Haut de page.

Welkin
Welkin


Fiche descriptive

Jeux familial

Ankama

Fabien Tanguy

Sylvain Sarrailh

Blackrock Games

2 à 4 joueurs

10 ans et +

40 mn

juillet 2019


26€90
Chronique

Dans un monde où les terres habitables flottent dans le ciel, vous voilà bâtisseur céleste ! Procurez-vous les matériaux les plus recherchés pour construire les plus belles demeures qui soient. Maîtrisez les fluctuations du marché et devenez le bâtisseur le plus réputé… et le plus riche !
un chef d'oeuvre!


Un vent de fraîcheur ludique
Dans Welkin, les joueurs incarnent des bâtisseurs célestes qui vont s’efforcer de collecter les matériaux les plus précieux pour édifier de superbes demeures flottantes et devenir le bâtisseur le plus riche et le plus prestigieux…

Règles et matériel

Welkin, dos des cartes Chantier © Ankama / Sarrailh / TanguyAvec ses couleurs acidulées et son illustrations féérique, Welkin accroche d’emblée l’œil du chaland, de même que le contenu de la boîte…

Il y a tout d’abord ce plateau atypique fluctuant et rudement bien conçu et particulièrement lisible qui intrigue d’emblée le joueur… Et ces jetons en cartons épais, ces plateaux individuels aux formes élégantes et, surtout, ces cartes superbement illustrées par le talentueux Sylvain Sarrailh à qui on doit les magnifiques illustrations de la Légende du Cerisier en Fleur qui fleurit tous les dix ans. Si le thermoformage est fort bien conçu (avec de sympathiques indications sur la façon de ranger le matos), il aurait gagné à être un brin plus solide…

Welkin, jetons de Cotation (réversibles) © Ankama / Sarrailh / TanguyLe livret de règles (7 pages) est tout à la fois clair et aéré. Les différents rouages du jeu y sont expliqués avec force détails et le corpus des règles s’avère parfaitement digeste… La dernière page aurait pu être utilisée pour proposer un résumé des règles du jeu, mais cela reste un détail…

Contenu de la boîte: 46 cartes Chantier, 75 jetons Ressource (15 de chacun des 5 types), 1 plateau central, 10 jetons de cotation réversibles, 70 pièces d’or (de valeur 1, 5 et 10) et, pour chacun des 5 joueurs : 1 plateau Individuel et 5 jetons Production (1 de chaque type)


Déroulement d’une partie

Welkin, le plateau individuel © Ankama / Sarrailh / TanguyMise en place
La mise en place s’avère particulièrement rapide et fluide. Il ne faut juste pas oublier de constituer un deck en fonction du nombre de joueur, petit détail qui a son importance pour les lecteurs distraits (n’est-ce pas Laurent !).

Déroulement
A son tour de jeu, un joueur peut effectuer l’une des actions parmi les trois proposées :

Welkin, cartes Chantier © Ankama / Sarrailh / Tanguy1Ouvrir un chantier: le joueur prend l’un des 5 chantiers disponibles et retourne, si la carte l’indique, 1 jeton Cotation situé sur le plateau central. (si les 2 emplacements de son plateau central sont occupés, il ne peut choisir cette option)

2Produire des ressources: Le joueur doit retourner l’un des 5 jetons Production. Pour chaque pièce dépensée, le joueur peut retourner un jeton Production supplémentaire avant la collecte… A l’issue de son tour, toutes les ressources excédentaires sont défaussées… Les faces +1 désignent alors le nombre de ressources qu’ils peuvent collecter, les faces Ressource, leur type.

