Haut de page.

Milady ou le mystère des mousquetaires
Milady ou le mystère des mousquetaires


Fiche descriptive

Roman Graphique

Sylvain Venayre

Frédéric Bihel

Futuropolis

06 Février 2019


20€

9782754822817

Chronique
Milady ou le mystère des mousquetaires
La revanche de Milady

Cette histoire d'amitié virile, au temps de Louis XIII, entre d'Artagnan, Athos, Porthos et Aramis, racontée par Alexandre Dumas, est depuis longtemps entrée dans la légende de la littérature. Tout le monde connaît ces aventures : d'Artagnan quittant son Béarn natal pour d'entrer dans le régiment des mousquetaires du roi ; son amitié avec Athos, Porthos et Aramis ; sa participation, ainsi que celle de ses amis, à l'affaire des ferrets, par laquelle Richelieu espérait dévoiler la passion inavouable de la reine de France, Anne d'Autriche, pour le ministre d'Angleterre, le duc de Buckingham ; sa tentative d'empêcher l'assassinat de Buckingham par le principal agent de Richelieu, Milady. Pourtant, ces événements ont-ils bien le sens que Dumas semble vouloir leur donner ?

Tout en dissimulant son message, il laisse de nombreux signes à l'intention de ses lecteurs, que personne à ce jour ne semble avoir vus : le véritable héros des Trois Mousquetaires est une femme, Milady ! Et si le véritable héros des Trois Mousquetaires était une femme ?
un excellent album!


La revanche de Milady
Milady, planche de l'album © Futuropolis / Bihel / VenayreÂme damnée de Richelieu, Milady endosse, plus que le Cardinal lui-même, le rôle de la Nemesis que les virils héros trouveront sur leur route à mainte reprise, jusqu’à leur ultime rencontre, funeste s’il en est… S’appuyant sur le texte originel, Sylvain Venayre tisse un récit où la jeune femme occupe le rôle principal et s’attachera à montrer qu’Alexandre Dumas avait doté ce qui reste comme l’un de ses chef d’œuvre d’un sens caché, faisant de Milady de Winter la clef de voûte de l’ouvrage…

L’histoire d’une femme blessée éprise de liberté.
Porté par les figures héroïques d’Athos, Porthos et Aramis, faire-valoir du jeune et fougueux d’Artagnan, Les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas font partie de la culture populaire et des romans d’aventure qu’il faut avoir lu… Mêlant petite et grande histoire, le romancier a tissé un récit d’aventure haut en couleur, riche en péripéties, vilénies et trahisons, en combats épiques et en complots d’alcôves… Milady, planche de l'album © Futuropolis / Bihel / VenayreLe lecteur attentif aura sans doute perçu l’effroyable injustice réservée au personnage de Milady, femme trahie, bafouée et rejetée qui usa des seules armes à sa disposition, la ruse et la beauté, pour se faire une place dans ce monde patriarcal étouffant et vivre en femme libre…

Le travail graphique de Frédéric Bihel est absolument remarquable. Evoquant les esquisses de l’époque, ses crayonné sont de toute beauté. Il s’en dégage une force saisissante peu commune, insufflant à chacun de ses personnages, Milady en tête, ce souffle de vie qui leur permet de s’incarner et de prendre chair… La couverture est un petit bijou de composition, évoquant à la fois l’aspect aventureux du roman, l’épisode emblématique des ferrets à travers une nature une nature qui serait morte sans la présence de ce menaçant félin ou du reflet de la belle et dangereuse Milady… Avec son visage enfantin et ses yeux inquiétants, son héroïne est tout juste sublime, pouvant se faire belle et séductrice ou devenir réellement terrifiante lorsque la colère la gagne…
Milady, planche de l'album © Futuropolis / Bihel / Venayre
Si l’histoire des Trois Mousquetaires est connue de tous, faisant de ce chef d’œuvre de Dumas un incontournable du roman d’aventure, Sylvain Venayre et Frédéric Bihel nous le raconte à travers les yeux de la belle et vénéneuse espionne… Ce changement de paradigme suffit à insuffler un souffle nouveau dans ce récit de cape et d’épée, même si, avant eux, la talentueuse Agnès Maupré avait réhabilité Anne de Breuil dans son remarquable et incontournable diptyque Milady de Winter….

Il se dégage des planches de l’album une force peu commune grâce à des crayonnés sépias somptueux plein d’énergie et de fureur qui insuffle la vie à chacun des personnages, et à Milady en particulier… Elle apparait, telle la Lady Macbeth de William Shakespeare, être le moteur de l’action, étayant la thèse du jeu littéraire auquel se prête le scénariste dans ce roman graphique qui revêt toute sa force pour ceux qui connaissent les rouages du roman…
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

Paris, an de grâce 1633. Louis XIII règne sur la France et Richelieu la gouverne. Le Cardinal, l’une des personnalités les plus puissantes et les plus menacées de son temps, doit sans cesse se garder des ennemis de la Couronne. L’espionnage, l’assassinat, la guerre, tout est bon pour parvenir à leurs fins… et même la sorcellerie, qui est l’œuvre des plus fourbes adversaires du royaume : les dragons! Ces redoutables créatures surgies de la nuit des temps se dissimulent parmi les humains, ourdissant de sombres complots pour la reconquête du pouvoir. Déjà la Cour d’Espagne est tombée entre leurs griffes… Alors, en cette nuit de printemps, Richelieu décide de jouer sa carte maîtresse. Car l’heure est venue de reformer l’élite secrète qu’il commandait jadis, une compagnie d’aventuriers et de combattants hors du commun, rivalisant d’élégance, de courage et d’astuce, ne redoutant nul danger. Les Lames du Cardinal !