Haut de page.

Atypical
Atypical


Fiche descriptive

Comédie dramatique

Robia Rashid

Keir Gilchrist, Jennifer Jason Leigh, Brigette Lundy-Paine

2017

3 Saisons

Chronique

En quête d'amour et d'indépendance, Sam, un jeune autiste de 18 ans découvre les aléas du passage à l'âge adulte.

À la fois drôle et douloureux, ce cheminement à la découverte de lui-même bouleverse toute sa famille dont les membres, confrontés aux changements qui affectent leur propre existence, se posent cette question fondamentale : que signifie être normal ?
un chef d'oeuvre!


Drôlement émouvant
AtypicalTu es confiné. Tes voisins ne t'ont pas bouffé toute l'ADSL. Et tu cherches des conseils pour passer quelques moments au fond de ta tranchée... Tonton Luc te glisse un conseil par jour dans l'oreille.

Ce matin, un peu de légèreté (en apparence seulement) avec une de mes séries chouchou, un vrai coup de cœur grâce à des personnages qui vous collent au cœur et au corps comme disait la chanson... ATYPICAL...

En deux mots ? Sam Gardner est autiste asperger... son handicap a concentré sur lui toute l'attention de sa famille, créé des dissensions, des peurs inavouées, des lâchetés à de mauvais moments. Il a aujourd'hui 17 ans, est scolarisé (excellent élève), à un travail de vendeur dans un magasin, mais chaque jour pour ses parents (et surtout sa mère) est un combat pour le maintenir dans la vie 'normal' et ce combat a épuisé bien des forces.
C'est avec ce passé et ce présent constamment incertain qu'on entre de plein pied dans cette famille 'atypique', pile au moment où Sam décide qu'il est temps pour lui de se trouver une copine pour faire l'amour.

AtypicalEt c'est là que la série trouve toute sa force, c'est que malgré le background franchement lourd, beaucoup de réalisme dans le propos et l'approche, il s'agit tout à la fois d'une comédie douce-amère, qui ose parfois s'aventurer dans la comédie totalement débridée et irrésistible, mais aussi d'une comédie familiale qui est toujours à deux doigts du drame. La limite des genres est constamment maintenue floue et c'est cette incertitude, ces moments magnifiques d'un côté comme de l'autre qui nous emporte le cœur et nous arrache des larmes soit de rire (il y a vraiment des moments de totale folie) ou de tristesse.

Les parents ne sont pas des héros, mais au contraire des êtres fragiles bourrelés de doutes face à une épreuve constante à laquelle rien ne les avait préparés. Sam traverse la vie sans jamais vraiment évaluer la folie de ce qui lui arrive, mais le perso qui (pour moi) emporte tout c'est la soeur Casey, la béquille de son frérot, qui a dû grandir plus vite pour aider Sam au quotidien, qui essaye d'exister alors que tout semble focalisé sur Sam... C'est un personnage puissant, drôle, émouvant, bien badass, qui essaye de comprendre ce qu'elle fait là et surtout qui elle est en dehors de ce cercle familial qui lui a donné ce rôle difficile et ingrat.

J'ai regardé les deux premières saisons avec une totale gourmandise mais seul. Ma fille qui la regardait d'un oeil au début de la troisième a fini par me rejoindre et on s'est fait toute la saison 3 (ce sont des épisodes courts) en une après-midi.

C'est une prod Netflix... sans doute dans les 5 séries les plus fortes qu'ils aient produits jusqu'ici.
par Luc Brunschwig

Les Invités



Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.