Haut de page.

La nuit de l'Horus Rouge
Les aventures de Victor Billetdoux



Fiche descriptive

Aventure

Les aventures de Victor Billetdoux

Tome 3

Pierre Wininger

Pierre Wininger

Anna J. Benzcedi

Les Aventuriers de l'Etrange

27 Mars 2020


14€50

9782490195121

Chroniques
La Pyramide Oubliée
Le bijou (presque) oublié
Les ombres de nulle part
Une bien étrange affaire
La nuit de l'Horus Rouge
fantastique et romanesque

Février 1910. La neige, le froid et le brouillard enveloppent Paris alors que la Seine charrie des corps inertes. Cependant, ces corps ne sont pas morts de noyade. Pire, ils disparaissent mystérieusement de l’institut médico-légal !

Victor Billetdoux se lance inévitablement dans l’enquête, une enquête qui trouvera son apogée lors de la théâtrale « nuit de l’Horus rouge ». Troisième et dernier tome des aventures de Victor Billetdoux de Pierre Wininger.
un excellent album!


fantastique et romanesque
 Les aventures de Victor Billetdoux, planche du tome 3 © Les Aventuriers de l'Etrange / Wininger / BenzcediFévrier 1910. La Seine est sortie de son lit et a recouvert les berges… Du haut des quais longeant l’institut, les passants médusés regardent des hommes récupérer un cadavre flottant sur le fleuve… C’est le sixième corps que la Seine a rendu ce matin glacial…

Tous sont vêtus d’un long pardessus, d’un chapeau melon et d’une écharpe rouge… Plus étrange : aucun n’est mort noyé. Constatant que chacun avait planté dans le cœur une longue aiguille ornée de la tête d’un dieu égyptien, le médecin légiste en charge des autopsies décide de faire appel à Charles Hippolyte-Contant dont il avait suivi avec intérêt les travaux sur les rites funéraires égyptiens. C’est tout naturellement avec son ami et enquêteur Victor Billetdoux qu’il se rend à la morgue…

Commence alors l’une de leur plus étrange et dangereuse enquête : l’Affaire de la Nuit de L’Horus Rouge…


Dans la plus pure tradition des romans feuilletons de la Belle Epoque…
Dès les premières pages de La Pyramide oubliée on perçoit la proximité de style et d’univers entre les étranges aventures de Victor Billedoux et celles d’Adèle Blanc-Sec, née sous les crayons de Tardi à la fin des années 70. On y retrouve cette délicieuse ambiance mêlant polar et fantastique chère aux feuilletonnistes du XIXe siècle. Et les amateurs de la troublante héroïne de Tardi apprécieront sans nul doute le discret Billetdoux…

 Les aventures de Victor Billetdoux, planche du tome 3 © Les Aventuriers de l'Etrange / Wininger / BenzcediC’est avec un réel plaisir que nous nous sommes lancés dans la lecture de ce troisième et dernier opus de Victor Billetdoux et de son acolyte à l’occasion de cette superbe réédition de cet album qui était jusqu’alors introuvable… Il est quelque peu usurpé d’ailleurs de parler de réédition tant l’éditeur a, comme sur les deux précédents albums, réalisé du bien bel ouvrage ! Signée par la talentueuse Anna J. Benzcedi, les couleurs de cette version subliment le dessin du regretté Pierre Wininger dont le trait soigné et élégant méritait indéniablement qu’on propose ses œuvres dans un écrin à leur mesure… Qu’il est bon de voir le travail d’un auteur de sa trempe remis au goût du jour par un éditeur passionné, permettant aux jeunes générations de découvrir une œuvre qui sans lui aurait, injustement, sombré dans l’oubli…

Dans la Nuit de l’Horus Rouge, Astrol et Senett poursuivent leur lutte fratricide pour la domination d’une secte égyptienne s’étant donné pour but de de restaurer le culte d’antiques divinités égyptiennes pour asseoir leur domination sur le monde… Porté par des personnages délicieusement grand guignolesques rongé par une folie furieuse, le récit s’avère particulièrement rythmé, la tension allant crescendo jusqu’à un final dantesque, véritable point d’orgue de l’album…
 Les aventures de Victor Billetdoux, planche du tome 3 © Les Aventuriers de l'Etrange / Wininger / Benzcedi
A l’instar des deux précédents opus de la série, la Nuit de l’Horus Rouge s’inscrit dans la veine feuilletonesques des récits de la Belle Epoque avec un récit ancré dans la réalité qui se teinte délicieusement de fantastique et d’ésotérisme.

Superbement remis au goût du jour grâce à la mise en couleur subtile et résolument moderne d’Anna J. Benzcedi, ce récit rend hommage à Pierre Wininger, auteur aujourd’hui méconnu dont le style plein d’élégance et l’atmosphère fantastique et délicieusement désuète qui baigne ses récits n’est pas sans évoquer celui de Tardi sur son Adèle Blanc-Sec…

Les Aventuriers de l’Etrange poursuivent leur aventure éditoriale et nous ne pouvons qu’espérer qu’ils se penchent prochainement sur le sort de Nicéphore Vaucanson dont les histoires semblent présenter bien des similitudes avec celle de cette série… D’ailleurs, à y regarder de plus près, Nicéphore Vaucanson ressemble à s’y méprendre à Charles Hippolyte-Contant…


- Ce qui signifie qu’il s’agirait là d’un crime, disons… rituel ?
- Tout porte à le croire… Car ces hommes étaient déjà morts lorsqu’ils furent jetés dans la Seine. Et morts d’une bien curieuse façon, suivez-moi…dialogue entre Victor Billetdoux et le médecin légiste

Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 2 jeux de rôle.

L'Appel de Cthulhu est un jeu qu'on ne présente plus. C'est principalement un jeu d'ambiance et d'enquête qui propose aux joueurs d'évoluer dans le monde étrange et inquiétant de H.P. Lovecraft. En découvrant peu à peu l'autre face de la réalité, les courageux investigateurs sombrent lentement dans l'horreur et la folie.
Maléfices a pour cadre la France de la Belle Époque (1870-1914), où les superstitions campagnardes et la mode citadine du spiritisme côtoient la pensée scientifique.
Crimes se déroule à la même époque et inscrit dans la tradition des littératures classique, fantastique et horrifique du XIXe siècle.