Haut de page.

Abidjan-Nairobi express
Ekhö Monde Miroir


Fiche descriptive

Heroic-Fantasy

Ekhö Monde Miroir

Tome 9

Christophe Arleston

Alessandro Barbucci

Nolwenn Lebreton

Soleil Productions

13 Novembre 2019


14€50

9782302078796

Chroniques

À travers la planète entière, des Preshauns meurent de honte après avoir brusquement perdu leurs poils. Un mal étrange sur lequel Fourmille doit enquêter. Point commun de toutes le victimes : un séjour à Abidjan.

C'est donc vers l'Afrique que s'envolent Yuri et Fourmille, qui doit également résoudre le meurtre de Niele, célèbre conteuse ivoirienne, assassinée car elle savait des choses sur la plante-qui-pue-des-pieds, celle-là même qui ferait tomber les poils des Preshauns...
un excellent album!


Conte africain déjanté
Ekhö Monde Miroir, planche du tome 9 © Soleil / Barbucci / Arleston / LebretonAprès avoir entraîné son héroïne aux quatre coins du monde, il était bien naturel que les auteurs l’emmènent dans l’Afrique sublime et sauvage pour une aventure dépaysante et délicieusement exotique…

Un étrange mal frappe les Preshauns, leur faisant perdre les poils qui faisaient leur fierté et les faisant, littéralement, mourir de honte… L’affaire est d’importance d’autant que les rangs des Authentistes sont plus touché que ceux des Zeugmas, conférant au drame une dimension éminemment politique, menaçant de raviver des tensions qui pourraient bien faire sombrer les factions de Preshauns dans une nouvelle guerre fratricide qui menacerait le fragile équilibre thaumique du monde d’Ekhö…

La Pontife, dans son infinie sagesse, charge Fourmille Gratule de l’enquête, l’entraînant avec Yuri Podrov et Sigisbert dans l’Afrique ancestrale… Ce qu’elle ignore c’est que Niele, la célèbre conteuse ivoirienne vient d’être assassinée par des individus masqués désireux de lui extirper le secret de la plane-qui-pue-des-pieds dont les contes affirment qu’elles feraient tomber les poils des Preshauns… Sitôt débarquée, la pétillante Fourmille est possédé par l’esprit de la conteuse défunte…


Une nouvelle aventure exotique et déjantée…
Quel plaisir que de replonger dans le monde d’Ekhö, univers foutraque et déjanté sorti de l’imagination fertile et débordante de Christophe Arleston et des pinceaux débridés de l’impressionnant Alessandro Barbucci… Pour ceux qui viennent de débarquer de la Terre (suivez le guide s’il vous plait), Ekhö ressemble, de loin, à notre monde, comme s’il en était le lointain écho, le reflet subtilement déformé, assaisonné à la sauce délirante-fantasy : l’électricité n’y existe pas, les dragons remplacent les avions de ligne, les girafes les taxis et le pape par une Pontife…
Ekhö Monde Miroir, planche du tome 9 © Soleil / Barbucci / Arleston / Lebreton
On retrouve dans ce présent opus tout ce qui faisait le charme des précédents albums de la série : une enquête déjantée, des jeux de mots potaches, des clins d’œil en cascade, des dialogues truculents, un délicieux comique de situation, sans oublier deux héros iconoclastes : Fourmille Gratule et Yuri Podrov, qui se sont bien rapprochés au fil des tomes et forment désormais un couple libre (surtout Fourmille) et heureux…

Mais l’un des charmes de cette série vient indéniablement du dessin sensuel et généreux d’Alessandro Barbucci qui nous émerveille à chaque planche (que dis-je à chaque case !) par son inventivité graphique. Le dessinateur italien semble prendre un plaisir jubilatoire (et ô combien communicatif) à mettre en image le monde d’Ekhö, détournant sans vergogne nos clichés terriens pour tisser un univers foisonnant de détails… Pour couronner le tout, Nolwenn Lebreton signe des couleurs somptueuses et chatoyantes qui contribuent à immerger le lecteur dans les méandres du mondes d’Ekhö…
Ekhö Monde Miroir, planche du tome 9 © Soleil / Barbucci / Arleston / Lebreton
Chaque nouvel album d’Ekhö, Monde Miroir est un plaisir que l’on attend en gourment…

Difficile de ne pas être enthousiasmé par le scénario inventif et déjanté du prolifique Christophe Arleston riche en péripéties, en personnages iconoclastes, en situations cocasses et en dialogues irrésistibles et le dessin follement rafraîchissant, sensuel, foisonnant de l’inénarrable Alessandro Barbuccin, sans oublier les couleurs chatoyantes de Nolwenn Lebreton… Le lecteur se replonge avec délice dans ce monde déjanté et délicieusement décalé, copie joyeusement foutraque de notre bonne vieille terre revisitée à la mode délirante-fantasy…

Ce neuvième opus propose une aventure exotique et baroque qui nous entraîne sur le continent Africain pour y découvrir ses charmes et ses mystères, résoudre un sombre problème de chute de poils, et, accessoirement, éviter une nouvelle guerre preshaunicide… Ah, si d’aventure vous échouiez sur Ekhö et qu’une girafe vous demande un pourboire pour sa course, payez la grassement… Vous ne pourrez pas dire que nous ne vous avons pas prévenu !


- Mademoiselle Gratule ! Monsieur Podrov ! Attendez-mooi
- Sigisbert ?
- Vous avez quitté New-York sans me prévenir ! Vous ne devez jamais faire ça ! Je suis le gardien de votre équilibre thaumique !
- Oui, Sigisbert. Mais Fourmille et moi savons que nous ne devons pas nous éloigner l’un de l’autre, que ça pourrait créer une faille dans la magie… ou pas !Dialogue entre Sigisbert, Fourmille et Yuri

Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.