Haut de page.

Bad Bones
Bad Bones


Fiche descriptive

Jeux familial

Sit Down

David Flies

Aoulad, Alexander Brick, Oliver Mootoo

Sit Down

1 à 6 joueurs

8 ans et +

30 mn

février 2019


43€90
Chronique

Vous meniez la belle vie au sommet de votre tour, contemplant votre royaume paisible et discutant avec vos charmants voisins. La vie était un bonheur absolu. Oui mais ça c'était avant !

Bad Bones est un jeu dans lequel vous devez survivre à une invasion de squelettes toujours plus nombreux et dangereux.

L'invasion ne peut pas être vaincue, vous devez donc survivre à vos adversaires.

Vous avez à votre disposition une gamme d’armes qui permettent de vaincre, de ralentir, voire de dévier les squelettes vers les autres joueurs.

Le jeu se termine lorsque la tour ou le village d'un joueur est détruit.
un excellent jeu!


Bad Bones, Good Game
Alors que vous vous la couliez douce à siroter des mojito (sans alcool) en haut de votre jolie tour, votre paisible royaume est envahi par une horde de squelettes vraiment très méchants désireux de saccager votre charmant village et de mettre à bas votre jolie tour… L’invasion ne pouvant être jugulée, vous devrez vous contenter de résister plus longtemps que vos adversaires qui ont le même soucis…

Règles et matériel

Bad Bones, attendre la tempête... © Sit DownSi vous voulez jouer à Bad Bones, il vous faudra faire un peu de muscu avant de vous rendre dans votre crémerie ludique la plus proche… Par ce que la jolie boite (toilée s’il vous plaît et superbement illustrée par l’impressionnant Oliver Mootoo) pèse le poids d’un âne mort (un squelette d’âne ?). Il faut dire qu’elle dégorge de matos… Plateaux individuels et tuiles sont en carton épais et donc résistants aux hordes de squelettes… Le plateau semble étrangement dépouillé mais on gagne indéniablement en lisibilité ce que l’on perd en esthétisme…
Les illustrations s’avèrent très sympathiques, à commencer par celles des squelettes… Mais ce qui épate, c’est les figurines Héros (pourquoi roses ?) et la tour en kit qui s’avère du plus bel effet… Oui, vraiment, on a bien envie de la défendre cette tour !

Le livret de règles est étrangement enterré tout au fond de la boîte… Bon, après, pour un jeu de squelettes c’est raccord avec la thématique… Quand je dis le livret, je devrais dire les livrets, parce qu’il y en a deux… Un avec les règles de base (8 pages épaisses en papier glacé) et un autre (de 8 pages aussi, avec un papier toujours aussi épais et glacé) proposant les règles avancées, la version coopérative et les chefs des Squelettes qui viennent ajouter au bordel ambiant…

Particulièrement bien écrit et porté par une maquette claire et aérée, chacun des livrets s’avère parfaitement digeste… Les règles se comprennent et s’expliquent rapidement et c’est tant mieux parce que là, vous voyez, la horde est déjà aux portes du royaume… Au niveau des choses incongrues : la liste du matériel se trouve au début du second livret…

Contenu de la boîte : une horde de squelettes (180 quand même) et un sac en tissus, 1 plateau Aide de jeu, des tuiles Pièges qui font mal, 6 Cimetières… Pour les règles avancées : 8 tuiles Armes, 19 tuiles Chef Squelette, 7 tuiles Pièges Avancés et, pour chacun des 6 joueurs : 1 figurine Héros, 4 étages de Tour, 1 plateau individuel et 5 tuiles Village.


Déroulement d’une partie

Bad Bones, fight!... © Sit DownMise en place
La mise en place est d’autant plus simple qu’elle est explicitée de façon simple… Pour faire simple, chacun prend son plateau, construit sa tour en son centre et y place son Héros… Chacun fait alors entrer 4 Squelettes placés selon un code de couleur et une orientation… La baston peut commencer !

Déroulement
Le jeu se déroule en simultané, chaque joueur jouant chaque phase en même temps…

Bad Bones, un tas de morts vivants... © Sit Down1Déplacer le héros: chaque joueur déplace son héros d’une case dans la direction de son choix… Il massacre joyeusement tous les squelettes se trouvant sur la case d’arrivée.

2Pose ou récupération d’un piège sur une case ne contenant ni tour, ni piège, ni squelette… Un piège récupéré est automatiquement réparé. Les pièges, c’est rigolo, ça permet d’envoyer des squelettes chez ses voisins (Catapulte), de les faire changer de direction (Mur et Dragon) ou de les attirer sur une case adjacente (le Trésor… ben oui, même mort, l’homme reste avide…).

3Déplacement des Squelettes: chaque squelette de la horde se déplace d’une case dans le sens de sa flèche et est retourné. Un squelette déplacé sur la Tour lui fait perdre un étage, sur un héros se fait exploser le crâne, sur un piège l’active… Si un squelette sort du plateau via une case forêt, il est placé dans le cimetière du joueur de gauche s’il sort à gauche, dans celui du joueur de droite s’il sort à droite et du joueur au choix s’il sort par le haut… S’il sort par le bas, il détruit l’une des constructions du village. Oui c’est cruel mais assurer la défense du village, c’était votre job non ?

