Haut de page.

Dreamscape
Dreamscape


Fiche descriptive

Jeux familial

Sylex

David Ausloos

David Ausloos

Atalia

1 à 4 joueurs

12 ans et +

25 mn/joueur

décembre 2019


40€90
Chronique

Vous incarnez un rêveur qui collectionne des éclats de rêves dans des lieux mystérieux tels que le repaire du Golem mécanique.

Créez des paysages de rêve avec ces éclats, promenez-vous le long des sentiers, escaladez les montagnes et traversez les cascades. Mais évitez Mr Nightmare, qui rôde pour infester vos rêves.
un excellent jeu!


Devenez démiurge onirique
Dans Dreamscape, les joueurs incarnent des rêveurs arpentant les mondes oniriques pour y collecter des fragments de rêves et créer des paysages oniriques…

Règles et matériel

Dreamscape, dos des tuiles Desseins de Rêve © Sylex / AusloosSigné de la main même de l’auteur, David Ausloos, l’illustration de la boîte est de celle qui attire le regard et esquisse les contours d’un univers étrange et envoûtant… Et le fait est que le travail de l’artiste confère d’emblée au jeu un charme indéniable. D’autant que le matériel, en plus d’être très bien pensé, est tout juste somptueux : meeples originaux et magnifiques (chandelle compte tour, dormeur, rêveur, réveil ou arbre…), plateaux magnifiques collectifs ou individuels et ses cartes contribuent à distiller cette ambiance délicieusement onirique qui baigne le jeu… On appréciera le travail iconographique qui permet de comprendre l’action de tel ou tel pouvoir du Monde des Rêves ou de comprendre les tuiles Dessein des Rêves.

Dreamscape, cartes Rêve © Sylex / AusloosRares sont les règles qui immergent d’emblée les joueurs dans un univers. Celles de Dreamscape sont de cet acabit. Le livret de règles (16 pages) présente de façon claire et fluide les élégants mécanismes, schémas et exemples venant apporter les précisions nécessaires pour qu’il ne subsiste nulle zone d’ombre…

Contenu de la boîte : 1 Plateau du Monde des Rêves, 109 fragments de Rêves (bleu, gris, marron, vert et blanc), 4 jetons d’Initiative (numérotés de 1 à 4) , 1 meeple Réveil, 12 Arbres, Monsieur Cauchemar et 25 fragments de Cauchemar, 1 plateau de Dessein et, pour chacun des 4 joueurs : 1 plateau individuel, 1 dormeur, 1 jeton Sommeil, 1 Chandelle


Déroulement d’une partie

Dreamscape, le plateau principal © Sylex / AusloosMise en place
Passée la partie de découverte, la mise en place s’avère plutôt simple et rapide, d’autant que la présentation du matériel et le schéma d’installation s’avèrent tout deux fort bien conçus…

Déroulement
La partie se déroule en 6 cycles dont chacun comporte 3 phases :

1l’Emergence durant laquelle sont effectués quelques ajustements : réapprovisionnement des lieux en fragments de rêves, déplacement du marqueur temps, récupération des fragments posés sur les cartes et détermination de l’ordre du tour.

Dreamscape, tuile Desseins de Rêve © Sylex / Ausloos2Le Voyage durant lequel les Dormeurs vont pouvoir dépenser 4 points d’action pour se déplacer ou collecter des fragments de rêves… Mais ils pourront aussi activer gratuitement un Pouvoir du monde des Rêves ou de leurs cartes…

3La Création durant lequel les Rêveurs pourront utiliser les fragments de rêves à leur disposition pour créer leur univers onirique. Ils pourront en outre défausser certains fragments pour déplacer leur Rêveur dans leur Dreamscape, planter un arbre échanger deux fragments identiques contre un autre. Ils pourront en outre activer la capacité d’une de leur carte Rêve en y plaçant un jeton.
Le déplacement dans le Dreamscape leur permettront de scorer en fonction des territoires arpentés par le Rêveur alors que la façon dont ils agenceront les fragments de Rêve leur permettront de compléter une carte afin d’engranger des points de Sommeil.

