Haut de page.

La sorcière en haut de la montagne
La sorcière en haut de la montagne


Fiche descriptive

Fantastique

Rune Ryberg

Rune Ryberg

Rune Ryberg

Les Aventuriers de l'Etrange

26 Septembre 2019


16€

9782490195107

Chronique
La sorcière en haut de la montagne
(gentiment) horrifique et (résolument) féministe

Une aventurière écarte les feuillages et déterre une tête, la tête aux yeux clos de la Sorcière. Surgit alors une horde de squelettes. Les moteurs rugissent, la fureur éclate et les corps s'entrechoquent jusqu'en haut de la montagne, là où règne la Sorcière depuis toujours et à jamais.

Entre Lara Croft, Mad Max et Evil dead III, le nouvel album du fantasque Rune Ryberg est un déchaînement hilarant de bruit et fureur.
un excellent album!


(gentiment) horrifique et (résolument) féministe
La sorcière en haut de la montagne, planche de l'album © Les Aventuriers de l'Etrange / RybergAprès son Géant et le Fâcheux rendez-vous, Rune Ryberg est de retour chez les Aventuriers de l’Etrange pour un récit d’aventure gentiment horrifique chargé de symboles…

Une aventurière descend de sa moto et s’aventure dans une forêt inextricable, guidé par un vieux carnet de notes emplis d’étrange symboles. Ses pas la conduisent à une stèle gravée devant laquelle elle se livre à un rituel païen qui fait surgir de terre une tête décapitée dont la bouche et les yeux ont été cousus…

Surgissent alors une horde de squelettes grimaçants chevauchant de grosses cylindrées et semblant bien décidés à s’emparer de la tête de la sorcière… S’amorce alors une course endiablée et semée d’embûches qui conduira la jeune femme en haut de la montagne pour y accomplir son destin…

La sorcière en haut de la montagne, planche de l'album © Les Aventuriers de l'Etrange / Ryberg
Un fantastique récit en noir & rose…
La couverture est indéniablement de celles qui attirent l’œil, tant par sa composition que par le style lâché de l’auteur… Au premier plan : une jeune femme armée d’un uzi enfourchant une moto entourée d’une horde de squelette qui ne semble pas lui vouloir du bien… En arrière-plan la tête de la sorcière, tout à la fois inquiétante et, étrangement, apaisante…

Dès les premières pages, l’auteur séduit par son style formidablement énergique et sa mise en couleur aussi radicale que surprenante, les planches de l’album étant en rose & noir… On ne peut qu’être impressionné par son sens du mouvement et son saisissant travail sur les expressions, délicieusement caricaturales, et, malgré l’aspect gentiment macabre inhérente à la thématique, d’une folle drôlerie. Difficile par exemple de ne pas sourire devant la face (doublement !) décomposée du squelette-biker constatant qu’il a mal apprécié la trajectoire de sa moto !

La sorcière en haut de la montagne, planche de l'album © Les Aventuriers de l'Etrange / RybergMais la force de l’album réside indéniablement dans sa double lecture… Car si il s’ouvre sur une scène inspirée de Lara Croft et se poursuit sur un rythme effréné dans la plus pure tradition du survival déjanté et horrifique façon Une Nuit en Enfer, il porte une forte charge symbolique et questionne, l’air de rien, sur le sort réservé aux femmes osant assumer leurs désirs et leurs pulsions et qui ont bien souvent été appelée sorcière dans nos sociétés occidentales, subissant le joug de la morale judéo-chrétienne pour servir les intérêts des mâles dominants…

Récit iconoclaste sans paroles et en noir & rose, La sorcière en haut de la montagne démontre une nouvelle fois le saisissant talent de Rune Ryberg qui tisse un récit étrange, iconoclaste et déjanté qui tient tant de Lara Croft que d’une Nuit en Enfer…

Mais au-delà du récit se dessine en filigrane un conte philosophique sur le courage qu’il faut encore dans nos société moderne pour s’assumer en tant que femme libre et épanouie…

Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.