Haut de page.

La baronne du jazz
La baronne du jazz


Fiche descriptive

Roman Graphique

Stéphane Tamaillon

Priscilla Horviller

Priscilla Horviller

Steinkis

23 Janvier 2020


20€

9782368462751

Chronique
La baronne du jazz
Pour l’amour du jazz

Rien ne prédestinait Pannonica, une jeune aristocrate de la famille Rotschild, à devenir la scandaleuse baronne du jazz. C'est pourtant dans les clubs enfumés de Manhattan que Nica finit par trouver sa place.

A New-York, elle se lie d'amitié avec les plus grands musiciens. Art Blakey, Dizzy Gillespie, Charlie Parker et... Thelonious Monk. Sa rencontre avec l'imprévisible roi du be-bop va définitivement changer sa vie, pour le meilleur comme pour le pire...
un excellent album!


Pour l’amour du jazz
La baronne du jazz - La vraie vie de légende de Pannonica de Koenigswarter, planche de l'album © Steinkis / Horviller / TamaillonS’il n’était son nom, celui d’une illustre lignée de banquiers, Pannonica Rothschild resterait pour beaucoup une illustre inconnue… Et pourtant, elle a marqué, à sa façon, l’histoire du jazz en de son empreinte, devenant l’amie, la mécène et la muse de jazzman aussi illustres que Charlie Parker, Art Blakey, Dizzy Gillespie, Kenny Drew ou l’inénarrable Thelonious Monk. Pourtant, issue d’une famille d’aristocrates, rien ne la prédestinait à devenir la Baronne du Jazz…

Toute jeune, à Tring Park Mansion, résidence de la famille Rothschild, la petite Pannonica, que tous prénommait déjà Nica, faisait montre d’un farouche esprit d’indépendance, pestant contre les traditions qu’elle considérait déjà comme un étouffant carcan…

Mais un jour, elle découvre une musique d’un nouveau genre qui l’enthousiasme et la transporte… Son amour pour le jazz était né et ne devait s’éteindre qu’avec elle…


Le destin saisissant d’une jeune femme flamboyante et fantasque, farouchement libre et follement éprise du jazz…
La vie de Pannonica ayant tout de celle d’un personnage de roman, il était presque naturel qu’un auteur s’en empare pour tisser sa biographie… Et le fait est, qu’alliant sa plume aux crayons de Priscilla Horviller, Stéphane Tamaillon signe un album captivant et saisissant qui nous entraîne avec passion dans les coulisses de l’histoire du jazz…
La baronne du jazz - La vraie vie de légende de Pannonica de Koenigswarter, planche de l'album © Steinkis / Horviller / Tamaillon
Le scénariste nous restitue la vie de celle qui deviendra la Baronne du Jazz dans l’ordre chronologique, de sa jeunesse marquée par le suicide de son père à sa mort. Savoir d’où elle vient rend son destin plus extraordinaire encore, car tout ce qu’elle a donné, elle l’a donné sans compter, par passion, par amour pour un style musical et pour un mode de vie qui l’on emmené à évoluer dans des milieux jugés alors interlopes dans une Amérique ségrégationniste. Si cette biographie nous esquisse le portrait d’une femme libre, c’est aussi et surtout celui d’une femme profondément humaine qui n’hésita pas à bousculer les codes et mettre les traditions cul par-dessus tête pour vivre sa vie et la musique comme elle l’entendait…

Elégant et épuré, le trait souple et semi-réaliste de Priscilla Horviller est en parfaite osmose avec le récit de la vie de Nica. Bien souvent dénué de cases parfaitement délimitées, son découpage s’avère être particulièrement virtuose, évoquant par ses variations et sa folle liberté le jazz lui-même. Ses personnages, à commencer par son héroïne, s’avèrent particulièrement expressifs… Il faut voir le visage de la Baronne se transfigurer lorsqu’elle écoute cette musique qu’elle aime au-delà de tout et qui la transporte vers des territoires insoupçonnés…

La baronne du jazz - La vraie vie de légende de Pannonica de Koenigswarter, planche de l'album © Steinkis / Horviller / TamaillonLa titre de l’album est un poème à lui tout seul : la vraie légende de Pannonica de Koenigswarter, la Baronne du Jazz… Il faut dire que si Pannoica Rothschild a tout du personnage de roman, rien ne prédestinait cette jeune fille issue d’une famille aristocratique à devenir l’amie, la mécène et la muse d’illustres musiciens qui allaient révolutionner l’histoire de la musique en donnant au jazz ses lettres de noblesse.

Stéphane Tamaillon et Priscilla Horviller, qui signe par ailleurs un premier album épatant, nous livrent une biographie saisissante d’une grande dame aussi libre que flamboyante dont le destin nous entraîne dans les coulisses du jazz… Impossible de refermer l’album sans être pris de la furieuse envie de réécouter les standards évoqués dans ses pages… Le mieux étant sans doute de les passer en lisant cet album captivant qui effleure avec art le génie avant-gardiste de Thelonious Monk, pianiste envoûtant au style inimitable à qui l’on doit des chef d’œuvre comme le sensuel Pannonica ou le sublime ’Round about Midnight, repris par un certain Miles Davis…


- Ca ne ressemble pas à du Bach. … Qu’est-ce que c’est ?
- Du jazz, une musique qui fait fureur aux Etats-Unis !dialogue entre Pannonica et son frère

Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.