Dreamscape, de superbes meeples © Sylex / Ausloos
Fin de partie
La partie s’achève à l’issue du sixième cycle. Les joueurs procèdent à un décompte prenant en compte des tuiles Dessins du Rêve et un malus de 5 points de chaque Carte Rêve non complétée. Le joueur totalisant le plus de points de Sommeil remporte comme il se doit la partie…

l’Avis de la Rédaction

Dreamscape, aperçu du matériel © Sylex / AusloosDreamscape offre une expérience ludique envoûtante en immergeant les joueurs dans un univers délicieusement onirique… Du matériel aux mécanismes, tout contribue à poser cette atmosphère unique qui baigne chacune des parties…

Pourtant, la partie de découverte s’avère particulièrement déstabilisante de par l’impression que le temps s’écoule à une vitesse vertigineuse et que les 4 points d’actions disponibles à chaque cycle semblent bien peu au regard du champ des possibles…
Pourtant, une fois les mécanismes épurés du jeu assimilés, Dreamscape révèle toute sa richesse… Car, une fois maîtrisé, le subtil usage des clefs, permettant de se déplacer gratuitement, les délicats pouvoirs des Mondes du Rêve ou des cartes influençant avec finesse le déroulé d’un tour, le jeu prend un tout autre visage… Chaque choix, chaque dépense de point d’action devra être fait après une mûre réflexion pour optimiser au mieux son Voyage et pouvoir développer son Dremscape de façon la plus efficiente possible…

Dreamscape, cartes Rêve © Sylex / AusloosLors des premières parties, les joueurs sont bien souvent obnubilés par leur Dreamscape, tant son développement s’avère subtil et complexe, surtout quand il s’agira de le transformer en autre chose pour compléter une nouvelle carte… Pourtant, au fil des parties, on perçoit qu’il existe une subtile interaction entres les joueurs, tel l’ordre de jeu qui est particulièrement déterminant dans la phase Voyage… Mais pas seulement ! Subtiliser un fragment de Rêve au nez et la barbe d’un rêveur fait partie de ces plaisirs de gourmets offerts par le jeu… En quantité limitée, les arbres sont une ressource précieuse, d’autant qu’ils permettent de s’assurer d’intéressantes et bien souvent déterminantes majorités pour engranger les points offerts par les tuiles Desseins… Laisser un joueur s’en emparer en trop grand nombre c’est bien souvent lui offrir la victoire sur un plateau ! Et que dire des tuiles Desseins dont l’accomplissement apporte de lucratifs points de Sommeil, bien souvent déterminants pour la victoire finale ?

Dreamscape, jetons Ordre du Tour © Sylex / AusloosLa courbe d’apprentissage fait partie intégrante du plaisir ludique offert par Dreamscape : les pouvoirs des Mondes des Rêves se révèlent avec force au fil des Cycles et des parties et de leur usage subtil dépendra bien souvent la victoire…

Il n’est pas inutile d’avoir une carte Rêve d’avance pour optimiser la création de son univers onirique… Mais gare aux malus en fin de partie si vous ne parvenez pas à remplir vos objectifs ! Le choix des cartes Rêve s’avère particulièrement déterminant et les mécanismes présidant à ce choix, atténuant la part du hasard, sont on ne peut plus malins : le pouvoir du Roi des Songes permettant de choisir 1 carte parmi 6 mais plus encore la carte Rêve destinée à remplacer celle réalisée à choisir parmi un nombre dépendant du Monde où se trouve le rêveur lors de la phase de Création… Les déplacements du Dormeur s’avèrent ainsi on ne peut plus déterminants, tant pour la collecte des Fragments que lors de la phase de Création!

Dreamscape, le dos des cartes Rêve © Sylex / AusloosCerise sur le gâteau : la boîte propose une variante au doux parfum d’extension qui complexifie subtilement le jeu sans pour autant le dénaturer…

Dreamscape est l’une de ces délicieuses surprises ludiques de cette fin d’année…

Rarement thématiques et mécanismes auront été si subtilement imbriqués, instaurant une atmosphère unique et immergeant le lecteur dans un univers onirique et envoûtant. Ne vous laissez pas tromper par les mécanismes élégants et épurés du jeu ou par la beauté féérique de ses illustrations : ce petit bijou de David Ausloos (The Island, Panic Station…) s’avère subtilement exigeant et ne livrera les clefs et les secrets des mondes du rêve qu’après plusieurs parties…

Avec un premier jeu de cet acabit, les éditions Silex sont semble-t-il promis à un brillant avenir…



On aime...

la mécanique en parfaite osmose avec la thématique
le matériel superbe et ergonomique
les règles épurées et élégantes
la richesse du jeu qui se fait jour au fil des parties


On n'aime pas...

la première partie un brin déroutante
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.