Haut de page.

Cesare #12
Cesare


Fiche descriptive

Histoire

Cesare

Tome 12

Fuyumi Soryo

Fuyumi Soryo

Fuyumi Soryo

Ki-oon

23 Janvier 2020


7€90

9791032705735

Chroniques

Le 8 avril 1492, avant l'aube, Lorenzo de Médicis a rendu l'âme. Son successeur, Piero, n'a pas la carrure du grand homme... Incapable de suivre sa politique, il abandonne l'alliance tripartite qui garantissait la stabilité de l'Italie pour se rapprocher de Naples et de la noble famille des Orsini.

Peu de temps après, l'état de santé du pape s'aggrave soudainement ; le conclave est désormais imminent. Cesare se rend dans la ville de Sienne pour y rencontrer Giovanni Gonzague, dont le frère aîné dirige les armées vénitiennes... En ces temps d'incertitude, les Borgia sauront-ils rallier assez de soutiens pour hisser Rodrigo sur le trône de pierre ?
un excellent album!


Game of Throne (de Saint-Pierre)
Cesare, planche du tome 12 © Ki-oon / Soryo1492. Le 8 avril, peu avant que l’aube ne baigne Florence de sa lumière diaphane, Lorenzo de Médicis, mécène et politique avisé rend l’âme, abandonnant sa ville bien aimée à son fils aîné, Piero. Ce dernier montrera bien vite qu’il n’est pas fait de la même étoffe que son père en abandonnant l’alliance tripartite qui garantissait la stabilité de la péninsule italienne, pour se rapprocher de Naples et des Orsini et donc du parti de l’ambitieux Cardinal della Rovere…

C’est dans cette période troublée que la santé du souverain pontife s’aggrave dramatiquement, laissait augurer sa fin prochaine… Les puissants avancent déjà leurs pions alors que se profile le conclave qui devra élire son successeur… Loin de Rome, Cesare intrigue et rencontre Giovanni, cadet des Gonzague de Mantoue, dont le frère aîné dirige les armées vénitiennes, alors que la flotte génoise fait voile vers Rome, prétextant défendre le trône de Saint-Pierre en cette période troublée. Bientôt, le roi de Naples allait envoyer le Condottiere Virginio Orsini installer son armée sous les murailles de la cité papale…

L’Italie et la chrétienté retient son souffle alors qu’Innocent VIII remet ses âme entre les mains de dieu le 25 juillet 1492…

Complots et trahisons dans les coulisses du conclave…
Cesare, planche du tome 12 © Ki-oon / SoryoIl aura fallu attendre près de cinq longues années avant de lire le douzième opus de cette série édifiante et didactique de l’impressionnante Fuyumi Soryo. L’attente fut longue mais valait clairement la chandelle…

Avec un sens du rythme saisissant, la talentueuse autrice fait de nous les spectateurs de l’Histoire qui s’écrit au fil des pages et nous entraîne dans l’une de ces années charnière qui verra Rodriguo Borgia s‘asseoir sur le trône de Sait Pierre et Christophe Colomb découvrir les Amérique. Avec une facilité désarmante et une parfaite maîtrise de son propos, Fuyumi Soryo nous dévoile les coulisses d’un conclave où se joue non seulement le destin de celui qui coiffera la tiare papale, celui de la chrétienté et aussi et surtout celui de l’Italie qui traverse une période particulièrement troublée alors que s’aiguise les appétits à l’ombre du conclave…

Cesare, planche du tome 12 © Ki-oon / SoryoNon seulement on ne peut qu’être captivé par ce récit entraînant porté par des personnages attachants et délicieusement complexes, qu’ils soient historiques ou fictionnels; tel le jeune Giovanni de Médicis, écartelé entre ses amitiés et les desseins de Piero, son frère aîné; mais l’autrice parvient de façon subtilement didactique à donner de nombreuses clefs pour permettre au lecteur de comprendre les enjeux politiques du conclave qui s’amorce tout en explicitant avec précision la façon dont ce dernier se déroule, du logement des cardinaux aux modalités de votes en passant par les tractations qui n’ont pu qu’être reconstituée, les écrits du maître des cérémonie de la curie ayant été partiellement perdus… Comme le précisent les notes en tous points passionnantes clôturant ce douzième opus…

Le plaisir pris à lire cet édifiant album atténue la trop longue attente le séparant du onzième tome. Fuyumi Soryo fait une nouvelle fois montre de ses talents de conteuse en nous entraînant dans les coulisses du conclave de 1492 qui devait désigner un successeur au défunt Innocent VIII.

Tout en proposant un récit captivant somptueusement mis en images, l’autrice nous donne les clefs pour comprendre les enjeux politiques de cette élection où se joue tant le destin de puissantes familles que celui de l’Italie, fragilisée par les renversements d’alliances qui on suivit la mort de Lorenzo de Médicis et accompagné les préparatifs du conclave.

Comme le souligne Cesare Borgia dont Nicolas Machiavel s’inspirera pour écrire son Prince : « C'est maintenant que tout commence »…


C'est maintenant que tout commence.Cesare Borgia

Cesare, planche du tome 12 © Ki-oon / Soryo
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.