Haut de page.

PTSD
PTSD


Fiche descriptive

Roman Graphique

Guillaume Singelin

Guillaume Singelin

Guillaume Singelin

Ankama

Label 619

01 Mars 2019


19€90

9791033509530

Chronique

Ancienne tireuse d’élite dans une guerre fictive passée, Jun se retrouve maintenant sans-abri et en colère, comme beaucoup d'autres vétérans.

Brisée physiquement et mentalement, hantée par ses souvenirs, elle n'accepte l’aide de personne. Si la drogue semble être la seule chose l’aidant à atténuer sa douleur, les gangs qui contrôlent les vétérans en leur fournissant des médicaments sont endémiques.

Jun se retrouve alors au milieu d'une autre guerre qu'elle tente de mener seule.
un chef d'oeuvre!


La guerre de Jun
PTSD, planche de l'album © Ankama / SingelinPTSD fait partie de ces albums dont l’histoire et les personnages vous poursuivent longtemps après l’avoir refermé…

Jun vit seule dans la rue, toujours sur le qui-vive et refusant l’aide de quiconque. Brisée tant physiquement que moralement par une guerre impopulaire où elle officia comme sniper, elle vit au jour le jour et fouille dans les poubelles pour trouver sa pitance. Pour tenir le coup et combattre les démons qui la hantent et la colère qui la ronge, elle se bourre de médocs vendus par des gangs qui exploitent sans vergogne la détresse des vétérans…

Une nuit, après une altercation avec un dealers, elle s’endort, blessée, sur le seuil d’un restaurant… Le lendemain, Léona, la restauratrice qui élève seule son enfant, lui mitonne un bon petit plat et tente avec gentillesse d’engager la conversation… Mais Jun refuse cette main tendue et retourne à la solitude de la rue…

Après avoir braqué un gang pour s’approvisionner en drogue, Jun va être traquée sans relâche à travers la cité tentaculaire où survivre n’était déjà pas une mince affaire…


Un récit sans concession qui vous prend aux tripes…
Révélé au grand public par son formidable travail graphique sur The Grocery (avec Aurélien Ducoudray), Guillaume Singelin fait montre de son talent de conteur avec ce premier album solo… Et pour un coup d’essai, c’est un coup de maître…

PTSD, planche de l'album © Ankama / SingelinPar petite touche, Guillaume Singelin esquisse le portrait d’une vétéran meurtrie dans sa chair et dans son âme par les horreurs d’un conflit dont on ne sait rien. Avec une facilité désarmante, il parvient à nous faire ressentir les tourments qui sont les siens, décrivant avec finesse un personnage éminemment complexe et torturé qui va s’engager sur le chemin de la rédemption.

En laissant volontairement de côté le contexte historique et la localisation du récit, l’auteur lâche la bride à son imagination pour servir au mieux son propos et donner vie à un Tokyo tentaculaire et fantasmée qui devient un personnage à part entière. On ignore tout de la guerre qui a causé le trouble de stress post-traumatique (PTSD en anglais pour Post traumatic stress disorder) de Jun… Mais les bribes apportées par les flashbacks ou les dialogues ciselés abordant le sujet, avec des silences parfois plus signifiants que les mots, permettent d’en comprendre la nature et l’impopularité qui oblige les vétérans à vivre en paria, en marge d’une société qui les rejette et dans laquelle ils n’ont plus leur place.

Mais si PTSD s’avère si immersif, c’est aussi grâce au formidable travail graphique de l’auteur qui fait montre d’un talent de metteur en scène confondant. Ses plans très travaillés font la part belle au ressenti des différents protagonistes du récit. PTSD, planche de l'album © Ankama / SingelinAlternant scènes d’action virevoltante et scène plus apaisée, il maîtrise parfaitement la temporalité du récit, impulsant un rythme saisissant à l’album. Sa mise en couleur subtile reflète les états d’âme de l’héroïne avec des couleurs délavées quand Jun est rattrapé par ses démons ou subit l’emprise du manque et des teintes plus lumineuses lorsqu’elle croise la route de Léona ou du vieux vétéran, personnages touchants d’humanité alors même qu’ils n’ont pas été épargné par la vie…

Après nous avoir impressionné par son dessin virtuose et formidablement expressif sur The Grocery en tandem avec Aurélien Ducoudray, Guillaume Singelin s’impose avec PTSD comme un auteur complet…

Avec ce récit intemporel, il met en scène un personnage brisé tant physiquement que psychologiquement qui s’engage presque, presque malgré elle, sur le chemin de la rédemption… Dialogué avec soin et porté par un dessin sensible et énergique, son récit poursuivra longuement le lecteur par sa charge émotionnelle et la bouleversante humanité de ses protagonistes…
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.