Haut de page.

Déluge de feu
La Venin


Fiche descriptive

Western

La Venin

Tome 1

Laurent Astier

Laurent Astier

Laurent Astier

Rue de Sèvres

09 Janvier 2019


15€

9782369815839

Chronique
Déluge de feu
Wild Wild West

Colorado, Juillet 1900.

Emily débarque à Silver Creek, petite ville minière en pleine expansion. Mais la jeune femme est-elle vraiment venue se marier comme elle le prétend ? Rien n'est moins sûr, car dans l'Ouest encore sauvage où les passions se déchaînent et les vengeances sont légion, les apparences sont parfois trompeuses...

Et la poudre dicte toujours sa loi ! Surtout lorsque votre passé est plus lourd que la valise que vous traînez.
un excellent album!


Wild Wild West
La Venin, planche du tome 1 © Rue de Sèvres / AstierAprès Face au mur, polar froidement réaliste, Laurent Astier se lance en solo dans un western entraînant aux accents féministes…

Colorado, Juillet 1890. Dans le train qui la mène à Silver Creek pour s’y marier, Emily se souvient de son enfance dans le bordel de la Nouvelle Orléans où sa mère vendait ses charmes aux hommes de passage…

A la descente du train, nulle trace de son futur époux… Ce dernier gît six pieds sous terre, terrassé par une crise cardiaque… Seule et sans argent, la belle n’a d’autre choix que de monnayer son corps dans le saloon de la petite ville…

Mais, comme le dit le vieil adage : il ne faut pas se fier aux apparences…


Un hommage appuyé aux classique du westerns…
Les amateurs de western seront immanquablement séduits par cet album, premier opus d’une série de cinq tomes, qui pose les bases d’un récit rythmé et intrigant mettant en scène une héroïne atypique, froide et déterminée…

La Venin, planche du tome 1 © Rue de Sèvres / AstierIl faut dire que Laurent Astier sait y faire pour captiver l’attention du lecteur avec un récit solidement charpenté entrecoupé de flash-back qui complètent par petites touches le portrait d’Emily dont l’enfance tourmentée semble contenir les germes de ses actions présentes. Maîtrisant parfaitement les codes du genre, l’auteur rend un hommage appuyé aux classiques du western et le lecteur averti y reconnaîtra quelques guest-star, décèlera de nombreux clins d’œil, à commencer par la référence à Il était une fois dans l’Ouest dont l’album reprend le début pour mieux prendre le lecteur à contre-pied.

Car si les prémisses de l’histoire laissent supposer qu’Emily a de nombreux points communs avec Jill, superbement interprétée à l’écran par Claudia Cardinale, elle est loin d’être une jeune femme désœuvrée et sans défense, comme les lecteurs le comprendront bien vite…

Difficile de ne pas tomber sous le charme du travail graphique réalisé par Laurent Astier. Son trait élégant est réhaussé par un encrage soigné et une mise en couleur subtile tirant vers le sépia. Bougrement efficace, sa narration emprunte au vocabulaire cinématographique, usant avec art des plans et des cadrages qu’affectionnait Sergio Leone pour mieux accompagner l’action et souligner le mouvement… Avec une redoutable efficacité, l’aureur donne vie à une formidable galerie de personnages où l’on retrouve les archétypes du western mais surtout une héroïne pleine de charmes et de mystères…

L’album est complété par le fac-similé des Carnets d’Emily qui apporteront un éclairage savoureux sur les évènements dont le lecteur vient de prendre connaissance…

La Venin, planche du tome 1 © Rue de Sèvres / AstierOn pouvait croire que le western était passé de mode. Mais la sortie d’excellents titres tels Undertaker ou Stern, et à présent La Venin, prouvent que ses plus belles pages restent encore à écrire…

Puisant dans des influences savamment digérées, Laurent Astier rend un hommage appuyé au genre en signant un western aux apparences faussement classiques mettant en scène une héroïne atypique dont le portrait se dessine et se précise au fil des pages et des chapitres…

Porté par un dessin soigné, une narration impeccable et une mise en scène parfaitement maîtrisée, ce déluge de feu pose les bases d’une série enthousiasmante qui séduira les amateurs de colts et de grands espace…

Laurent Astier a su captiver son auditoire et nous brûlons de connaître la suite des aventures de cette femme pleine de charmes, de mystères… et de dangers…


- Pour le boulot en revanche, ça ne court pas les rues. Surtout pour une frêle jeune femme comme vous…
- Je ne suis pas une « faible femme ».dialogue entre Ike et Emily
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 2 jeux de rôle.

Nous sommes en 1876, mais l’histoire n’est pas celle que vous connaissez. La guerre de Sécession fait rage, et aucun des deux camps ne semble prendre l’avantage. La mer a englouti une grande partie de la Californie, la Nation Sioux revendique les territoires du Dakota. Et les morts marchent parmi nous…
Tecumah Gulch est un jeu de rôle dans lequel on incarne des pionniers, habitants d’une petite ville fictive américaine à la fin des années 1860, peu après la fin de la Guerre de Sécession et de la Guerre Mexicaine. L'ambiance est au western non fantastique et respecte l'histoire des Etats-Unis : il n'y a aucun élément surnaturel et l'évolution de la ville fictive de Tecumah est influencée par les événements réels. Guerres, mouvements de population et autres drames de la conquête de l'Ouest sont le sujet des scénarios officiels. Les portraits et les caractéristiques de nombreuses figures historiques de la période que les héros pourront croiser sont aussi données : Buffalo Bill, Jesse James, Geronimo, etc...