ne pas être touché par le sort de son épouse qui accepte de plus en plus difficilement ses silences et son replis sur soit alors qu’elle-même, qui a grandi au milieu des cartes et portuplan, rêve d’aventure et d’exploration! Mais quelle chance avait alors une femme d’accomplir ses rêves?

Florida, planche de l'album © Delcourt / DytarLe dessin de Jean Dytar est comme de coutume superbe. Son trait semi-réaliste pose avec une rare efficacité les différents lieux et décors de l’intrigue et souligne avec finesse les états d’âme de chacun des protagonistes, distillant l’émotion à la pointe de sa plume… Lors des flashbacks ses planches se superposent avec les cartes censément tracées par Jacques Le Moyne, rappelant qu’avant d’être peintre, il fut cartographe et, bien malgré lui, aventurier…

Solidement documenté, Florida est un album superbe et envoûtant qui, sous couvert de nous narrer la désastreuse expédition de Jean Ribault en la replaçant dans son contexte historique, nous dévoile par petites touches les tréfonds de l’âme humaine qu’il cartographie avec une rare acuité…

Jean Dytar signe un récit d’aventure historique d’autant plus envoûtant qu’il est enchâssé dans des intrigues londonienne alors que des nobles ambitieux comptent bien se servir de la malheureuse expérience de Jacques Le Moyne pour mener à bien une expédition vers le nouveau monde.

Un album historique poignant et magnifique qui fait partie de nos gros coups de cœur de ce mois de mai…


Dans l’esprit des catholiques français, je suppose que cette histoire est une tâche honteuse qu’on ferait mieux d’oublier…Jacques Le Moyne
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

Pavillon Noir est un jeu de rôle basé sur l'histoire de la piraterie, qui couvre près de trois siècles depuis les Caraïbes jusqu'aux Indes Orientales, en passant par l'Afrique ou même l'Europe. Les joueurs sont appelés à interpréter flibustiers, gueux des mers, corsaires ou boucaniers et à se tailler une place dans la légende de la piraterie, aux côtés de l'Olonnais, Barbe Noire et autres Rackham le Rouge.