Haut de page.

Gold Armada
Gold Armada


Fiche descriptive

Jeux familial

Tactic

Reiner Knizia

?

Tactic

2 à 5 joueurs

7 ans et +

30 mn

2017


22€95
Chronique
Gold Armada
Oh my Gold!

Lancez les dés pour gagner le plus de pièces d’or possible ! Plus la partie avance, plus il est difficile de prendre les trésors. Les bonnes combinaisons de dés rapportent des pièces, les mauvaises des jetons crâne.

un bon jeu !


Oh my Gold!
Avec Gold Armada, le prolifique et talentueux Docteur Knizia revisite le yam's en l’accommodant à la sauce pirate…

Règles et matériel

Gold Armada, visuel... © Tactic / KniziaD’emblée, la boite attire l’œil, avec son illustration cartoonesque rehaussée de doublons, d’un titre et d’une dent dorée, sans doute à l’or fin… Sitôt la boîte ouverte, on découvre des doublons qui, s’ils ne sont pas en métal, n’en sont pas moins brillants! Et une île à assembler façon puzzle fourmillant de détails et offrant en son centre une piste de dé bien pensée… Quel dommage de ne pas savoir quel(s) dessinateur(s) signe(nt) les illustrations!

Malgré leur étrange maquette, les règles (2 ½ pages) se lisent et se digèrent rapidement… On peut sans tarder s’écharper pour partager le butin!

Contenu de la boîte: 1 (immense) plateau de jeu à assembler, 6 jetons malus Crâne, 30 jetons Doublon (de valeur 1 à 6


Déroulement d’une partie

Gold Armada, le village au centre de l'île... © Tactic / KniziaMise en place
Avec un peu d’expérience en piraterie, la mise en place s’avère particulièrement rapide : on assemble le plateau île, on place Doublons et jetons crâne sur l’emplacement ad hoc pour former 10 lignes de 3 doublons de valeur croissante… A chaque ligne est associée une combinaison (paire, brelan, full, carré ou yam’s). La partie peut dores et déjà commencer…

Deroulement
A son tour de jeu le joueur va lancer les dés jusqu’à 3 fois, conservant à chaque lancé les dés qu’il souhaite… Quand il veut, ou à l’issue de son ultime lancer, il pourra s’emparer d’un doublon s’il réalise la combinaison adéquate… Le doublon enlevé du plateau révélera une contrainte supplémentaire pour obtenir le doublon suivant de la file…

Fin de partie
La partie s’achève quand tous les doublons ou tous les jetons Crâne ont été récoltés. Le joueur le plus riche (somme des doublons -1 par jeton Crâne) remporte bien évidemment la partie.
l’Avis de la Rédaction

Gold Armada, aperçu du matériel © Tactic / KniziaNé vers le milieu des années 50, le Yam’s a occupé bien des soirées d’hiver passées en famille au coin du feu… Souvent revisité et salutairement modernisé (comme il l’a été dans l’excellent King of Tokyo de Richard Garfield, Les trois petits cochons de Laurent Pouchain ou Roi & Compagnie de Nils Nilsson, pour ne citer qu’eux), c’est au célèbre Reiner Knizia de s’emparer de ce jeu de dés quasi traditionnel pour en proposer une nouvelle version… Nouvelle car le prolifique auteur avait déjà revisité ses mécanismes avec son sympathique Age of War (anciennement Risk Express).

La thématique pirate s’avère particulièrement accrocheuse et plait indéniablement aux enfants… comme aux parents! D’autant que le matériel, hallucinant pour un jeu de dé, s’avère particulièrement attractif!

Gold Armada, le fameux butin... © Tactic / KniziaSi la mécanique du Yam’s est reprise dans son principe (réalisation de combinaisons de dés), le Docteur le modernise bien évidemment…
Il y rajoute tout d’abord une indispensable pincée d’interactivité (chaque récompense ne peut être récoltée qu’une fois)… Mais, surtout, une difficulté qui va crescendo pour chaque combinaison : il ne suffira pas de faire un brelan ou un carré, mais il faudra respecter les figures imposées par la dernière case dévoilée de la file… et, mine de rien, ça change tout! Les combinaisons simples permettant de se raccrocher au bastingage vont peu à peu disparaître, obligeant les joueurs à prendre des risques plus conséquents pour esquiver la prise d’un jeton Crâne qui entraînera un malus de 1 en fin de partie.

Gold Armada, 5 dés pour gagner des doublons... © Tactic / KniziaPari réussi pour le Docteur Knizia qui revisite de façon savoureuse le traditionnel Yam’s créé par un couple en 1954.

Dans ce jeu doté d’une thématique particulièrement accrocheuse et d’un matériel tout juste hallucinant pour un jeu de dés (et qui plus est superbement illustré), Gold Armada fait partie de ces jeux simples mais éminemment sympathiques à même de faire découvrir la richesse du jeu de société «moderne»…



On aime...

la thématique particulièrement accrocheuse
le matériel magnifique et hallucinant pour un jeu de dé
la difficulté qui va crescendo
les combinaisons qui se corsent avant de disparaître
idéal pour initier de nouveaux joueurs

On n'aime pas...

l’absence du nom de l’illustrateur
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.