Haut de page.

L'Etoile du Désert T.2
L'Etoile du Désert


Fiche descriptive

Aventure

L'Etoile du Désert

Tome 2

Desberg

Marini

Marini

Dargaud

1996

Chroniques

Quand Matt Montgomery, un haut fonctionnaire de Washington, intègre, respectueux des lois, a retrouvé le corps de sa fille poignardé, un étrange dessin étoilé tracé au couteau sur sa poitrine, il n'a pu supporter la douleur ni l'horrible idée qu'il ne comprendrait jamais la raison de ce meurtre. Alors il s'est raccroché à la seule piste possible, se lançant à la suite d'un homme mystérieux, un simple nom sur un registre d'hôtel, une silhouette inconnue déjà repartie vers son far-west. Matt a suivi le chemin de fer jusqu'au bout de la voie, là où les rails et la civilisation n'ont pas encore pénétré. Et tout ce qu'il a pu apprendre de cet étrange Jason Cauldray n'a aucune raison de le rassurer. Car l'être qui se dessine peu à peu en face de lui n'est clairement pas du même monde, de la même logique rassurante ! Sa puissance, il la tire de la sauvagerie, de la loi du plus fort, perché au sommet de sa garde prétorienne, seigneur et maître des bordels de la compagnie ferroviaire. Mais même face à cette haine presque naturelle et qu'il lui faut démonter jusqu'à atteindre le coeur de Cauldray, la piste que suit Matt semble parfois perdre tout sens, comme s'il semblait impossible de trouver la moindre explication au meurtre de sa fille.

Car la clé n'est peut-être pas, finalement, l'assassin, mais plutôt cette trace étoilée qui porte le nom de l'étoile du désert, et qui finira par rappeler à ceux qui veulent bien se l'avouer un fort douloureux souvenir...
un bon album !


Scénario classique, mais dessins sympathiques...
Après avoir souvent entendu parler de L'Etoile du Désert, je me suis enfin décidé a lire cette série...

Le dessin est vraiment magnifique. Les couleurs rendent vraiment l'ambiance très sombre, grâce a une palette de couleurs tout a fait appropriée. Le sexe et la violence, très présents, nous rendent vraiement compte de la vie dans ces villes d'ouvriers du rail.
Le tout est servi par un découpage, certes classiques, mais efficace, et des plans vraiment très audacieux (vue depuis la cheminée dans le tome 1, vu depuis le fond l'auge dans le tome 2....).

Le scénario est de facture assez classique, le tome 2 étant, à mon avis, meilleur que le tome 1.
En effet le tome 1 ne nous apprend pas grand chose : il pose les bases du scénario, mais ne fait pas beaucoup avancer l'histoire.
De plus, les indices mettant Matt Montgomery sur la voie des assassins de sa femme et de sa fille sont vraiment minimes, voir pas crédibles : la seule description de deux silhouettes aperçues dans les parages de son habitation lors des meurtres lui permettent de retrouver les assassins et ce de manière certaine, puisque ces maigres indication lui suffisent pour se déplacer au fin fond du Far West indices. Une partie enquête un peu bâclée donc...

Le tome 2, comme je l'ai dit précedement, me parait plus abouti d'un point de vue scénaristique. Les deux auteurs nous entraine dans l'enfer d'une ville peuplée d'hommes, avec ses bagarres, ses crimes, ses nuits torrides...
La chute est interessante et peu prévisible : elle s'apparente assez a un plaidoyer contre les autorités américaines de l'époque, responsable du génocide des Indiens.

Ce dyptique mérite donc d'être lu avec attention, moins pour le scénario (sympathique, mais trop classique), que pour le dessin sublime de Marini
Steinz



Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.