Haut de page.

Le mauvais augure
Le Scorpion


Fiche descriptive

Aventure

Le Scorpion

Tome 12

Stéphen Desberg

Enrico Marini

Enrico Marini

Dargaud

115 Novembre 2019

9782505070863

Chroniques
Le Démon au Vatican
Le Démon au Vatican
L'Ombre de l'Ange
un fil rouge bien ténu
Au nom du fils
Un Album charnière crépusculaire
La neuvième famille
Un lourd héritage
Le mauvais augure
L’héritage des Trebaldi

Nelio Trebaldi, le Scorpion, les différentes familles..., tous souhaitent ardemment découvrir le secret de la fortune des Trebaldi.

Afin de trouver réponse à ses questions, le Scorpion part en compagnie du Hussard et de son soi-disant fils Charles-Henri en direction du château de Tarquinio, demeure ancestrale de la riche famille. Mais tout ne se passe pas comme prévu : le Chevalier de Trèfle, l'assassin des Trebaldi, s'intéresse de près à cette histoire et à l'art divinatoire de la lignée.

Il enlève Charles-Henri et propose un marché au Scorpion : en échange de la vie de l'enfant, il lui ouvrira les portes du château. Du côté des neuf familles, la situation dégénère également. Désireux de venger la mort de son père assassiné par un Delamorley, la folie d'Ursus Latal ne s'arrêtera que lorsque justice sera rendue. Les réponses tant attendues sont à présent toutes proches. Encore faut-il pouvoir les saisir...
un excellent album!


L’héritage des Trebaldi
Le Scorpion, planche du tome 12 © Dargaud / Marini / DesbergIl y a près de cinq ans que nous étions sans nouvelle d’Armando Catalano, bretteur virtuose et trafiquant de saintes reliques réputé plus connu sous le nom du Scorpion… Il reprend néanmoins du service pour une aventure riche en révélations qui clôturera l’histoire des neuf familles… et la collaboration entre deux auteurs talentueux…

Le secret de la fortune des Trebaldi aiguise bien des appétits, à commencer par celle des neuf familles qui président au destin de l’Europe depuis la chute de l’Empire Romain…

Le Scorpion, chevauche en compagnie de son supposé fils et du Hussard en direction du château de Tarquinio, berceau des Trebaldi et de leur puissance, entraînant malgré eux dans leur sillage le Chevalier du Trèfle, fossoyeur des Trebaldi qui compte utiliser à son profit les art divinatoire de cette antique lignée…

Pour obliger le Scorpion à servir ses desseins, l’homme enlève son fils et lui ouvre les portes du château qui abrite une étrange confrérie grâce aux secrets qu’il a extorqués au père du Scorpion avant de l’assassiner…

Le Scorpion, planche du tome 12 © Dargaud / Marini / DesbergL’heure des révélations a sonné et scellera le destin de bien des personnages…


Une page se tourne pour le scorpion, dernier descendant des Trebaldi…
Ce douzième album était particulièrement attendu par les amateurs de cette série de cape et d’épée emblématique amorcée au crépuscule du XXe siècle… Et ce d’autant plus que le bien nommé Mauvais Augure marque en effet la fin de la collaboration entre le prolifique Stephen Desberg et le talentueux Enrico Marini…

Avec ce récit haut en couleur plein d’actions, de trahisons et de faux-semblant, le scénariste s’est employé à refermer un à un les arcs narratifs amorcés au cours des précédents tomes, scellant notamment le destin des Trebaldi et des Neuf Familles. Ce dernier acte du Scorpion s’avère particulièrement sanglant et le secret des augures des Trabaldi, source de leur puissance et de leur immense fortune, indéniablement savoureux…

Sublimé par une mise en couleur magnifique, le dessin d’Enrico Marini nous en met une fois encore plein les mirettes. Sacrifiant le réalisme à l’efficacité, ses scènes de duels sont superbement chorégraphiées, plongeant le lecteur dans la fureur du combat grâce à des cadrages audacieux et un sens du mouvement confondant. Il en va de même pour les scènes d’action, telle celle où l’on suit le Scorpion dans entrailles du château Tarquinio qui sont dignes de celles d’un Indiana Jones… Mais s’il excelle dans les scènes d’action, le trait nerveux du dessinateur sait se faire sensuel lorsqu’il s’agit de dessiner la troublante Ansea partageant la couche du Scorpion…
Le Scorpion, planche du tome 12 © Dargaud / Marini / Desberg
La brouille entre le Scorpion et le Hussard, jusqu’alors son fidèle compagnon, semble symboliser la séparation des auteurs qui ont donné naissance à ce héros intrépide dont nous suivons les aventures depuis près de vingt ans…

Une page se tourne, de bien belle manière, avec ce douzième tome riche en action, en trahisons et en révélations. Stephen Desberg prend soin de refermer un à un les arcs narratifs ouverts au fil des tomes précédents tout entrouvrant des portes donnant sur de nouveaux horizons… On ne peut qu’espérer que le scénariste s’y engouffrera sans trop attendre, secondé par un nouveau dessinateur qui saura reprendre le flambeau en insufflant au Scorpion une part de sa personnalité… Mais le challenge sera élevé tant Enrico Marini avait imprimé sa marque au Scorpion ( smiley)…

Le récit n’en reste pas moins l’une des meilleures séries de cape et d’épée du neuvième art…


- Ton père, ça n’avait rien de personnel.
- Tu as fait ce que j’aurais du faire depuis longtemps. Trinquons à sa mort !
- Il m’a révélé des choses sous la torture. Où trouver les oiseaux qui donnent les réponses, par exemple. Il m’a aussi di que ces mêmes oiseaux te mèneront au trésor des Trebaldi. Et que seul un Trebaldi y a accès.dialogue entre le Scorpion et le Chevalier de Trèfle

Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

L'inspiration de Nephilim provient de livres tels que le Pendule de Foucault d'Umberto Ecco, le Poids de son Regard de Tim Powers et de tous les ouvrages que l'on peut trouver au rayon occulte et ésotérisme. Ce jeu vous donne la possibilité d'incarner un Nephilim, créature inhumaine composée d'énergies magiques liées aux cinq éléments : Eau, Air, Lune, Terre, Feu. ...