Haut de page.

Bosk
Bosk


Fiche descriptive

Adaptation Android

Matagot

Erica Bouyouris, Daryl Andrews

Kwanchai Moriya, Matt Paquette

Surfin' Meeple

2 à 4 joueurs

14 ans et +

45 mn

Septembre 2019


34€90
Chronique

Au fil des saisons, la forêt change, les bourgeons éclosent, les arbres grandissent, changent de couleur, puis perdent leurs feuilles… Du printemps à l’hiver, les érables majestueux et des chênes ancestraux suivent chaque année le même cycle immuable.

Au printemps, les joueurs font pousser leurs arbres avec soin, ce qui leur permet de marquer des points car les randonneurs aiment parcourir les sentiers en été. Lorsque l'automne arrive, les feuilles tombent dans la direction toujours changeante du vent, guidées pour couvrir le terrain et les feuilles des autres joueurs. Des points sont attribués en hiver pour la couverture la plus étendue de chaque région du parc.

Gagnez du terrain dans le parc pour être victorieux à Bosk !
un excellent jeu!


les quatre saisons d’Andrews & Bouyouris
Dans Bosk, les joueurs vont s’efforcer de rendre le plus majestueux possible le parc national dont ils s’occupent, chacun s’efforçant de faire prospérer une essence particulière d’arbre.

Règles et matériel

Bosk, visuel © MatagotC’est peu dire que le visuel de la boîte, représentant une forêt automnale arpentée par des randonneurs, est de toute beauté. Le matériel foisonnant contenu dans la boîte ne fait que renforcer cette impression avec ces arbres somptueux en 3 dimension, ces meeples feuille et ces écureuils qu’on imagine bondissants… Le plateau semble un brin austère mais s’il ne l’avait pas été, il eut été difficile d’identifier facilement les différentes zones qui revêtent une grande importance dans le déroulé de la partie… Tout juste somptueux, le jeu donne clairement envie de jouer et le nom de Daryl Andrews, co-auteur du saisissant Sagrada ne fait que renforcer cette irrépressible envie d’arpenter les sentiers sinueux de ce parc au fil des saisons…

Bosk, plateau de Score © MatagotComme bien souvent avec Matagot, le livret de règles (8 pages) s’avère très bien conçu. Les mécanismes du jeu et les spécificités de chacune des 4 saisons sont expliqués de façon claire et fluide. Le résumé figurant en dernière page des règles est un support précieux pour expliquer les règles à de nouveaux joueurs ou servir de référence en cours de partie, au moment des décomptes notamment… Ajoutons à cela un petit texte présentant diverses informations sur les parcs nationaux figure au bas de chaque page et vous obtenez un livret tout juste parfait…

Contenu de la boîte : 1 plateau de jeu réversible (en fonction du nombre de joueurs), 1 pion Randonneur en 3D, 1 plateau Piste des Vents et son marqueur, 1 Piste de score et, pour chacun des 4 joueurs : 8 arbres (de valeur 1 à 4), 8 tuiles Feuille (numérotés de 2 à 8 et 1 Feuille écureuil), 36 feuilles en bois et 1 meeple Ecureuil…


Déroulement d’une partie

Mise en place
La mise en place est grandement facilitée par les barquettes en carton permettant de trier le matériel de chaque joueur : le plateau est placé sur sa bonne face et chacun prend son matériel… Une feuille de chaque joueur est placée à côté de la Piste de Score… Et… c’est tout !
Bosk, piste de Vents © Matagot
Déroulement
Le jeu se déroule en 2 manches (Printemps et Automne) qui sont chacune suivie par une phase de décompte (Eté et Hiver).

Bosk, setting © MatagotDurant le Printemps, les joueurs vont tour à tour placer un arbre au croisement de deux sentiers forestiers (lignes horizontales et verticales).
Durant l’Eté, on va comptabiliser séparément chaque ligne et colonne d’arbre. Les deux joueurs totalisant dans chacune des lignes et colonnes le plus de points scoreront.
Durant l’Automne, les joueurs vont choisir l’un des arbres (avec la contrainte imposée par la Piste des Vents) et une tuile Feuille indiquant le nombre de points qu’ils vont pouvoir dépenser pour faire tomber les feuilles de l’arbre et leur faire recouvrir la forêt… Les feuilles devront être égrainées en suivant le sens du vent. Il est possible de recouvrir un tas de feuille appartenant à un autre joueur (qui possède la feuille située au-dessus du tas) mais cela nécessite de se défausser d’autant de feuille que celles constituant le tas… Une fois les feuilles tombées, l’arbre dont elles proviennent est retiré du jeu…
Bosk, visuel © Matagot
A l’issue du tour, le joueur ayant joué la feuille de plus petite valeur commence la manche suivante.

