Haut de page.

Dispersion
Katanga


Fiche descriptive

Histoire

Katanga

Tome 3

Fabien Nury

Sylvain Vallée

Jean Bastide, Luc Pedriset

Dargaud

25 Janvier 2019


16€95

9782205077940

Chroniques

Le Katanga est aujourd'hui une province du Congo. Fabien Nury et Sylvain Vallée revisitent un moment clé de son histoire très contrariée, dans les années soixante...

On y rencontre des mercenaires sans foi ni loi, des hommes politiques corrompus jusqu'à l'os, des anciens nazis, des victimes annoncées...

Aucun idéalisme dans ce récit violent, iconoclaste et pour autant jubilatoire, qui aborde sans concession les sujets du racisme et de l'argent.
un excellent album!


Le bal des ordures
Katanga, planche du tome 3 © Dargaud / Vallée / Nury / Bastide / PedrisetLe tandem qui a signé le superbe Il était une fois en France s’est donc reformé pour signer cette trilogie africaine tragiquement réaliste au cynisme parfaitement assumé…

Le Congo vient de gagner son indépendance lorsque Katanga, riche de gisements de cobalt, de cuivre d’uranium et diamant fait sécession sous l’impulsion de Moïse Tshombe, soutenu par les milieux affairistes occidentaux… Le terrain de jeu rêvé pour mercenaires, hommes politiques corrompus et hommes d’affaires sans morale…

Avec son armée de barbouzes sans scrupules, Orsini, conseiller spécial du ministère de l’intérieur, compte bien mettre la main sur une valise de diamants escamotés lors d’un soulèvement… Mais leur union de façade va rapidement se lézarder devant l’appât du gain et chacun va jouer sa propre partition, faisant peu cas de l’avenir du pays qui s’écrit en lettres de sang…


Un récit choral cynique et froidement réaliste…
Katanga, planche du tome 3 © Dargaud / Vallée / Nury / Bastide / PedrisetS’inscrivant dans la veine du roman noir, Fabien Nury mène à son terme sa trilogie congolaise, faisant montre de ses talents de conteurs et de dialoguiste en tissant une œuvre de fiction sombre et froidement réaliste qui s’inspire librement de faits et de personnages ayant existé. Les figures historiques restent reléguées à l’arrière-plan de l’intrigue, l’avant de la scène étant réservé aux personnages fictionnels, complexes et remarquablement bien écrits, dont toute ressemblance avec des salopards ayant vraiment existé n’est sans doute pas fortuite…

Jusqu’au bout le lecteur espère une happy-end , ignorant le balisage sanglant patiemment mis en place par l’auteur… Mais ça aurait été trahir l’ambiance délicieusement amère et cynique qui baignait jusqu’alors le récit… De fait, même ceux qui s’attendait à une fin tragique, étaient bien en deçà de la réalité !

Le dessin expressif de Sylvain Vallée est comme de coutume de haute tenue et la couverture de l’album, conçue comme une affiche de film, est une fois encore magnifique Son découpage précis et fluide lorgne avec une redoutable efficacité du côté du septième art, donnant vie à cette formidable galerie de personnage dont les trognes expressives évoquent celle des acteurs des années 60… Katanga, planche du tome 3 © Dargaud / Vallée / Nury / Bastide / PedrisetL’ensemble est sublimé par la colorisation soignée de Jean Bastide et Luc Pedriset qui opère comme la musique d’un film en soulignant l’ambiance de chaque scène…

Porté par une narration parfaitement maîtrisée, des personnages remarquablement bien écrits et des dialogues percutants, Dispersion apporte un point final à ce récit choral incroyablement rythmé et finement orchestré par un Fabien Nury comme de coutume très inspiré…

Politiques corrompus, hommes d’affaires sans scrupules et barbouzes au passé troubles s’invitent tels des charognards dans ce récit qui porte un regard cynique et peu reluisant sur la nature humaine…

Superbement mis en image par le trait semi-réaliste de Sylvain Vallée, ce récit glaçant marquera durablement les lecteurs et leur donnera sans doute envie d’en savoir plus sur cette période post-colonialiste peu reluisante… C’était il y a plus d’un demi-siècle… Mais depuis lors, les choses ont-elles vraiment changée?


- J’en ai brisé des plus durs que toi. Tu peux me croire.
- Oauip, et je parie qu’on t’a donné des médailles pour ça. J’ajoute que si tu fais encore confiance à ton ami Orsini, ça fait de toi le mercenaire le plus naïf de l’histoire de ta profession…
Dialogue entre Félix et Charlie
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.