Haut de page.

Obscurcia, chapitre II
Obscurcia


Fiche descriptive

Fantastique

Obscurcia

Tome 2

David Boriau

Steven Dhondt

Yoann Guillo

Delcourt

Hors Collection

12 Septembre 2018


15€95

16 Janvier 2019

Chroniques
Obscurcia, chapitre I
De l’autre côté du miroir…
Obscurcia, chapitre II
Alex au pays des cauchemars

Bidibidou prétend qu'il peut soigner la pauvre Laécia mais Alex se méfie de cet horrible clown, de son médecin sadique et ses doudous esclaves.

Le kiki, à qui il vient de découdre la bouche, compte pourtant sur lui pour les sauver tous et, lors d'une altercation avec les robots de Bidibidou, Alex se découvre de nouvelles capacités. Cela suffira-t-il à changer la donne pour sauver sa petite soeur Nina ?
un excellent album!


Alex au pays des cauchemars
Obscurcia, chapitre II, planche de l'album © Delcourt / Dhondt / Boriau / GuilloDavid Boriau et Steven Dhondt poursuivent leur récit onirique et inquiétant où Alex espère pouvoir retrouver et sauver sa petite sœur dans un monde cauchemardesque..

Laécia est entre la vie et la mort et Alex sent bien qu’il ne peut faire confiance au sinistre clown Bidibidou qui prétend pouvoir la soigner…

Le kiki qu’il vient à qui il vient de découdre la bouche compte sur le jeune garçon pour sauver les siens des griffes du clown psychopathe lorsque débarquent dans un fracas retentissant d’inquiétants robots… En s’efforçant de leur échapper, il découvre horrifié le sort réservé par Bidibidou à Laécia, seule à même de le guider dans ce monde hostile…

Mais Alex est loin d’être au bout de ses surprises…


une version cauchemardesque de Toy Story…
La série accroche d’emblée l’œil grâce au formidable travail graphique de Steven Dhondt qui fait montre d’une inventivité débridée et d’une virtuosité saisissante lorsqu’il s’agit de mettre en scène les créatures cauchemardesques du monde d’Obscurcia, doudous oubliés ayant pour beaucoup sombré dans la folie… Son trait souple et généreux est superbement mis en valeur par la colorisation soignée de Yoann Guillo à qui l’album doit son atmosphère fantastique aussi dérangeante qu’envoutante alors que son découpage et ses cadrages imaginatifs servent remarquablement bien l’action, offrant des planches graphiquement époustouflantes…

Obscurcia, chapitre II, planche de l'album © Delcourt / Dhondt / Boriau / GuilloIntrigant et captivant, le scénario de David Boriau est de ceux qui vous tient en haleine d’un bout à l’autre de l’album… Une fois la lecture commencée, impossible de reposer l’album avant la dernière case de la dernière page tant l’auteur parvient à maintenir l’intérêt avec une trame narrative riche et foisonnante qui interroge sur le lien étrange reliant un enfant à son doudou fétiche, qu’il le chérisse ou le maltraite… Et le monde d’Obscrucia qu’explore Alex pour sauver sa sœur n’est rien d’autre que celui où ces doudous, câlinés ou maltraités s’incarnent, pour le meilleur comme pour le pire…

Ce présent opus est le second d‘un drame cauchemardesque en trois actes dont le dernier s’annonce haut en couleur au vu du final ébouriffant…

Le dessin remarquable de Steven Dhondt qui confère son aspect très graphique à l’album est entièrement au service du scénario inventif de David Boriau. Le scénariste des fantastiques Harlem sur la route du diable ou Death Road tisse un récit captivant immergeant le lecteur dans un univers cauchemardesque plein de dangers et de mystères…

Il ne faudra attendre que quelques semaines avant d’assister aux retrouvailles d’Alex et de Nina, sa petite sœur… Le réveil sera-t-il douloureux? Rendez-vous en avril pour la conclusion de cette cauchemardesque saga !


- On est où ?
- En sécurité dans les fondations de la maison. Oui, oui, c’est ici que nous nous cachons ! D’ici nous observons Bidibidou et nous essayons de libérer le plus possible de serviteurs.
- Nous sommes les Rebelles de la Montagne !dialogue entre Alex et Kiki (oui, le Kiki de tous les kikis !)
El Loco



Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

Little Fears parle des terreurs enfantines : du monstre dans le placard et du croquemitaine, du temps qui passe et de la perte de l'innocence. Les protagonistes en sont des enfants de 6 à 12 ans, confrontés à un monde de terreur, Closetland, le Monde du Placard !