Haut de page.

L'esprit de Lewis, Acte II
L'esprit de Lewis


Fiche descriptive

Fantastique

L'esprit de Lewis

Tome 2

Bertrand Santini

Lionel Richerand

Hubert

Soleil

Métamorphoses

02 Octobre 2019


16€95

9782302077799

Chronique
L'esprit de Lewis, Acte II
Le portrait de Lewis Pharamond

Londres, neuf mois plus tard. Lewis Pharamond a quitté le manoir de Childwickbury ainsi que Sarah, le fantôme d'une Française qui, en échange de la promesse d'un amour éternel, lui avait offert le don de l'écriture.

Depuis la parution de son premier roman, Jonas et le fantôme de la noyée, Lewis, devenu la coqueluche de tout Londres, mène une vie d'insouciance et de débauche. Mais, une nuit, Sarah réapparaît, jalouse des maîtresses de Lewis et bien décidée à lui faire payer le prix de sa trahison...

Ainsi débute une descente aux enfers qui mènera Lewis bien au-delà de tout ce que le lecteur peut imaginer.
un chef d'oeuvre!


Le portrait de Lewis Pharamond
L'esprit de Lewis, planche du tome 2 © Soleil / Richerand / Santini / HubertAvec l’Esprit de Lewis, la collection Métamorphose s’enrichit d’un titre envoûtant et comme de coutume superbement édité… Le second et dernier acte de ce récit plein de charmes et d’esprit faisaient partie de ces albums très attendus par les voyageurs des Sentiers de l’Imaginaire…

Après le décès de sa mère, Lewis Pharamond est retourné vivre dans le vieux manoir de Childwickbury, chargé des souvenirs de son enfance… Là, il espère pouvoir écrire son premier roman mais, rongé par le chagrin, il ne peut écrire une ligne… Mais, bientôt, d’étranges phénomènes se produisent au manoir dont il apparaît qu’il est hanté par Sarah, fantôme d’une grande beauté qui allait devenir sa muse… Au fil de leurs rencontres, Sarah offre à Lewis le don de l’écriture en échange de la promesse de retrouver son identité et celle de son meurtrier…

L'esprit de Lewis, planche du tome 2 © Soleil / Richerand / Santini / HubertMais sitôt son premier roman écrit et accepté par un éditeur en vogue, le jeune homme abandonne le manoir, regagne Londres dont il devient la coqueluche des soirées mondaines… Oubliant ses promesses, il s’abandonne à sa gloire naissante et à une vie de plaisirs et de débauche… Mais, alors que son éditeur le presse de commencer son second roman, Sarah se rappelle à lui pour qu’il tienne ses promesses… Jalouse, elle compte bien lui faire paye chèrement sa trahison au jeune homme qui, grisé par son insolente réussite, méprise cet ectoplasme… Commence alors une lente et inexorable descente aux enfers…


Un conte tragi-comique empreint de mélancolie et de romantisme victorien…
Après un premier opus en tout point envoûtant, il nous tardait de lire la conclusion de ce récit victorien plein de charmes, d’humour délicieusement macabre et de mystères… Ce second et dernier acte s’avère plus sombre et inquiétant que le fut le premier… Car si la morte amoureuse se parait d’atours séduisants, sa jalousie la métamorphose en harpie… Mais il faut dire que le dédain, le mépris et la désinvolture affichée par Lewis lui font amplement mériter son triste sort…

L'esprit de Lewis, planche du tome 2 © Soleil / Richerand / Santini / HubertLe scénario concocté par est une petite merveille chargée de romantisme victorien. Il nous décrit avec un plaisir jubilatoire la lente descente aux enfers de ce dandy qui se rêvait écrivain et qui a pactisé avec un esprit comme Faust le fit avec le diable. Sa description de la bonne société londonienne est une petite merveille de finesse et de causticité, montrant qu’au-delà du vernis des apparences se cache une société hypocrite moins corsetée qu’il n’y paraît. Plein de surprises impromptues, son récit est truffé de références, de son emprunt au Dorian Gray d’Oscar Wilde lorsque Lewis rencontre la jeune femme, le poète, romancier et dramaturge prêtant par ailleurs ses traits à Alistair Castle, l’éditeur du roman de Lewis ; sans parler des références picturales et littéraires de l’époque victorienne, jusqu’au nom même du manoir familial qui n’est autre que celui où vécu un certain Stanley Kubrick…

Pour mettre en scène cette histoire délicieusement macabre, il fallait tout le talent de Lionel Richerand dont le style vif et énergique n’est pas sans évoquer celui d’Hervé Tanquerelle. Difficile de ne pas tomber sous le charme de son trait élégant et de la souplesse de son encrage. Costumes et décors foisonnent de détails qui renforcent et densifient cette délicieuse atmosphère victorienne qui baigne le récit. Chacun de ses personnages s’avère formidablement expressif et leur attitude savamment étudiée servent remarquablement bien les dialogues ciselés signés par le scénariste. De son côté, Hubert signe une mise en couleur somptueuse, pleine de subtilité et de finesse qui souligne avec art l’émotion qui anime les différents protagonistes et contribuent à installer cette atmosphère délicieusement fantastique et macabre…

L'esprit de Lewis, planche du tome 2 © Soleil / Richerand / Santini / HubertAprès un premier acte particulièrement envoûtant, Bertrand Santini et Lionel Richerand nous livrent un dernier acte superbement orchestré et une fin particulièrement savoureuse…

Grisé par son succès insolent, le jeune et naïf Lewis s’est mué en dandy hautain et arrogant qui eut tôt fait d’oublier les promesses faites à sa muse fantomatique… Ivre de jalousie, cette dernière se mue en harpie et va lui faire chèrement payer l’infâmie de sa trahison.

Le récit concocté par Bertrand Santini s’avère plein de surprises impromptues, entraînant le lecteur dans une aventure fantastique baignant dans une délicieuse atmosphère victorienne. Les dialogues ciselés et le trait plein d’élégance de Lionel Richerand, qui plus est sublimé par la somptueuse mise en couleur de Hubert, et une édition irréprochable font de l’Esprit de Lewis un petit bijou du neuvième art…


- Assez ! Ne pouvez-vous pas gentiment pourrir six pieds sous terre, comme tous les morts ?
- Et vous qui n’attendez même pas d’être mort pour vous corrompre ! Les vers de votre tombe rongent vous déjà le cœur.dialogue entre Lewis et Sarah

Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.