3Utilise des Ressources: Le joueur déplace tout ou partie de ses ressources sur un chantier. S’il est complété, le Chantier remporte des espèces sonnantes et trébuchantes, chaque ressource utilisée rapportant autant d’argent qu’il y a de jetons Cotation de son type visible sur le plateau central. Les chantiers achevés sont conservés (pour départager des éventuelles égalités mais aussi pour pouvoir bénéficier – une seule fois ! – de son éventuelle Pouvoir)…

Fin de partie
Quand un joueur prend une carte Chantier et qu’on ne peut plus le replacer, chacun des autres joueurs joue une dernière fois… Le joueur le plus riche remporte alors la partie…

l’Avis de la Rédaction

Welkin, apperçu du matériel © Ankama / Sarrailh / TanguyWelkin fait partie de ces jeux dont on sent le formidable potentiel dès les premiers tours de jeu…

Ses règles simples et accessibles en font un jeu résolument familial où jeunes et moins jeunes peuvent s’affronter avec un réel plaisir… Mais les mécanismes simples et brillantissimes (n’ayons pas peur des mots) imaginés par Fabien Tanguy font souffler un vent de fraîcheur dans l’univers des jeux de gestion, tout en le rendant ludiquement intéressant même pour les joueurs chevronnés.

Il y a tout d’abord la façon savoureuse dont est gérée le cours de chacune des ressources, et donc l’argent que l’on pourra engranger lors de l’achèvement d’un bâtiment… Certaines cartes Chantier permettent de retourner un ou deux de ces fameux jetons et donc d’influer potentiellement sur le cours de deux ou quatre ressources… Et croyez-moi, ce n’est pas rien et il n’est pas rare que des joueurs se liguent pour faire chuter le cours d’une ressource trop lucrative pour un joueur ! D’autant plus si cela peut servir leurs propres intérêts !

Welkin, cartes Chantier © Ankama / Sarrailh / TanguyAutre élément absolument génial : la façon dont sont produites les ressources, une fois encore à coup de jetons réversibles… Lorsque démarre le jeu, toutes les ressources sont visibles sur le plateau individuel de chaque joueur. Augmenter la quantité de ressources produite à chaque tour, c’est réduire l’éventail de choix des ressources… et réciproquement ! Et cela s’avère à l’usage bougrement malin… Voire carrément diabolique ! D’autant qu’on peut retourner plus d’un jeton à grand renfort d’argent !

Ces deux mécanismes, combinés aux Pouvoir offerts les cartes Chantier donnent lieu à de délicieux combos aux joueurs dotés d’un sens du timing et de la programmation aiguisés… Car si compléter un chantier est un but en soit, encore faut-il l’achever lorsque les cours des différents matériaux utilisés sont au plus hauts ! Ainsi faudra-t-il garder un œil sur les fluctuations du marché, influer sur les cours en s’efforçant de faire monter celui de nos chantiers en cours tout en dévaluant les ressources utilisées par les autres joueurs… Bref, s’adapter… sans cesse… faire preuve d’opportunisme mais aussi de prudence… Car avoir un emplacement de Chantier disponible c’est bien souvent s’assurer la possibilité de modifier le cours des Ressources le tour précédent une vente… Sans oublier les Pouvoirs offerts par certains Chantiers qui, utilisés dans le bon timing, peuvent s’avérer particulièrement lucratifs !

Welkin, jetons de Production © Ankama / Sarrailh / TanguyWelkin est clairement l’un des gros coups de cœur de la rentrée…

Si ses règles fluides le destinent à un public familial, la subtilité des mécanismes imaginés par l’impressionnant Fabien Tanguy le rend intéressant même auprès des joueurs chevronnés ! Les mécanismes de fluctuation de coût des Ressources et de leur collecte s’avèrent particulièrement malins (voir carrément diaboliques) offrant de savoureuses possibilités de combos aux joueurs parvenant à maîtriser le timing…

Ajoutons à cela le formidable travail de Sylvain Sarrailh aux illustrations et une direction artistique aux petits oignons et vous obtenez un jeu fluide, envoûtant et ludiquement très rafraîchissant… A jouer sans modération !



On aime...

la qualité du matériel sublimée par les illustrations de Sylvain Sarrailh.
le système de cotation
le mécanisme de collecte de ressources souple et diabolique
permet de réunir des joueurs geek et des joueurs occasionnels
les parties fluides


On n'aime pas...

le thermoformage un brin fragile
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.