Haut de page.

La terreur des hauteurs
La terreur des hauteurs


Fiche descriptive

Roman Graphique

Jean-Claude Denis

Jean-Claude Denis

Jean-Claude Denis

Futuropolis

13 Septembre 2018


21€

9782754821735

Chronique
La terreur des hauteurs
Sur le fil…

Déambulant avec sa compagne sur un chemin des douaniers, au bord de la mer, l'auteur s'arrête tout soudain : "Ça a commencé par une vague sensation de tristesse, un sentiment diffus d'absence et d'abandon.

Rien de très remarquable au fond. Je ne me suis pas méfié du tout." Mais de quoi l'auteur ne s'est-il pas méfié ? De la peur du vide. De la terreur des hauteurs, ce monstre issu de l'imagination qui toujours triomphe de la raison. Autrement dit, le vertige, qui "absorbe et retient toute pensée cohérente".

Poursuivant, tant bien que mal, sa marche sur le sentier littoral - "Enfoirés de douaniers !" -, l'auteur se remémore ces "paniques à bord" qui ont marqué, ô combien, sa vie.
un excellent album!


Sur le fil…
La terreur des hauteurs, planche de l'album © Futuropolis / DenisDans la terreur des hauteurs, Jean-Claude Denis nous parle avec pudeur du vertige qui l’accompagne depuis sa tendre enfance, avec des périodes de rémissions et d’inexplicables rechutes...

Alors qu’il arpente avec sa compagne le chemin des douaniers, l’auteur est assailli par une peur ancienne qui ressurgit sans crier gare : le peur viscérale et irrépressible du vide…

L’artiste confie à sa compagne des évènements qui ont marqué son enfance et sa jeunesse, cherchant une cause à son vertige qui l’empêche bien souvent d’être pleinement présent, absorbant toute pensée cohérente pour laisser place à l’irrationnel…


La terreur des hauteurs, planche de l'album © Futuropolis / DenisNe vous laissez pas abuser par son titre aux accents lovcratien… Encore qu’à bien y réfléchir… toute peur irrationnelle n’est-elle pas un monstre tentaculaire tapi dans l’ombre de son inconscient?

Mettre ses maux en mots et en images…
Couronné en 2012 du prestigieux Grand Prix du festival de la BD d’Angoulême, Jean-Claude Denis est un auteur saisissant qui parvient à puiser dans son vécu pour donner vie à des êtres de papier… Cette fois-ci, plus de faux semblant : il se met directement en scène pour parler de sa phobie du vide…

Ce faisant, il nous livre avec pudeur et un humour parfois désespéré, un récit intimiste d’une rare justesse qui parvient à mettre en mots et en images ce mal dont il souffre et qui lui a joué bien des tours… La terreur des hauteurs, planche de l'album © Futuropolis / DenisAu travers d’anecdotes, il nous raconte comment cette peur l’a souvent pris à la gorge, l’empêchant de vivre pleinement l’instant ou de profiter des expériences qui lui étaient offerte…

Avec la terreur des hauteurs, Jean-Claude Denis nous livre un récit cathartique dans lequel il nous parle de sa phobie du vide…

Dans cet album autobiographique, l’auteur tente de regarder sa peur en face, s’interrogeant sur ses origines et nous livrant certains épisodes de sa vie où elle l’a littéralement happé…

Reconnaissable d’emblée, son trait intimiste est comme de coutume particulièrement subtil, portant avc une rare justesse ce récit qui parlera à tous ceux qui ont souffert ou qui souffre encore de phobies en général et de vertige en particulier…


C’est par périodes… Ça ne m’était pas arrivé depuis longtemps. Mais je me souviens de la première fois…Jean-Claude Denis
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.