Haut de page.

Graines de bandits
Graines de bandits


Fiche descriptive

Roman Graphique

Yvon Roy

Yvon Roy

Yvon Roy

Rue de Sèvres

28 Août 2019


18€

9782369811015

Chronique
Graines de bandits
L’école de la vie

Nous sommes en Amérique et le calendrier affiche 1973. Par ici, la modernité vient tout juste d'arriver. Pourtant, il suffit de s'éloigner de la ville de quelques centaines de kilomètres pour reculer de plusieurs décennies.

Tout est contraste, tout est neuf ou inexploré, tout semble possible. C'est dans ce contexte que deux jeunes parents quittent la ville avec leurs deux fils pour s'installer en campagne dans le but avoué de fuir la modernité. Cependant, rien ne se passe comme prévu et le climat familial se détériore rapidement. La seule option pour les deux frères est de fuir.

Fuir chaque jour les violences parentales vers les champs et les bois, pour s'inventer une autre existence. Dans ce petit village perdu, à force d'aventures, de mauvais coups et d'amours d'été, c'est toute la vie qui leur sera révélée.
un excellent album!


L’école de la vie
Graines de bandits, planche de l'album © Rue de Sèvres / RoyAprès ses poignantes Petites Victoires qui nous racontait le combat d’un couple séparé pour donner à leur fils autiste à vaincre et surmonter sa maladie, le talentueux Yvon Roy nous entraîne dans le quotidien de deux ados dans l’Amérique rurale des années 70…

Amériques du nord, 1973. Une famille a décidé de venir s’installer à la campagne, loin du fracas de de la ville et la modernité… Mais cet idyllique retour à la terre ne se fera pas sans heurt… Car si le paternel, fervent croyant, s’accommode fort bien de cette vie rurale, sa femme dépérit et sombre dans la dépression et la violence.

Pour échapper à cette atmosphère étouffante, leurs deux enfants rêvent d’aventures… et d’apporter la civilisation à ce trou paumé…


Graines de bandits, planche de l'album © Rue de Sèvres / RoyL’album commence dans une atmosphère calme et faussement apaisée… Mais la tempête couve et ne demande qu’à se déchaîner.
Un récit initiatique doux-amer d’une rare justesse…
Difficile de ne pas être touché par ces deux gamins pleins de ressources et d’imagination qui affrontent l’adversité avec leur âme d’enfant et découvrent la vie par petites bribes : le monde des adultes, la dépression, la liberté, les premiers émois de l’adolescence, les rivalités…

Sans doute l’auteur a-t-il puisé dans son enfance pour rendre compte avec une rare justesse de cette chronique tendre et cruelle de l’adolescence avec ce narrateur, le plus jeune des deux frères, s’efforçant d’ériger des remparts imaginaires entre lui et le monde qui l’entoure, pour échapper à son morne quotidien et à une famille dysfonctionnelle.

Sensible et expressif, le dessin de l’auteur s’avère lui aussi d’une grande justesse et met avec efficacité l’insouciance de l’enfance, malgré un propos parfois âpre. Graines de bandits, planche de l'album © Rue de Sèvres / RoyC’est dans cette dichotomie que réside toute la force de cet album doux-amer et finement orchestré…

Yvon Roy signe avec Graines de Bandit un album intimiste tendre et cruel qui dépeint la jeunesse d’un ado écartelé entre le monde de l’enfance et celui des adultes.

Difficile de ne pas être touché par ce récit initiatique racontant la vie d’un ado se réfugiant dans des aventures imaginaires pour échapper à un quotidien trop lourd à porter, à une famille à la dérive, aux rêves de son père et à la dépression de sa mère… Son dessin délicat et faussement enfantin confère toute sa force à son récit doux-amer qui s’achève sur une salutaire note d’espoir…

Après les Petites Victoires, l’auteur fait montre de son talent de conteur et de faiseur d’images…


Chaque jour, on part explorer notre nouveau territoire. Il y a des merveilles dans tous les coins. Comme si l’Amazonie avait débarqué derrière chez nous.
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.