4Arrivé des nouveaux Squelette: chaque joueur fait entrer sur son plateau trois nouveaux squelettes tirés du sac ainsi que tous ceux se trouvant dans son cimetière perso…

Fin de partie
La partie s’achève quand l’un des joueurs perd sa jolie tour ou son charmant village… On procède alors à un décompte : chaque joueur marque 1 point par étoile visible sur les pièges (visibles ou en réserve), 4 points par étage de la tour encore intact et 3 par maison de village intacte… Devinez quoi ? Le gagnant sera celui possédant le plus de points…

Bien évidemment, le joueur ayant causé la fin de partie est exclu du décompte… Il ne manquerait plus qu’un monarque incompétent puisse remporter la partie !

l’Avis de la Rédaction

Bad Bones, partie en cours © Sit DownBad Bones est un jeu de Tower Défense, jeu né sur les consoles et où les joueurs devaient défendre une tour contre une horde de trucs voulant la démolir… Ce n’est pas le premier du genre en jeu de plateau mais c’est pour l’heure le plus enthousiasmant auquel nous avons joué pour l’heure …

Nous avons tout d’abord adoré le subtil équilibre entre le chaos inhérent à ce genre de jeu (sans quoi on perd l’aspect résolument fun des Tower Defense !) et la stratégie que l’on doit mettre en place pour ralentir (puisqu’on ne peut l’arrêter !) la horde qui déferle dans nos campagnes, menaçant tours et villages… Et si les règles sont simplissimes, elles offrent néanmoins une savoureuse profondeur de jeu qui se révèle au fil des parties…

On appréciera ensuite le rythme endiablé des parties… Les tours se succèdent mais chacun jouant simultanément à chacune des 4 phases qui les constituent, il n’y a nuls temps morts… On aurait pu craindre que les plateaux individuels n’induisent des parties où chacun jouerait dans son coin sans se soucier de ses adversaires… Mais (heureusement !) il n’en est rien ! En effet plusieurs mécanismes permettent d’envoyer les squelettes chez ses voisins : la catapulte (simple mais bougrement efficace) mais aussi et surtout les sorties de plateau qui envoient les monstres terroriser tours et villages adverses… En utilisant judicieusement murs et dragons, on peut arriver à de chouettes résultats… Et si on peut s’arranger pour s’en prendre au joueur dont le village et la tour sont quasiment intacts, c’est mieux…

Bad Bones, la Horde déferle © Sit DownS’apparentant à une Intelligence Artificielle, la mécanique de déplacement des squelettes s’avère particulièrement simple et maligne, entraînant naturellement les monstres vers la tour ou le village…

Le hasard a bien évidemment son mot à dire puisque les squelettes sont piochés aléatoirement dans le sac à squelettes… Ils peuvent dès lors, en fonction de leur placement, être particulièrement indolores ou, au contraire, particulièrement menaçants. Ça peut paraître injuste lorsque le sort s’acharne… mais dites-vous que ce n’est que du bonheur pour vos adversaires !

Cerise sur le gâteau, le jeu propose de très chouettes variantes. Les règles avancées viennent enrichir le jeu en offrant aux joueurs la possibilité d’armer leur héros et d’en faire un plus redoutable guerrier encore… Mais il permet aussi et surtout de modifier les Pièges avec lesquels les joueurs commencent la partie : chacun reçoit une certaine somme et devra, en début de partie, acheter pièges et armes avec de la monnaie sonnante et trébuchante… L’équipement disponible dépendant du nombre de joueurs… Ajoutons à cela des chefs Squelettes qui viendront compliquer la tâche… Ou pas ! Car l’un d’entre eux s’avère bougrement sympa… Mais c’est bien le seul !
Bad Bones, un mort vivant bélliqueux... © Sit DownLes modes solo et coopératifs s’avèrent quant à eux particulièrement convaincants, offrant des saveurs de jeux très différentes avec un corpus de règles presque analogue…

Proposant différents modes de jeu (base, avancé, coopératif ou compétitif), Bad Bones est un jeu résolument fun à même de séduire un large public…

Renforcée par de sympathiques illustrations d’inspiration vidéoludique, David Flies reprend les codes des Tower Defense qui fleurissent sur tablette et smartphone pour signer un jeu tout simplement jubilatoire… Les règles simplissimes proposent une mécanique très abordable masquant une richesse foisonnante qui se révèle au fil des parties…

Pour faire court : Bad Bones est un jeu familial simple mais bougrement malin à essayer de toute urgence…



On aime...

son ambiance résolument fun
ses règles simplissimes
la mécanique très maligne de déplacement des squelettes
les différents modes de jeu
le subtil équilibre chaos / tactique

On n'aime pas...

voir débarquer l’Empereur des Squelettes sur son plateau
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.