Les feuilles ornées de l’écureuil permettent de poser le meeple Ecureuil à une distance de 3 cases de l’arbre, dans la direction du vent. En plus de pouvoir prendre possession d’un tas de feuille « gratuitement » (l’Etat c’est lui !), la bestiole ne pourra pas être recouverte et trônera fièrement sur son tas jusqu’à la fin de la partie…

Durant l’Hiver, on décompte les majorités dans chacune des 8 régions constituant le Parc. Les deux premiers joueurs marquant des points…

Fin de partie
La partie s’achève après la phase hivernale, le joueur totalisant le plus de points remportant la partie…

l’Avis de la Rédaction

Bosk, une randonneuse © MatagotIl se dégage de Bosk une poésie bucolique aussi surprenante que qu’envoûtante. Les règles sont simples mais les parties n’en sont pas moins très disputées !

Si la première partie peut s’avérer déroutante, les suivantes s’avèrent bien plus réfléchies… Lors de la partie de découverte en effet, l’enjeu du printemps peut sembler anecdotique tant il ne permet pas d’engranger suffisamment de points pour faire la différence… Mais d’une part ces quelques points permettent bien souvent dé départager les joueurs… D’autre part, ils permettent de commencer à occuper l’espace en plantant ses arbres à des endroits stratégiquement intéressants pour pouvoir essaimer ses feuilles lors de l’automne… Et la Piste des Vents obligeant à faire tomber les feuilles des arbres de valeur 1, 2, 3 puis 4 avant de pouvoir choisir l’arbre de notre choix pour les 4 prochains, les joueurs devront placer avec soin chacun de leurs arbres pour ne pas réduire leur champ des possibles lors de l’automne.

Les divers mécanismes régissant l’Automne s’avèrent particulièrement subtils… Le choix des tuiles Feuille impacte tant la distance jusqu’à laquelle vous pourrez vous étendre que les tas que vous pourrez recouvrir de vos feuilles. Mais choisir une feuille de petite valeur peut permettre d’avoir la main lors de la manche suivante, ce qui peut être un atout de choix ! Vaut-il mieux utiliser les tuiles Feuille de forte valeur en début d’Hiver pour occuper l’espace et obliger ses adversaires à défausser des feuilles… Ou vaut-il mieux les conserver pour s’assurer des majorités lorsque l’hiver touche à sa fin ? Toute la question est là !

Bosk, partie en cours © MatagotSi le jeu s’avère intéressant dans toutes les configurations, il offre des saveurs ludiques bien différentes en fonctions du nombre de joueurs. A quatre, le jeu se fait un brin chaotique et par la même moins maîtrisable… A deux, son aspect binaire fait de chaque coup une lutte acharnée pour s’assurer la majorité sur un territoire…

Une forêt est un écosystème fragile et, durant la phase automnale les garde-forestiers devront faire attention de ne pas faire tomber les arbres en plaçant leurs feuilles balayées par le vent… Au fur et à mesure que les arbres sont retirés du jeu, le plateau s’avère plus praticable qu’en début d’automne…

Au fil des saisons, les joueurs devront tout d’abord planter leurs arbres en les alignant avant de recouvrir les sous-bois à l’aide de leurs feuilles, portées par le vent, pour s’assurer des majorités qui permettront d’engranger des points…

Jeu atypique né de la fructueuse collaboration entre Daryl Andrews et Erica Bouyouris, Bosk séduit tout d’abord par son matériel élégant et son somptueux design qui confére au jeu une dimension étrangement poétique… Mais c’est bien sa mécanique originale et subtile qui retiendra l’attention des joueurs.



On aime...

le matériel magnifique et la beauté esthétique du jeu
les règles simples et facilement assimilables
les différentes saisons aux enjeux très différents… mais inextricablement liés

On n'aime pas...

nécessite d’être délicat en jouant à quatre sous peine de déraciner de nombreux arbres
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.