Haut de page.

Micropolis
Micropolis


Fiche descriptive

Jeux familial

Matagot

Charles Chevallier, Bruno Cathala

Camille Chaussy

Matagot

2 à 6 joueurs

8 ans et +

30 mn

mars 2018


24€90
Chronique

La concurrence n’est pas moins féroce chez les fourmis que chez les hommes !
Qui mobilisera la plus grande armée ? Engrangera les plus grosses réserves de ressources ?


Collecte et construction de territoire sont les maître-mots de ce jeu, où chacun doit faire croître sa colonie de fourmis, recrutant des spécialistes noires et des guerrières rouges, et accumulant de la nourriture.

Planifiez sagement, car une seule de ces fourmilières pourra dominer le petit monde souterrain!
un excellent jeu!


Un futur classique
Après nous avoir entraîné dans les abysses inquiétantes (avec Abyss) et dans le Japon de l’époque d’Edo (avec Kanagawa), Bruno Cathala retrouve Charles Chevallier pour signer un jeu familial nous proposant de construire la plus majestueuse fourmilière…

Règles et matériel

Micropolis, Fourmie Poppins © Matagot / Chaussy / Chevalier / CathalaDifficile de ne pas tomber d’emblée sous le charme de cette jolie boîte rehaussée par une superbe illustration de jeune et talentueuse Camille Chaussy. Le matériel est lui aussi particulièrement agréable, tant à regarder qu’à manipuler… Les tuiles fondations comportant des emplacements pour les soldats de l’Armée Rouge s’avèrent très ergonomiques alors que les tuiles Fourmilière fourmillent d’information ( smiley) tout en restant parfaitement lisibles… Evoquant les hoplites grecs, les figurines soldats sont quant à elles très sympathiques…

Ajoutez à cela un thermoformage aux petits oignons et vous obtenez un jeu superbement édité qui donne furieusement envie de jouer…

Micropolis, Fourmilière, Work In Progress © Matagot / Chaussy / Chevalier / CathalaLa règle (4 pages) est on ne peut plus claire. D’ailleurs, la règle proprement dite tient sur 2 pages à peine, la troisième page précisant certains points de règles et la dernière proposant une variante pour joueurs experts…



Contenu de la boîte: 61 tuile Galerie. 45 Soldats, 1 jeton Armée Rouge, 2 jetons Architecte, un bloc de score et, pour chacun des 6 joueurs, 6 tuiles Fondation


Déroulement d’une partie

Micropolis, pour quelques jetons de plus... © Matagot / Chaussy / Chevalier / CathalaMise en place
A l’image du jeu, la mise en plage est particulièrement fluide : chaque joueur prend 1 tuile Fondation et y place 5 Soldats. Les tuiles Fourmilière sont subtilement mélangées pour former une pioche et les 7 premières sont délicatement dévoilées…

Deroulement
A son tour de jeu, un joueur doit choisir une des tuiles Fourmilière disponible pour agrandir sa fourmilière. La tuile la plus éloignée de la pioche est gratuite. S’il prend une autre tuile, le joueur doit poser un Soldat sur chaque tuile précédente. Lorsqu’un joueur prend une tuile, il ajoute les soldats s’y trouvant éventuellement sur sa tuile Fondation.

Micropolis, la fameuse Armée Rouge... © Matagot / Chaussy / Chevalier / CathalaLa tuile choisie est placée à droite ou à gauche des tuiles précédemment posées pour former une fourmilière circulaire.

A l’issue d’un tour de table, la manche s’achève s’il y a moins de tuiles que de joueurs. On décale les tuiles vers la droite et on complète à 7 tuiles…

Fin de partie
La partie s’achève dès que tous les joueurs ont achevé la fourmilière. On procède alors à un décompte pas si alambiqué que cela (alliant en gros collection, développement et majorité). Le gagnant est celui qui totalise le plus de points.

l’Avis de la Rédaction

Micropolis, Fourmilière, Work In Progress © Matagot / Chaussy / Chevalier / CathalaCe n’est pas avec Micropolis que l’on prendra Bruno Cathala en défaut… Une fois encore, conjuguant son talent à celui de Bruno Chevalier, il signe un jeu particulièrement enthousiasmant

La simplicité des mécanismes (j’achète une tuile sur un marché et je la pose) rende tout à la fois les explications rapides et le jeu abordable aux jeunes joueurs. Pourtant, on se rend rapidement compte que cette mécanique épurée masque un jeu rudement malin

Micropolis, un carnet de score bien pensé © Matagot / Chaussy / Chevalier / CathalaLe coût des tuiles augmentant en fonction de son rang dans la file du marché est un mécanisme éprouvé mais efficace… D’autant qu’on mise des Soldats, affaiblissant de fait son armée et réduisant la possibilité de garnir une garnison à venir…

Les différentes façons de scorer nécessiteront plusieurs parties pour être pleinement maîtrisées. Il faut dire que chaque tuile possède de nombreux paramètres dont il faudra tenir compte!

Car si Micropolis peut se jouer de façon légère avec un public familial, il peut aussi se pratiquer en faisant sauvagement chauffer les neurones si on garde un œil sur le développement des fourmilières adverses pour les empêcher de s’emparer d’une tuile trop avantageuse et si on cherche à optimiser au mieux chacun de ses coups…

Micropolis, une sentinelle sur le pied de guerre... © Matagot / Chaussy / Chevalier / CathalaLe tandem Charles Chevallier / Bruno Cathala signe une fois encore un jeu captivant qui accommode à leur sauce différents mécanismes éprouvés pour créer un jeu à la saveur unique qui peut se jouer avec un même plaisir de façon légère ou au contraire calculatoire.

Si les mécanismes de décompte nécessiteront quelques parties pour être pleinement maîtrisées, la simplicité des règles rendent le jeu accessible à un large public, permettant de réunir autour d’une même table plusieurs générations de joueurs…

Joliment illustré et superbement édité, Micropolis a toutes les qualités pour devenir un futur classique des soirées jeux familiales…



On aime...

un matériel ergonomique et très lisible
un jeu très accessible
la composante gestion de soldats
les parties rapides et ce délicieux petit goût de revenez-y


On n'aime pas...

perdre la partie à un point près! smiley
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.