Haut de page.

Monolith, seconde partie
Monolith


Fiche descriptive

Anticipation

Monolith

Tome 2

Mauro Uzzeo, Roberto Recchioni

LRNZ

LRNZ

Editions Du Long Bec

23 Octobre 2019


18€

9782379380426

Chroniques
Monolith, première partie
Christine 2.0
Monolith, seconde partie
Seule…

Monolith est une voiture révolutionnaire toute nouvelle sur le marché, conçue pour être une des plus sûres au monde. Alors que Sandra et son fils David âgé de deux ans sont à bord de ce véhicule, celui-ci s'arrête en plein désert. Sous une chaleur de plus en plus insupportable, David et sa mère s'apprêtent à vivre les moments le plus difficiles de leurs vies...
un excellent album!


Seule…
Monolith, planche du tome 2 © Le Long Bec / LRNZ / Uzzeo / RecchioniA la fin du premier tome, nous avions abandonné Sandra en bien fâcheuse posture… Elle venait de plaquer un mari surprotecteur et étouffant pour partir s’aérer loin de lui en compagnie de son fils à bord d’un véhicule bardé d’électronique et ultra-sécurisé… Mais après avoir cassé la commande la voiture, elle se retrouve coincée à l’extérieur alors que son fils est enfermé à l’intérieur, sous un soleil de plomb…

La vie de son fils étant en jeu, Sandra va tout tenter pour l’extraire du Monolith qui pourrait bien se transformer en tombeau


La machine est un loup pour l’homme…
Après un premier tome aussi superbe qu’intrigant, il n’aura pas fallu attendre longtemps le second, publié à peine un mois après le précédent opus… Et après une montée en tension savamment orchestrée, on ne se plaindra pas de pouvoir connaître la fin de ce récit haletant…
Monolith, planche du tome 2 © Le Long Bec / LRNZ / Uzzeo / Recchioni
Mais avant de se lancer dans la lecture de ce second tome, comment ne pas être une nouvelle fois bluffé par le formidable travail graphique de LRNZ qui manie la palette graphique et les outils numérique avec un talent saisissant… Il y a d’abord cette couverture somptueuse qui répond à celle du premier opus qui montrait Sandra désemparée prise dans les phares d’un Monolith menaçante…Celle-ci la montre farouchement déterminée à défoncer le véhicule à coup de clef à molette pour délivrer son fils… Les planches sont une fois encore du même acabit avec une lumière somptueuse, des cadrages résolument cinématographiques et une inventivité graphique impressionnante de maîtrise, telle cette scène où l’héroïne est victime d’hallucinations et dans laquelle l’artiste joue avec les perceptions du lecteur…

Monolith, planche du tome 2 © Le Long Bec / LRNZ / Uzzeo / RecchioniLe scénario s’avère toujours bougrement efficace alors que le lecteur regarde médusée Sandra perdre le sens des réalités et tenter l’impensable dans l’espoir de sauver son fils… Comme le souligne les scénaristes, la nature a longtemps été hostile àl’homme qui a du s’adapter pour survivre… Et si le plus grand des dangers qu’il devrait affronter n’était autre que ce qu’il aura lui-même créé, soit-disant pour se simplifier la vie ?

Concocté par Mauro Uzzeo et Roberto Recchioni, le scénario de l’album est étrangement minimaliste et se résume une phrase: une femme va affronter une voiture ultrasécurisée pour tenter de sauver son fils, coincé à l’intérieur, sous un soleil de plomb.

Pourtant l’album s’avère particulièrement captivant grâce au formidable travail graphique de LRNZ :qui compose une mise en scène résolument cinématographique, une colorisation de haute tenue, une lumière tout juste incroyable et des cadrages percutants tout en faisant preuve d’une inventivité graphique débridée…

On a particulièrement apprécié la dernière scène, joliment emmené et laissant le lecteur médusé…


Ok… Ça devrait aller. Et maintenant… Allons faire sa fête à cette putain de caisse !

El Loco



Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

Cyberpunk est le premier jeu de rôles à exploiter le thème littéraire du même nom. Il est donc fortement inspiré des romans de William Gibson, Walter Jon Williams, Bruce Sterling, Allec Effinger, Pat Cadigan, etc. L'expression cyberpunk vient du mot cybernétique, la science de la communication entre l'homme et la machine, et du mot punk : mouvement musical et social du début des années 80 ayant lancé le slogan "no future". Le mélange des deux nous plonge dans un futur proche et sombre, où la technologie est omniprésente tandis que la décomposition sociale atteint son paroxysme. ..